Koesio continue dans sa stratégie de consolidation

Publié le 16/06/2022
Koesio continue dans sa stratégie de consolidation

Après avoir finalisé la reprise d’Actual Invest, Koesio a enchaîné en avril 2022 les opérations de consolidation. Sur ce mois, le groupe en a réalisé huit. Ce qui lui permet d’atteindre les 150 sociétés rachetées en une trentaine d’années d’existence. Parmi ses nouvelles acquisitions figurent entre autres Repro Copy, Infoséa ou encore Reine Télécom.

Fondé en 1991, le groupe Koesio, qui siège dans la Drôme, à Valence, continue sa croissance externe à travers l’Hexagone. Ainsi, il multiplie les rachats d’entreprises, qui soutiendront son objectif d’enregistrer un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros d’ici deux ans.

Des opérations qui devraient s’accompagner de campagnes de recrutement dans divers domaines. Pour rechercher les éventuelles opportunités qui leur seront proposées, les Consultant IT peuvent visiter des plateformes informatiques spécialisées. En guise de remarque, ce statut offre un grand nombre d’avantages aux travailleurs indépendants. Il leur permet par exemple d’organiser librement leur emploi du temps dans la conduite de leur activité professionnelle.

Son implantation en région francilienne s’affermit

Les reprises accomplies par Koesio sont financées par du crédit bancaire et des fonds propres. Dans sa stratégie, le spécialiste des solutions d’impression vise surtout des sociétés capables de lui assurer des activités régulières . Son directeur général, Gilles Perrot, déclarait en janvier 2022 :

C’est toujours une question d’opportunités. La première, c’est que l’argent est aujourd’hui disponible, de manière abondante et peu coûteuse. Le deuxième paramètre d’opportunité, c’est que cette concentration a lieu, comme on l’a vu récemment avec Cheops Technology, avec ou sans nous. Nous préférons donc en être acteur, à plus forte raison quand on a la capacité de mobiliser des moyens financiers.

C’est ainsi que l’acquéreur en série s’est emparé de Sage Axantea en avril 2022. Koesio Data Solutions, sa filiale, possède dorénavant un ancrage en Île-de-France grâce à ce centre de compétences . L’entreprise a aussi renforcé sa présence dans cette collectivité en intégrant Infoséa dans son giron. Cette enseigne est axée sur les services managés pour petite ou moyenne entreprise.

Koesio a également accentué son déploiement en Nouvelle-Aquitaine, en reprenant le prestataire de services de réseaux et téléphoniques Reine Telecom. Une société qui dénombre 4 000 clients dont 7,5 % ont conclu des accords de maintenance.

Son réseau dans la partie méridionale de l’Hexagone s’élargit

Toujours en avril 2022, le groupe drômois s’est par ailleurs payé R2S, qui distribue des outils de télécommunications et bureautiques. Sous contrat de maintenance, la société basée à Le Haillan exploite un total de 1 754 machines d’impression estampillées :

  • Canon ;
  • Epson ;
  • Konica.

Cette entreprise girondine propose également des services de reprographie. Elle a engrangé au cours de l’année écoulée un chiffre d’affaires de 6,6 millions d’euros. Son rachat permet à sa désormais société mère d’enrichir son catalogue d’offres dans le département néo-aquitain .

Plus au sud, Koesio a en outre fait sien Repro Copy , qui est basé dans l’Aveyron. Ce bureauticien gère à ce jour 550 appareils d’impression Kyocera et Konica, dont sept sur dix sous contrat de maintenance. D’après le groupe, cette acquisition l’aidera à devenir l’acteur numéro un de la bureautique dans ce département occitan. Elle porte son nombre de machines sous contrat à 1 200.

Au 25 mai dernier, la société valentinoise a affiché un chiffre d’affaires de 700 millions d’euros. Quant à son personnel, il comptait 2 700 employés, disséminés dans 180 agences dispersées à travers la France.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.