Apple a communiqué le non-usage du support pour l’application macOS Server

Publié le 17/05/2022
Apple a communiqué le non-usage du support pour l’application macOS Server

Le mois passé, Apple a choisi de se défaire de macOS Server après une vingtaine d’années de service. Depuis longtemps, cette application a perdu petit à petit sa valeur ajoutée avec les renforcements apportés au système d’exploitation original. De ce fait, sa suppression n’engendrera pas de gros dommage pour le géant américain spécialisé dans les appareils technologiques.

Apple a amorcé le 21 avril 2022 l’abandon de son système d’exploitation (OS) pour les serveurs. Pour l’instant, macOS Server demeurera disponible. En revanche, il n’obtiendra plus de nouvelles moutures. Cette application continuera de fonctionner sur macOs Monterey , mais pas sur les versions futures du programme.

Face à cette situation, un consultant informatique utilisant ce dernier devra ainsi chercher d’autres alternatives pour profiter d’une meilleure expérience. À propos de cette catégorie de travailleur, il peut utiliser des plateformes numériques pour trouver des missions dans de grandes sociétés IT. En recourant à ces outils, il bénéficie de plus de facilité lors de leur recherche d'emploi.

Le retrait a été programmé depuis longtemps

Néanmoins, la firme à la Pomme a dévoilé des alternatives possibles à macOS Server. Elle a également énuméré les diverses fonctionnalités encore existantes dans un document de fin de support. Avec l’arrêt de ce système d’exploitation, Profile Manager apparaît par exemple comme une des fonctions encore opérationnelles pour les administrateurs . Afin de les aider à trouver une autre solution de gestion des appareils mobiles (MDM), l’entreprise leur fournit un document.

Apple s’est préparé progressivement à débrancher son système d’application consacré aux serveurs. À travers les années, il a alors étoffé son OS avec toujours davantage de fonctionnalités . Par exemple, macOS Big Sur s’est vu intégrer les instruments de ligne de commande pour la gestion de Xsan. L’outil conçu par Apple et destiné à stocker les documents en agrégat. Plus tôt, macOs High Sierra avait été améliorée avec les serveurs :

  • Time Machine ;
  • De mise en cache ou d’encaissement ;
  • De partage de fichiers.

La valeur ajoutée du système se révèle désormais infime

Maintenant, macOS Server ne procure presque plus aucun intérêt, sauf quelques programmes informatiques de niche pour les administrateurs . Avec cette version, l’on a par exemple la possibilité de diriger de nombreux terminaux Apple.

Cette application constituait une reproduction exacte du système d’exploitation initial. macOS X Server représentait une réelle mouture de l’OS jusqu’en 2009, mais semblable à Windows Server et Windows . La dernière version était connue sous le nom de Snow Leopard Server. Après le lancement de macOS X Lion, la fonctionnalité est devenue un logiciel applicatif. Les usagers ont la possibilité de le télécharger afin de profiter de cette option du serveur.

De manière détaillée, l’OS serveur proposait des instruments destinés aux administrateurs pour gérer les services relatifs aux :

  • Partage d’imprimantes et de données ;
  • Gestion de réseaux Windows et Mac ;
  • Hébergement de sites Web ;
  • Messagerie ;
  • Internet.

Au cours de ses 23 années d’existence, il a connu de nombreuses versions. La dernière ayant porté sur la 5.12.2.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.