L’année 2022 se distinguera par une intensification des embauches dans le secteur de l’informatique

Publié le 16/02/2022
L’année 2022 se distinguera par une intensification des embauches dans le secteur de l’informatique

En 2022, trois contextes majeurs caractériseront le marché IT de l’emploi, d’après un rapport de CodinGame. Celui-ci sera en effet marqué par son internationalisation, le travail à distance pour tous et la crise sanitaire. Dans cette conjoncture, l’année qui vient de commencer devrait faire l’objet d’un accroissement des recrutements des experts en programmation informatique.

Repris par l’entreprise américaine CoderPad en octobre dernier, CodinGame a dévoilé sa cinquième enquête sur le recrutement des développeurs. Selon celle-ci, l’épidémie de Covid-19 a poussé 42 % des sociétés à enrôler des travailleurs externes ou indépendants. À ce sujet, le recours à une plateforme freelance pourrait les aider à en trouver plus facilement.

D’après la jeune pousse spécialiste de la formation en langage informatique, ce phénomène découle de deux facteurs. D’une part, l’accent est mis sur le doute que la crise sanitaire a engendré. D’autre part, les auteurs de l’étude soulignent que la recherche de développeurs est devenue plus ardue. Une conséquence de la tension que subit le marché.

Les recrutements de plus de 500 individus s’amplifient

En effet, ces professionnels disposent aujourd’hui d’un choix plus large avec les opportunités conférées par le télétravail autour du globe. D’ailleurs, approximativement la moitié des programmeurs questionnés cherchaient un poste à l’international. En 2020, cette tendance, à laquelle les recruteurs se montrent attentifs, ne concentrait que 35 % des répondants. Dans ce cadre, quatre entreprises sur dix cherchent des candidats au-delà du pays où elles sont implantées.

Autre point saillant du sondage, 38,8 % des recruteurs indiquent avoir besoin de 0 à 10 programmeurs en 2022. Et plus du quart des sociétés espèrent en embaucher 11 à 50, contre 38 % en 2021. Néanmoins, les auteurs de l’étude signalent aussi qu’en 2022, les recrutements massifs s’accentueront. Ils révèlent que la proportion de ceux qui engagent 201 à 500 experts a plus que doublé comparée à 2021. Il s’établit actuellement à 6,7 %, contre 2,9 % l’année dernière. Le rapport poursuit qu’une hausse de 50 % a également été constatée sur :

[…] Le nombre de recrutements de plus de 500 personnes […] (4,9 % en 2021 contre 8,2 % en 2022).

Les budgets de recrutement sont gonflés

En parallèle, 35 % des recruteurs songent à engager au moins 50 programmeurs, précisent-ils. En clair, 14,05 % des entreprises souhaitent embaucher 51 à 100 développeurs. Pour comparaison, ce pourcentage s’élevait en 2021 à 14,4 %.

Dans le même temps, 53 % des sociétés sondées déclarent détenir un budget plus conséquent pour recruter des programmeurs.

CodinGame note que globalement, cette augmentation des budgets évoqués et ce rebond des embauches traduiraient l’urgence pour les sociétés :

[…] De compenser les gels d’embauche, ou les restructurations, liés à la pandémie.

La start-up explique qu’avec l’activité qui retourne à la normale :

[…] Les recruteurs doivent remettre la masse salariale à flot dans des délais serrés.

Le grossissement des budgets serait par ailleurs lié aux revendications salariales plus significatives des candidats. Les recruteurs l’ont affirmé dans leurs commentaires réalisés auprès de CodinGame.

À titre indicatif, cette start-up basée à Montpellier a mené son étude durant le quatrième trimestre 2021. Dans cette période, elle a interrogé 4 000 recruteurs issus de 131 pays et 14 000 spécialistes en programmation informatique. Un panel qui a été formé auprès des 2,3 millions d’affiliés constituant la communauté de l’entreprise.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.