Actualités Freelance Informatique

La Fintech britannique Kantox est cédée à BNP Paribas

Publié le 28/11/2022
La Fintech britannique Kantox est cédée à BNP Paribas

BNP Paribas et l’entreprise Kantox ont conclu un accord en vue de la reprise de cette dernière. Une information de presse a révélé que ce rachat aurait coûté 120 millions d’euros à l’établissement bancaire. Pour indication, sa nouvelle filiale est spécialisée dans la production de logiciel de gestion automatisée du risque de change.

Les acquisitions de Fintech se sont enchaînées ces derniers temps auprès de plusieurs banques comme Société Générale, BPCE, etc. À la différence de ses concurrents, BNP Paribas demeurait jusque-là discrète. La société s’est finalement décidée à se lancer dans ce marché. Elle a annoncé le 11 octobre dernier le rachat de Kantox.

Les experts en IT ont la possibilité d’intégrer de grands groupes comme BNP Paribas en tant que freelance informatique . Ce statut, qui réunit les travailleurs indépendants, confère une multitude d’avantages aux personnes qui y recourent. Il leur permet notamment d’assouplir leur emploi du temps et de s’affranchir de la pression hiérarchique.

Une opération qui illustre certaines capacités du groupe bancaire

Le directeur général délégué de BNP Paribas pour la branche CPBS (Commercial, Personal Banking & Services), Thierry Laborde, a déclaré :

Cette acquisition démontre comment notre modèle distinctif et notre stratégie de plateforme intégrée sont capables de créer de la valeur et de développer des opportunités commerciales. […]

D’après lui, la position du groupe auprès de petites, moyennes et grandes entreprises d’Europe permettra à Kantox :

[…] D'accélérer encore son développement, tout en améliorant l'expérience de nos clients.

Le directeur général délégué pour le pôle CIB (Corporate and Institutional Banking), Yann Gérardin, a aussi commenté ce rachat. Cette opération représente une nouvelle manifestation de leur aptitude à nouer des coopérations à long terme avec des Fintechs. Et ce, dans des secteurs de plus en plus diversifiés.

Le cadre a ajouté que leur priorité a toujours été :

  • D’apporter à leurs clients les outils technologiques les plus sophistiqués ;
  • De les aider à se développer à l’international.

À ce titre, ces missions constituent les piliers fondamentaux de leur plan stratégique Growth Technology Sustainability (GTS) 2025 .

BNP Paribas aurait acquis la Fintech leader dans l’automatisation de la gestion du risque de change pour 120 millions d’euros. Ils collaboraient déjà depuis trois ans et la banque y détient des parts sociales. Lancée en 2011, Kantox compte 120 collaborateurs à Londres et à Barcelone.

La solution logicielle de Kantox facilite la gestion du risque de change

La technologie de Kantox permet de rassembler la gestion de toutes les opérations de change des entreprises. Ceci, avec une technologie basée sur les interfaces de programmation applicative (API) , prête à l’emploi et simple :

[…] Qui s’est révélée être une solution unique dans les paiements B2B internationaux.

Le risque de change se montre notamment quand une entreprise doit acheter en devises étrangères, mais est payée en euros. L’outil de Kantox étudie ce risque, puis effectue les opérations de couverture de manière automatique . Il évalue par la suite la performance de ces actions après la transaction. La solution permet par ailleurs :

  • D’actualiser automatiquement les tarifs suivant les taux de change ;
  • De réunir ensuite les mouvements de liquidités sortants ou entrants en devises.

Dans l’élaboration de stratégies de couverture, l’instrument de la Fintech procure aux entreprises un niveau record de sophistication et d’automatisation.

BNP Paribas s'avère bien placé pour accélérer et élargir l’offre de Kantox à plusieurs entreprises clientes partout dans le monde. Tant le groupe repose sur un modèle commercial intégré.

Vous êtes freelance ?
Sécurisez votre activité grâce au portage salarial !
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée