Actualités Freelance Informatique

VMware met à jour ses packs logiciels d’hyperconvergence et de virtualisation

Publié le 28/07/2022
VMware met à jour ses packs logiciels d’hyperconvergence et de virtualisation

VMware entend perfectionner la passerelle connectant ses infrastructures sur site au cloud. La compagnie a alors dévoilé ses offres par abonnement vSAN+ et vSphere. Ces services pourront être pilotés par l’intermédiaire de la console Cloud de l’entreprise. Visant particulièrement les applications de Cloud privé, ils pourront combiner des services nuagiques aux workloads fonctionnant sur vSphere.

VMware a renforcé ses paquets logiciels vSAN et vSphere, dédiés respectivement à l’hyperconvergence et à la virtualisation. Son objectif : optimiser la fusion et la gestion des logiciels de Cloud privé avec les ressources de l’informatique nuagique . L’éditeur a ainsi élaboré deux nouvelles offres forfaitaires, vSAN+ et vSphere+.

Leur commercialisation, prévue pour bientôt, profitera à certains Consultant informatique. Des professionnels dont le statut procure plusieurs avantages (rémunération très attrayante, grande liberté…).

Ces services ont été conçus en marge du projet Arctic de l’entreprise californienne. Un plan visant à permettre aux clients de vSphere d’accéder au multicloud. Ceci en incorporant nativement la connectivité du Cloud dans ce pack logiciel de virtualisation .

Les dépenses en déploiement sur site augmenteront jusqu’en 2026

VMware a précisé que VSphere pourra fonctionner avec l’informatique en nuage et :

[…] Fera du cloud hybride le modèle opérationnel par défaut.

Le développement de vSphere+ et de vSAN+ intervient après une étude publiée l’an passé par International Data Corporation (IDC). Son rapport montrait que les déploiements de Cloud privé représentent 50 % des investissements dans les infrastructures :

  • De stockage ;
  • De serveurs.

Le groupe prédit que ces dépenses garderont une courbe haussière durant les cinq années à venir. D’ici 2026, anticipe ainsi IDC, ils grimperont à 77,5 milliards de dollars. Leur croissance atteindra, d’après lui, un taux composé de 2,9 % par an.

Des analystes ont observé une tendance similaire lors d’un sondage. Selon eux, 71 % du panel envisageaient de basculer leurs workloads exécutés dans le Cloud public vers une structure privée . Cette conversion porterait soit sur une partie de ces charges de travail, soit sur leur intégralité. Seuls 13 % des individus projettent de se baser totalement sur un Cloud public.

vSAN peut être utilisés avec des services avec état modernes

Par rapport à ce sujet, quelques précisions s’imposent concernant la plateforme Persistance des données vSAN. Cette dernière peut être utilisée pour les services avec état modernes requérant un stockage persistant. Elle apporte un environnement grâce auquel des tiers pourront incorporer leurs logiciels de service à une infrastructure vSphere sous-jacente . Et ce, pour que les applications tierces soient à même de se lancer optimalement sur vSphere with Tanzu .

Le recours à Persistance des données vSAN présente de nombreux avantages comme :

  • L’optimisation des paramètres de stockage avec vSAN Direct ;
  • L’intégration de la surveillance de service à vCenter Server.

Mais l’utilisation de la plateforme permet aussi de déployer et de mettre à l’échelle automatique un service. Les administrateurs auront, en passant par la vSphere Client, la capacité :

  • De donner aux ingénieurs DevOps un accès à l’espace de noms de service ;
  • Établir et proposer un service avec état moderne sur un agrégat contrôleur.

Les ingénieurs DevOps ont la possibilité de ravitailler et calibrer des instances du service avec état en self-service . Ceci par l’intermédiaire des interfaces de programmation applicative (API) Kubernetes.

Vous êtes freelance ?
Sécurisez votre activité grâce au portage salarial !
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée