Actualités Freelance Informatique

Le chiffre d’affaires du secteur de l’informatique devrait augmenter en 2023

Publié le 01/12/2022
Le chiffre d’affaires du secteur de l’informatique devrait augmenter en 2023

Gartner anticipe une accélération des dépenses IT à l’échelle de la planète au cours de l’année prochaine. Ce phénomène interviendrait alors que l’économie mondiale risque de ralentir. Dans ce cadre, les entreprises de taille moyenne ont défini trois grandes priorités. Elles prévoient entre autres de renforcer les contrôles de sécurité de leur système d’information.

Une récession pourrait frapper le monde en 2023, a prévenu le Fonds Monétaire International (FMI). À l’opposé, les investissements IT des entreprises et des particuliers devraient augmenter l’année prochaine, selon Gartner. Le cabinet d’études prédit que leurs dépenses en services, appareils et logiciels flamberaient de 5,1 % par rapport à cette année. Elles s’élèveraient ainsi à 4 658 milliards de dollars. Pour comparaison, le chiffre d’affaires du marché de l’informatique devrait évoluer de seulement 0,8 % entre 2021 et 2022.

Cette hausse des revenus du secteur profite notamment aux Consultant informatique. Des experts extérieurs à l’entreprise qui mettent leurs savoir-faire au service des organisations désireuses de transformer leur système d’information.

Les PME veulent accélérer les migrations vers le Cloud

Plutôt que d’affaiblir les coûts, la majorité des entreprises de taille moyenne préfèrent donner la priorité aux budgets IT. Ce choix est motivé par l’amplification du risque cyber. Une enquête de Gartner révèle qu’une PME alloue 4,7 % de l’ensemble de ses recettes aux investissements et dépenses technologiques.

Le cabinet a questionné ces entreprises de taille moyenne à intermédiaire concernant les projets actifs dans lesquels elles investissent en priorité. Leur DSI (direction des systèmes d’information) ou leur responsable IT mentionne principalement :

  • Les services et basculements vers le Cloud (SharePoint, Office 365, IaaS) ;
  • L’intégration, l’analyse de données et les applications métiers (ressources humaines, gestion de relation client, progiciel de gestion intégré) ;
  • Les contrôles de sécurité informatique et les instruments connexes.

Comme d’autres structures, les entreprises de taille moyenne doivent surmonter d’ énormes challenges en matière de cybersécurité. Cependant, les ressources (financières et humaines) à leur disposition pour les relever s’avèrent en général limitées.

D’après une autre enquête d’Egnyte, moins de 66 % des PME possèdent ainsi un plan formel de réaction aux piratages. Ce problème restreint leur capacité à réduire les effets d’un incident dans des courts délais.

Le segment des ventes de terminaux connaîtra une chute

L’augmentation des dépenses IT en 2023 ne signifie nullement une déconnexion du secteur de l’informatique de la conjoncture générale. Un analyste chez Gartner, John-David Lovelock, explique que les perturbations économiques engendreront :

  • Une progression des investissements dans certains segments ;
  • Une réduction dans d’autres.

L’expert pense cependant qu’elles ne devraient pas provoquer d’impact considérable sur le niveau global des dépenses des entreprises en technologie. Par ailleurs, l’envolée des prix a affaibli le pouvoir d’achat des particuliers dans quasiment tous les pays autour du globe. Si bien que beaucoup d’entre eux remettent dorénavant leurs acquisitions de matériels prévus cette année en 2023.

Cet affermissement des tarifs a d’ailleurs déjà affecté la valeur des achats de terminaux grand public et professionnels en 2022. Il a débouché sur une baisse de 8,4 % des revenus issus des ventes de tablettes, d’ordinateurs, etc. Ce repli du chiffre d’affaires généré par cette catégorie devrait cependant tomber à 0,6 % l’année prochaine. C’est d’ailleurs le seul domaine pour lequel Gartner table sur un recul en 2023. Le cabinet annonçant une amélioration de recettes de :

  • 2,4 % pour les services de télécommunications ;
  • 7,9 % dans les services IT ;
  • 11,3 % dans l’édition de logiciels.

Les appareils pour centre de données (réseaux, serveurs…) devraient, quant à eux, voir leurs revenus évoluer de +3,4 %.

Vous êtes freelance ?
Sécurisez votre activité grâce au portage salarial !
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée