Actualités Freelance Informatique

Tower Semiconductor est racheté par Intel

Publié le 30/03/2022
Tower Semiconductor est racheté par Intel

Intel s’empare du fondeur israélien de solutions de puces analogiques Tower Semiconductor pour un coût de 5,4 milliards de dollars. D’après le CEO du fabricant américain, cette opération leur permettra d’augmenter leurs capacités de production. Celle du constructeur basé à Migdal HaEmek s’élèvant annuellement à 2 millions de wafers en Asie et aux États-Unis.

Le 15 février dernier, Intel a déclaré avoir conclu un accord final pour racheter Tower Semiconductor. Pour cette opération, le fondeur de Santa Clara a émis une proposition de 5,4 milliards de dollars. La transaction devrait être finalisée en février 2023 quand les autorités réglementaires auront délivré leur agrément aux deux parties .

Cette acquisition devrait contribuer à atténuer la pénurie de puces électroniques que le monde traverse depuis 2021. À long terme, elle devrait revigorer de nombreuses filières, dont celle de l’ IT . Ce qui entraînera notamment une augmentation des propositions de mission en freelance informatique. Un statut qui confère beaucoup d’avantages : liberté de fixer ses honoraires, absence de hiérarchie…

Une opération stratégique pour Intel

En effet, cette reprise s’inscrit dans la stratégie de croissance externe d’Intel. Celle-ci visant à combler le retard causé par la crise des semi-conducteurs. Dans le même objectif, la firme avait tenté vainement de s’emparer de GlobalFoundries. Le fonds d’investissement du gouvernement d’Abu Dhabi, Mubdala Investment Co, à qui appartient le constructeur de puces, avait refusé l’offre . Il avait préféré introduire l’entreprise en Bourse où elle est aujourd’hui cotée pour environ 30 milliards de dollars de valorisation.

Par ailleurs, l’acquisition de Tower Semiconductor constitue une manifestation de la stratégie IDM 2.0 d’Intel. Promue par le PDG de la multinationale, celle-ci prévoit notamment la fabrication de semi-conducteurs pour d’autres enseignes. Avec ce rachat, le géant américain accroît ainsi son portefeuille client et sa capacité de production . Son CEO explique :

Le portefeuille de technologies spécialisées de Tower, sa couverture géographique, ses relations approfondies avec les clients et ses opérations axées sur les services contribueront à développer les services de fonderie d’Intel et à atteindre notre objectif de devenir un fournisseur majeur de capacités de fonderie au niveau mondial.

L’acquisition profitera aussi aux clients de la firme californienne

Pat Geslinger poursuit que l’acquisition de Tower Semiconductor permettra à son entreprise de proposer un catalogue convaincant de :

  • Technologies spécialisées différenciées sur des nœuds matures ;
  • Nœuds de pointe.

L'accord créera ainsi de nouvelles opportunités pour les consommateurs actuels et à venir d’Intel.

Le fondeur israélien Tower Semidonductor est connu pour son expertise dans les composants :

  • Des capteurs industriels ;
  • De SiGe ou silicium-germanium ;
  • De radiofréquences (RF).

Coté au Nasdaq, il dispose d’un portefeuille qui lui permet de couvrir de nombreux marchés tels que :

  • L’électronique grand public ;
  • L’industrie ;
  • La santé ;
  • L’automobile.

Siégeant dans la ville israélienne de Migdal HaEmek, la société détient des usines dans plusieurs pays. Ses puces sont fabriquées dans des sites :

  • En Israël ;
  • Au Japon ;
  • En Italie ;
  • Aux États-Unis : au Texas et en Californie.

Outre-Atlantique et en Asie, la capacité de production du fondeur est évaluée à 2 millions de wafers par an .

Vous êtes freelance ?
Sécurisez votre activité grâce au portage salarial !
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée