Actualités Freelance Informatique

AMD s’inquiète de ses résultats au troisième trimestre 2022

Publié le 14/11/2022
AMD s’inquiète de ses résultats au troisième trimestre 2022

Dans l’industrie des semi-conducteurs, plusieurs acteurs ont souffert de l’affaiblissement du marché des ordinateurs. Advanced Micro Devices (AMD) a pour cette raison réajusté ses attentes en matière de vente. Le fondeur californien s’attend désormais à un amoindrissement. Son chiffre d’affaires devrait diminuer d’environ un milliard de dollars comparé à avril-juin 2022.

AMD devrait publier ses résultats financiers au troisième trimestre 2022 d’ici la fin du mois. Début octobre 2022, le fondeur a affirmé redouter une contre-performance sur cette période. Sa patronne, Lisa Su, a déclaré dans un communiqué que le marché des ordinateurs a fortement ralenti au cours de ces 3 mois. Elle a ainsi expliqué que cette situation ne leur permettra pas d’atteindre leurs buts entre juillet et septembre 2022.

Remarque : cet affaiblissement du marché des PC pourrait affecter l’activité de certains professionnels avec le statut freelance IT . Ce dispositif renvoyant à la forme d’emploi des personnes travaillant à leur compte dans l’informatique.

D’autres fondeurs partagent la même préoccupation

Dans les détails, les revenus d’AMD au T3 2022 devraient s’élever à 5,6 milliards de dollars. Soit 1,1 milliard de dollars de moins que les projections initiales. Le chiffre d’affaires s’écroulerait donc de 15 % à l’aune du deuxième trimestre 2022. La croissance qui était prévue à 55 % en glissement annuel baisserait à 29 % .

Sur le marché des puces électroniques, d’autres acteurs s’attendent, tout comme AMD, à des résultats moins bons que prévu. Nvidia et Intel se préparent quant à eux à un chiffre d’affaires nettement plus faibles pour leurs trimestres en cours. L'indice Philadelphia Semiconductor a subi cette année un repli de 36,4 % après avoir progressé d’environ 40 % en 2021.

Au début du mois-ci, Micron a également prévenu les investisseurs qu’il avait traversé des moments difficiles et diminuerait ses dépenses d’un tiers. Cela afin de conserver sa rentabilité .

Samsung a de son côté averti que son bénéfice d’exploitation devrait s’établir à 7,6 milliards de dollars. Il s’effondrerait alors de quelque 31 % comparativement à 2021. La multinationale coréenne enregistrerait de ce fait sa première décrue des gains d’une année en glissement annuel depuis janvier-mars 2020 . Une période qui a marqué le commencement de la crise sanitaire. Les recettes entre octobre et décembre 2022 sont promises à une évolution de +2,7 % pour atteindre 53,9 milliards de dollars.

La firme s’inquiète surtout des résultats de l’activité grand public

Ce recul plus sérieux que prévu de la demande sur le marché des PC a découlé de paramètres macro-économiques. Lisa Su a détaillé qu’il a résulté du conflit russo-ukrainien, de la crise énergétique, du Covid-19 et de l’inflation . Elle poursuit que même si leur portefeuille de produits demeure extrêmement solide, cette chute a provoqué :

[…] Une importante correction des stocks dans toute la chaîne d’approvisionnement des PC.

Les résultats préliminaires révèlent que le plus fort dévissage s'observe sur la branche « Client ». Ses revenus au T3 2022 sont attendus en régression de 53 % sur un trimestre et de 40 % sur un an . Le département « Data Center » profite d’une meilleure performance, avec progression de 45 % en glissement annuel. La division « Gaming », lui, a clôturé l’exercice juillet-septembre 2022 avec une hausse annualisée anticipée de 14 %.

AMD invoque plusieurs causes comme l’abaissement du tarif de vente moyen et des livraisons de puces pour expliquer sa déroute. Après cette alarme, son action a perdu environ 4 %. Ce qui a engendré la décadence d’autres fondeurs tels que Nvidia et Intel, dont les actions ont décru d’approximativement 2 % .

Vous êtes freelance ?
Sécurisez votre activité grâce au portage salarial !
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée