Google Cloud sera le point d’appui de Kiabi pour sa transformation digitale

Publié le 14/03/2022
Google Cloud sera le point d’appui de Kiabi pour sa transformation digitale

Kiabi a choisi Google Cloud comme coopérateur technologique pour l’assister dans un programme de transformation pour les huit prochaines années. D’ici 2025, plusieurs des applications de l’enseigne de mode passeront ainsi dans la plateforme nuagique de la firme californienne. En parallèle, d’autres accords dans le domaine des ressources humaines devraient être signés à l’avenir.

L’enseigne de prêt-à-porter Kiabi est née dans le Nord de l’Hexagone en 1978. En 2020, elle a décidé d’amorcer un programme de transformation, baptisé Kiabi 2030. Pour soutenir ses objectifs dans ce cadre, elle a amorcé un passage total au Cloud. Un accord avec la solution de Google a dès lors été conclu.

Pour Kiabi, cette migration relève d’une stratégie de transformation globale de son organisation numérique et IT. Un plan qui s’articule sur quatre phases principales. Parmi celles-ci se trouve la signature de coopérations stratégiques, telles que celle établie avec Google Cloud. Dénombrant au moins 100 salariés, la DSI de la marque recense plus de 200 prestataires freelances informatique. 

D’autres partenariats sont prévus en matière de RH

Le chef DSI, transformation et innovation de Kiabi, Christophe Alie, indique :

Nous n'avons pas la puissance nécessaire pour nous maintenir en permanence au fait des meilleures technologies. De tels partenariats nous permettent de mettre en adéquation les besoins de Kiabi avec les offres technologiques qui peuvent sortir.

Sur le plan des ressources humaines, la société connaît également quelques problèmes. En cause, la difficulté à trouver et embaucher les professionnels de l’IT. Ainsi, une autre étape du plan de transformation global sus-évoqué réside dans la conclusion d’une collaboration analogue avec une entreprise de services du numérique (ESN). Le but étant de se constituer une réserve de compétences.

Dans cette optique, le recours à divers services comme ceux de freelance-informatique est envisageable. En effet, la plateforme regroupe des professionnels à la recherche de missions freelances diverses (experts en data, Symfony, UX design...).

La DSI de Kiabi prévoit à plus long terme de prendre les mêmes dispositions avec les développeurs logiciels. Afin d’amoindrir le nombre de solutions, elle compte favoriser des coopérateurs clés.

L’enseigne de mode veut améliorer l’expérience de ses clients

Dans les détails, une bonne partie des applications de l’entreprise basculera dans le service nuagique de Google d’ici trois ans. Ce passage doit moderniser ces solutions que les services gérés par le géant américain soutiendront. Christophe Alie, responsable de l’innovation et transformation et DSI chez Kiabi , commente que dans leur transformation numérique, cette migration traduit une étape décisive. La filiale de l’Association Familiale Mulliez entend apporter à ses consommateurs une expérience d’achat :

  • Simplifiée ;
  • Fluide ;
  • Sur-mesure.

Kiabi veut également mettre à la portée de tous, à l’intégralité des stades de la société, l’utilisation de la donnée. Enfin, la marque de mode à petit prix souhaite exploiter les moyens informatiques rigoureusement indispensables. Le tout en adéquation avec Kiabi Human, son programme RSE.

Enfin, le partenariat avec Google prévoit une modernisation des sites de commerce en ligne, avec une migration de kiabi.com. Jusqu’au 31 décembre 2022, ce changement d’hébergeur s’opèrera fonction par fonction.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.