Actualités Freelance Informatique

Elon Musk veut à nouveau s’approprier Twitter

Publié le 16/11/2022
Elon Musk veut à nouveau s’approprier Twitter

La possible acquisition de Twitter par le patron de Tesla a connu de nombreux rebondissements depuis des mois. À plusieurs reprises, le milliardaire américain a changé d’avis concernant sa volonté de procéder au rachat. Mal vue par certains, mais bien perçue par d’autres, cette opération pourrait toutefois se concrétiser ce mois-ci.

Twitter traverse présentement des moments difficiles. Entre avril et juin 2022, ses revenus ont baissé de 1 %. En parallèle, les employés de la société se démotivent de plus en plus. La probabilité d’un rachat par Elon Musk, le patron de Tesla, a amplifié d’importantes préoccupations sur l’avenir de l’oiseau bleu. L’entrepreneur a en effet fait une énième volte-face et a finalement confirmé sa volonté de reprendre ce dernier.

À titre informatif, le réseau social constitue un des moyens permettant aux consultant informatique de trouver des missions en freelance. Pour rechercher ce type de projets, ces travailleurs peuvent également recourir à d’autres solutions comme LinkedIn, les plateformes spécialisées...

Beaucoup s’inquiètent de l’impact d’un éventuel rachat

D’aucuns craignent que cette cession puisse favoriser le retour de la désinformation et des abus sur la plateforme. Le CEO de Tesla se décrivant comme un fervent protecteur de la liberté d’expression. Le milliardaire a déjà averti qu’il comptait laisser les internautes manifester leurs opinions comme ils le souhaitent. La seule limite posée étant le respect de la législation . Elon Musk avait aussi annoncé en mai 2022 être prêt à annuler le bannissement de Donald Trump sur Twitter. Cet ancien président des États-Unis avait vu son compte se faire suspendre en janvier 2021 après l’assaut du Capitole américain.

Media Matters for America fait savoir son inquiétude à l’idée de voir le réseau social être racheté par l’entrepreneur controversé. Dans un communiqué publié le 4 octobre dernier, l’organisation non gouvernementale (ONG) a souligné que la plateforme :

[…] Va devenir un moteur de radicalisation s’il applique ne serait-ce qu’une fraction de ce qu’il a promis.

L’accord convenu le 25 avril 2022 prévoyant de rendre moins strict la modération et le règlement des contenus qui y seront postés.

En détail, Elon Musk a proposé d’acquérir la société dirigée par Parag Agrawal au tarif négocié à cette date-là. Soit à 54,20 dollars par action , valorisant l’entreprise à 44 milliards de dollars. Très hésitant au départ, le conseil d’administration avait à l’époque finalement accepté ce prix.

Le procès engagé par Twitter a été suspendu

Twitter déclare avoir été informé de la décision de l’homme d’affaires et a dit toujours vouloir procéder à la vente. Cependant, l’entreprise exige au candidat de prouver son sérieux de manière tangible après que pendant plusieurs mois, celui-ci a :

  • Changé moult fois d’avis ;
  • Proféré des critiques publiques contre le réseau social.

Alors qu’Elon Musk a réclamé un report du procès qui le vise, les avocats du groupe s’y sont opposés. La juge en charge du dossier a cependant finalement pris une décision au profit du patron de Tesla. Elle a interrompu les poursuites jusqu’au 28 octobre 2022. La reprise de l’oiseau bleu par le milliardaire doit être bouclée au plus tard à cette date. Si aucun rachat n’est effectué, les audiences qui devaient initialement débuter le 17 octobre 2022 commenceront le mois prochain .

Elon Musk s’est abstenu d’expliquer les raisons qui l’ont poussé à un nouveau revirement. Il a seulement indiqué dans un tweet :

Acheter Twitter est un accélérateur pour créer X, l’appli pour tout.

Elon Musk

Cette plateforme représente le réseau social que l’entrepreneur envisage de construire . Il a révélé ce projet en août 2022 lorsqu’on l’a questionné à propos de Twitter sur l’éventualité d’inventer son propre réseau social.

Vous êtes freelance ?
Sécurisez votre activité grâce au portage salarial !
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée