Malt rachète la start-up spécialisée dans le conseil indépendant Comatch

Publié le 04/05/2022
Malt rachète la start-up spécialisée dans le conseil indépendant Comatch

Le 28 mars dernier, la plateforme française de consultants indépendants Malt a annoncé la reprise de Comatch. Grâce à cette opération, l’entreprise consolide sa position de coopérateur privilégié des organisations en quête de compétences externes. Avec cette start-up allemande, elle entend également diversifier son activité pour soutenir l’augmentation de ses bénéfices sur son volume d’affaires.

Créé en 2013, Malt se présente comme le leader sur le marché du freelancing en Europe. La plateforme tricolore regroupe 340 000 travailleurs indépendants, dont des Consultant IT . Petite remarque pour ces professionnels : d’autres sites internet comme freelance-informatique.fr peuvent également les aider à trouver des missions.

Au niveau des clients, Malt en recense plus de 30 000 parmi lesquels 36 sociétés du CAC 40. Revendiquant 300 salariés, la marketplace est présente, en dehors de l’Hexagone, en Espagne, en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne. Afin d’asseoir son statut de numéro un dans son secteur, elle vient de s’emparer de la jeune pousse berlinoise Comatch.

La plateforme française élargit sa zone d’activité

Avec cette reprise, Malt accroît conséquemment l’effectif de ses collaborateurs, rejoints par les 130 employés de la start-up. Par ailleurs, ce rachat permet à la plateforme française de gagner un énorme portefeuille de consultants. Grâce à celui-ci, elle récupère également une base de 15 000 consultants provenant d’au moins 120 pays , dont :

  • La Suisse ;
  • Le Royaume-Uni ;
  • L’Afrique du Nord ;
  • Etc.

À ce propos, Malt disposera désormais avec sa nouvelle filiale d’antennes dans 11 régions géographiques . À part les pays précédemment cités, ces secteurs porteront sur la Norvège, la Suède, le Moyen-Orient, l’Autriche, etc.

À travers cette première acquisition, dont le montant a été gardé secret, la place de marché tricolore compte :

  • Maintenir une stratégie de conquête de l’Europe ;
  • Élargir son réseau de freelances dans des filières stratégiques.

Dans un communiqué, la société indique accélérer son ambition de réaliser un volume d’affaires d’un milliard d’euros d’ici deux ans. Elle entend aussi embaucher pour s’établir dans d’autres pays. L’agrandissement de cette place de marché sera soutenu par l’embauche de 150 salariés . D’ici le 31 décembre prochain, elle devrait alors totaliser 600 collaborateurs.

Bâtir ensemble la première marketplace européenne du freelancing

Le CEO cocréateur de Malt (avec Hugo Lassiège, CTO), Vincent Huguet déclare que Comatch :

  • Adopte leur approche « community first », mettant les consultants au centre de l’entreprise et du produit ;
  • Voit le futur du travail de la même manière qu’eux, suivant le « New Work Order ».

Relativement à cette vision, elle se traduit par un monde dans lequel chacun peut décider avec qui collaborer et de quelle manière . Selon Vincent Huguet, Malt et Comatch témoignent d’un enthousiasme et d’une impatience à l’idée de :

[…] Réunir deux mondes de freelances hautement qualifiés.

Vincent Huguet

Le DG et cofondateur de Comatch, Christoph Hardt appuie que les deux plateformes croient en un futur dans lequel :

[…] La technologie et le conseil aux entreprises continuent de se rapprocher, c’est pourquoi nous sommes très enthousiastes à l’idée de construire ensemble la première place de marché du freelancing en Europe. […]

Christoph Hardt

Dorénavant, se félicite-t-il, les organisations et entreprises pourront dénicher les meilleurs freelances pour toutes les catégories de projets.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.