Actualités Freelance Informatique

Incepto a bouclé un nouveau tour de table

Publié le 27/10/2022
Incepto a bouclé un nouveau tour de table

Le groupe Elsan pourra désormais utiliser les solutions d’imagerie médicale d’Incepto. Cette dernière vient d’officialiser un accord entre les deux parties. Ce contrat a été scellé peu après que la start-up ait réalisé sa seconde levée de fonds. Ceci pour soutenir son expansion sur le Vieux Continent afin d’asseoir sa domination dans son secteur d’activité.

Incepto a communiqué le 19 septembre 2022 avoir terminé une levée de fonds de 27 millions d’euros. Cette opération, à laquelle a contribué Wille Finance, a été menée par LBO France. Cependant, elle réunit également les investisseurs historiques d’AXA Venture Partners (AVP), de la medtech Karista et Patient Autonome. L’entreprise utilisera ce financement pour amplifier son expansion européenne, notamment au Portugal, en Italie, en Espagne et en Allemagne . Elle prévoit d’y déployer son offre.

Pour concrétiser ce projet, des besoins en compétences IT pourraient se créer en son sein, profitant ainsi aux freelance informatique . Des professionnels qui peuvent réaliser des missions liées à l’ intelligence artificielle , l’intégration logicielle, la sécurité réseau…

Une collaboration avec Elsan a été annoncée

Incepto a annoncé parallèlement à la révélation de ce tour de table la conclusion de cinq nouvelles coopérations. La société collaborera désormais également avec Thirona, SmartSoft, PAIRE, Milvue et IB Lab . Ces partenariats enrichiront son offre d’applications :

  • Dans la pneumologie, la rhumatologie, l’orthopédie, la cancérologie et la prise en charge aux urgences ;
  • En imagerie médicale.

En élargissant son ancrage géographique tout en agrandissant son catalogue d’applications, Incepto répond à trois problématiques de santé publique majeures . Il s’agit de :

  • L’accompagnement du travail des médecins face à l’augmentation des informations à étudier ;
  • La résolution du manque de spécialistes pour certaines pathologies graves ;
  • La diminution du délai d’attente concernant les analyses.

La jeune pousse améliore de ce fait la prise en charge des malades, dans différentes disciplines de soins :

  • Dans les pathologies neurodégénératives ;
  • En cardiologie ;
  • Aux urgences.

Après avoir clôturé sa deuxième ronde de financement, Incepto a par ailleurs annoncé le 3 octobre dernier un nouveau partenariat. La start-up a séduit Elsan, un groupe d’hospitalisation privée basé à Paris. Antoine Jomier, son patron, s’est félicité :

C'est un moment très fort pour notre entreprise. C'est un accélérateur formidable.

Antoine Jomier

La start-up représente un vrai tiers de confiance

Pour la medtech , cette alliance représente une phase décisive. À ce jour, une centaine de milliers de malades par mois se sert de ses applications. Le PDG explique qu’ils ambitionnent maintenant d’atteindre le million d’utilisateurs mensuels d’ici 2024 . Chaque année, le groupe Elsan couvre quelque 2,2 millions de malades.

Dans le cadre de cette coopération, Incepto offrira ses 19 solutions d’imagerie médicale à Elsan et ses :

  • 48 centres d’imagerie ;
  • 137 établissements.

La directrice de l’innovation au sein du groupe d’hospitalisation, Dorothée Moisy, a indiqué :

Nous allons informer Incepto sur nos besoins afin qu'il soit le plus pertinent possible dans sa roadmap produit.

Dorothée Moisy

D’après elle, Elsan a choisi la medtech, nonobstant la pluralité d’entreprises spécialisées dans l’intelligence artificielle appliquée à l’imagerie médicale. Pour cause, a expliqué la responsable, la start-up dispose de la spécificité de fournir un portefeuille d’applications présélectionnées . Elle affirme que c’est un vrai tiers de confiance :

[…] C'est un interlocuteur unique aussi bien sur l'angle technique que réglementaire.

Dorothée Moisy

Incepto examine en effet minutieusement chaque algorithme avant de l’incorporer dans son catalogue. L’étude concerne tant le volet juridique que technique (stockage des données, hébergement, etc.) . Son CEO soutient également que la santé financière de la société est aussi scrutée. L’objectif consiste à offrir des logiciels clés en main sur lesquels les utilisateurs peuvent compter.

Vous êtes freelance ?
Sécurisez votre activité grâce au portage salarial !
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée