O’Clock lance un programme de formation en codage en alternance avec Capgemini

Publié le 11/04/2022
O’Clock lance un programme de formation en codage en alternance avec Capgemini

En contrat d’apprentissage de 16 mois, des apprentis en programmateurs de l’école O’Clock ont intégré Capgemini depuis début mars 2022. À Toulouse, Nantes et en région francilienne, une première promotion d’étudiants ont rejoint les équipes de l’entreprise de services informatique. Leur parcours pédagogique, au terme duquel ils recevront un titre de concepteur/développeur reconnu par le RNCP, s’achèvera en juin 2023.

Créé en 2016, O’Clock compte parmi l’une des plus grandes écoles aux métiers de l’IT dans l’Hexagone. Elle se distingue par son enseignement avec une formule particulière et 100 % accessible en ligne. Le tout avec une assistance à plein-temps d’un personnel pédagogique. En 2021, cet établissement a élargi son offre après avoir collecté 4 millions d’euros en octobre dernier. Une partie de ces fonds a été investie dans le financement d’un cycle d’apprentissage de codeur d’applications en alternance.

Mené avec Capgemini, ce programme contribuera à former des développeurs, qui pourront chercher leur première mission sur Freelance informatique . Une plateforme qui regroupe employeurs et consultants indépendants sur le même réseau.

Un diplôme homologué par l’État est délivré à la fin de l’apprentissage

Depuis début mars 2022, l’entreprise de services du numérique (ESN) aide en effet des étudiants programmateurs à gagner en compétences. En clair, O’Clock identifie puis initie des apprentis qui rejoindront Capgemini en contrat d’apprentissage. Pour intégrer le groupe, les postulants doivent préalablement :

  • Dominer au moins un code informatique en matière de serveur ;
  • Détenir des connaissances certaines dans les disciplines du CSS et du HTML
  • .

Au terme d’un cycle pédagogique de 16 mois, les développeurs sélectionnés sont formés :

  • À l’édition d’applications multiformes ;
  • À des logiciels porteurs, à l’instar de React, Node.js, ou PHP.

À l’issue de leur parcours, ils décrocheront une attestation de « Concepteur-développeur d’applications » de sixième degré. Assimilable à un Bac+4/3, ce titre est recensé au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles). Par ailleurs, les sortants de l’école pourront déposer leur candidature pour un emploi auprès de Capgemini. Dans ce cadre, O’Clock embauche déjà des alternants afin d’assister le personnel de l’ESN parisienne :

  • À Toulouse ;
  • À Nantes ;
  • À Issy-Les-Moulineaux.

Une première promotion d’étudiants sortira l’année prochaine

Une première vague d’apprentis suivra en alternance, entre mars 2022 et juin 2023, un cursus de 13 mois . Hebdomadairement, ils seront soumis à une cadence qui se présente comme suit :

  • 3 jours (du mercredi au vendredi) au sein du géant tricolore des services IT et du consulting ;
  • Deux jours de formation (lundi et mardi) chez O’Clock.

L’intégralité du dernier trimestre s’opère chez Capgemini .

Associant pratique et théorie dans l’univers professionnel, l’alternance attire toujours les sociétés de la Tech à la recherche de talents. Pour contribuer à l’initiation de profils faiblement qualifiés aux technologies, une multitude d’entreprises et d’organismes publics ont choisi ce dispositif. Parmi eux, l’on citera :

  • L’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA) ;
  • La Sécurité sociale ;
  • Sopra-Steria ;
  • Solocal ;
  • ManoMano ;
  • Ubisoft.

Au sujet de cette formule, les postulants de 30 ans ou moins peuvent y recourir depuis 2019 . Pour certaines catégories de travailleurs, elle est même accessible sans condition d’âge .

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.