Koesio continue d’améliorer le bilan CO2 de ses partenaires avec EOLE

Publié le 27/04/2022
Koesio continue d’améliorer le bilan CO2 de ses partenaires avec EOLE

Instauré en décembre 2020, le centre de reconditionnement d’imprimantes de Koesio a traité 11 000 appareils en un an. Un volume qui a permis à l’entreprise de service du numérique d’éviter le rejet d’une quantité colossale de carbone. Sur la même période, il a contribué à la revente de 1 200 équipements d’occasion.

En décembre 2020, Koesio a lancé EOLE, un centre de reconditionnement qui appuiera son programme stratégique Matriochka 2024. Ce plan ambitionne entre autres de diminuer à terme les émissions de CO2 de l’entreprise de 24 % . Avec 6 millions d’euros d’investissement, EOLE revendique aujourd’hui quelque 30 collaborateurs. Cet effectif s’agrandir a au fil du développement du site.

Pour soutenir la croissance de cette entité, le groupe pourra notamment recruter des consultants IT. Considérant cette hypothèse,

On conseille à ces derniers de consulter régulièrement des sites de missions spécialisées dans ce domaine.

Ce type de plateforme informatique les aidera à se renseigner plus facilement sur les opportunités d’emploi existantes.

L’usine de reconditionnement peut encore traiter davantage de matériels

EOLE, qui est basé à Valence, a été investi de deux missions :

  • Raccommoder des imprimantes ;
  • Récupérer des pièces détachées sur les appareils ne pouvant pas subir un reconditionnement.

Sur les douze derniers mois, le centre a été impliqué dans le traitement de 11 000 appareils. À partir de ces équipes, son équipe a produit :

  • 6 600 pièces détachées qui seront utilisées pour la maintenance ;
  • 1 200 imprimantes reconditionnées.

Grâce à cette performance, Koesio affirme avoir contribué à l’économie d’environ 1 000 tonnes de carbone . Il faut remarquer qu’avec ses panneaux solaires photovoltaïques de 800 m², le site présente un bilan énergétique global positif. Cette caractéristique, combinée à l’éco-conception de son bâtiment, permet à EOLE d’adopter de plus en plus une démarche d’écoresponsabilité .

Compte tenu du volume de machines qu’elle traite annuellement, l’usine de reconditionnement n’a pas encore atteint sa pleine capacité. Pour en avoir davantage, de nombreuses options peuvent être envisagées. Parmi celles-ci figure le fait de répondre positivement aux demandes de sous-traitance que Koesio obtient de :

  • Constructeurs de copieurs ;
  • Revendeurs non-concurrents.

Pour l’instant, cette possibilité ne constitue cependant pas une priorité.

Le succès d’EOLE est assuré

Le secrétaire général de Koesio, Erwan Monot, annonce que la multiplication des appareils qu’EOLE découlera :

[…] De l'élargissement du nombre de références de copieurs par marques qui passeront par le centre. Élargir nos partenariats demande du temps, car il nous faut à chaque fois former nos techniciens pour qu'ils soient capables sur les produits de nouveaux constructeurs.

Erwan Monot

Jusqu’ici, l’intégralité des équipements traités est issue des parcs clients implantés dans les PME . Ceci par les bureaux que Koesio tient dans plusieurs villes françaises. EOLE est spécialisé dans les systèmes d’impression Ricoh, Sharp, Konica Minolta, Kyocera, Toshiba et Canon. Erwan Monot éclaire :

Nous avons développé un système informatique qui nous permet de déterminer quelles machines peuvent être remises sur le marché, fournir des pièces détachées ou être détruites.

Erwan Monot

Seules, les offices de Koesio sont habilités à redistribuer les pièces détachées et appareils reconditionnés produits par EOLE. Koesio leur a fourni un catalogue sur Internet leur donnant la possibilité de :

  • Voir les stocks à leur disposition ;
  • Effectuer des réservations pour les acheteurs.

Selon le groupe, le centre est amené à réussir. Son secrétaire général révèle que les matériels les plus récents se vendent rapidement. Même si elles partent plus lentement, les machines les plus obsolètes trouvent également toutes des acquéreurs , précise-t-il. Le responsable poursuit que souvent, les appareils reconditionnés sont commercialisés dans un catalogue qui inclut des équipements neufs.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.