Fiche métier Directeur informatique

Freelances

Vous êtes directeur informatique freelance et vous recherchez une mission ? Rejoignez 100.377 autres freelances partout en France.

Déposez votre CV

Déjà inscrit ? Consultez nos offres de mission.

Entreprises 01 80 88 59 00

Déposez une offre de mission de directeur informatique (gratuit)

Portage salarial

Pas immatriculé ? Effectuez vos missions freelance avec SPG, la société de portage salarial des informaticiens.

Nos derniers

CV de directeur informatique

Nos dernières

missions de directeur informatique

Le métier de directeur informatique

Quelles sont les missions principales du directeur des systèmes d’information (DSI) ?

Élaboration de la stratégie et de la politique informatique

Le DSI est chargé de définir avec la direction générale et les membres du comité de direction les orientations stratégiques en matière informatique. Il a également la responsabilité de recueillir et d’étudier les besoins exprimés par les directions métier de l’entreprise.

Par ailleurs, le directeur des systèmes d’information évalue et préconise les investissements informatiques correspondant aux besoins exprimés. Il assure aussi une veille technologique sur les évolutions du secteur de l’entreprise en matière de systèmes d’information.

Aussi, la mission principale du DSI est d’orienter les choix de la direction générale sur les technologies de l’information. Il conçoit ainsi une organisation optimale des flux d’information de l’entreprise. Son rôle est donc d’assurer l’adéquation entre les besoins des clients de l’entreprise, la stratégie de la société et les outils informatiques.

Le directeur des systèmes d’information est également chargé de valider l’efficacité et la maîtrise des risques liés aux systèmes d’information.

Mise en œuvre de la politique informatique

En outre, le DSI prend en charge la conduite du plan d’évolution des systèmes d’information dans l’entreprise. Il doit ainsi respecter les budgets accordés ainsi que les changements technologiques décidés par la direction générale.

Par ailleurs, le directeur des systèmes d’information supervise la conception et la mise en œuvre des systèmes d’information et les maintenir en conditions opérationnelles. Il supervise également la rédaction des cahiers des charges conformes aux besoins et aux choix de l’entreprise.

Enfin, le DSI anime les projets informatiques par des réunions de pilotage et de validation, en lien avec les chefs de projet et les directions métier de l’entreprise.

Organisation et management de la DSI

D’autre part, la mission du DSI est de superviser et de coordonner le travail de l’ensemble des départements du service informatique et animer les équipes internes et externes. Ainsi, il organise la direction informatique de façon optimale. Pour cela, le DSI est en charge de la création de différents niveaux de management et de la coordination des fonctions études et support/exploitation.

Aussi, le directeur des systèmes d’information assure le dimensionnement des équipes informatiques en menant les opérations de recrutement adaptées (salariés et prestataires). Il évalue également les performances individuelles et collectives des équipes informatiques. En somme, le DSI veille à la maîtrise des budgets relatifs aux modifications des systèmes d’information.

Quelles sont les autres missions du directeur des systèmes d’information (DSI) ?

Conduite de la politique sécurité

Du reste, le DSI peut être chargé d’identifier avec les dirigeants les informations sensibles et les risques. Il peut également définir la politique en matière de sécurité informatique et proposer les mesures à prendre.

Détermination des tâches à externaliser et suivi des relations avec les prestataires

D’autre part, le directeur des systèmes d’information peut être amené à élaborer la politique d’externalisation informatique de l’entreprise. Il analysera ainsi les offres de sous-traitance (prestations, budget, moyens humains, clauses particulières…) et apportera les modifications nécessaires à la signature d’un contrat équilibré.

Enfin, le DSI peut également contrôler l’efficacité des réalisations et des prestations des sous-traitants tout au long de la relation contractuelle.

Quels sont les rôles du directeur des systèmes d’information (DSI) ?

Les charges, devoirs et attributions des DSI varient considérablement selon la taille de l’entreprise et l’importance des systèmes d’information dont ils ont la responsabilité.

Plusieurs éléments de différenciation forte peuvent être mis en évidence.

La responsabilité de l’organisation des systèmes d’information

Dans les grands groupes ou les entreprises de taille importante, le DSI occupe de plus en plus fréquemment un rôle de DOSI (Directeur de l’organisation et des systèmes d’information). Son rôle est souvent plus fonctionnel que technique et il participe activement à la définition de la stratégie de l’entreprise.

La taille de l’entreprise

La dimension des enjeux varie avec ce paramètre. Le DSI peut occuper une responsabilité d’encadrement portant sur des effectifs très importants.

L’importance de la part des tâches confiées à des prestataires

La sélection des prestataires et la négociation avec ces derniers peuvent prendre une part très importante dans l’activité du DSI. Il occupe alors un rôle plus stratégique et moins opérationnel : brief, pilotage et validation des projets confiés à des SSII et aux cabinets de conseil.

Directeur des systèmes d’information (DSI) : quel profil ?

Diplômes
  • Écoles d’ingénieur (informatique, télécoms, généraliste).
  • DESS/DEA informatique.
  • Diplôme de type bac+4 en informatique : MIAGE, IUP informatique, maîtrise informatique, ingénieur maître…
  • Parfois des diplômes d’écoles supérieures de commerce ou de gestion des NTIC (INT Management, DESS NTIC…).

Expérience

Pour devenir directeur des systèmes d’information, il est généralement demandé une expérience de huit à dix ans en tant que responsable de service ou d’une direction informatique (informatique, télécoms ou métier). Aussi, le DSI peut exercer dans une SSII ou dans une entreprise utilisatrice.

Compétences du DSI

Le directeur des systèmes d’information doit avoir une connaissance approfondie du fonctionnement et du rôle d’un système d’information. Il doit également connaître les applications utilisées dans l’entreprise, les principaux langages informatiques et systèmes d’exploitation.

Par ailleurs, le DSI doit maîtriser les normes de sécurité et l’actualité des risques mondiaux en matière de sécurité. Il doit aussi avoir une bonne connaissance du marché de la sous-traitance : éditeurs, SSII, cabinets de conseil… et gestion de la relation avec la sous-traitance.

Aussi, le directeur des systèmes d’information doit avoir une très bonne vision d’ensemble de l’entreprise, de ses activités, des hommes et des besoins des autres directions. Il doit aussi avoir une bonne culture économique, en particulier sur le secteur d’activité de l’entreprise.

En somme, certaines bases en finance et en contrôle de gestion lui seront nécessaire pour piloter la gestion du budget informatique et favoriser le dialogue avec la direction financière. Enfin, le DSI doit avoir une bonne maîtrise des méthodologies de gestion de projets. Il doit également maîtriser l’anglais technique.

Qualités du DSI
Rigueur et autonomie :

La fonction de dirigeant peut parfois s’accompagner d’une certaine solitude. Dans ce contexte, il est important que le DSI soit autonome et puisse avancer avec sérénité.

Adaptabilité :

Le DSI doit garder à l’esprit que le secteur informatique évolue toujours et qu’une veille technologique est primordiale. Cela lui permettra de maintenir le système d’information en état de fonctionnement et l’optimiser.

Qualités relationnelles :

Le DSI doit faire preuve d’un sens de l’écoute dans les rapports fonctionnels et hiérarchiques.

Sens de la négociation :

Le DSI sera amené à négocier avec les salariés (définir les objectifs, participer au processus de recrutement) mais aussi avec les prestataires (obtenir le produit ou le service offrant le meilleur rapport qualité/prix pour l’entreprise).

Compétences rédactionnelles :

Le DSI est en charge de la formalisation de clauses contractuelles et la présentation à la direction générale des évolutions nécessaires.

Pédagogie :

Le DSI doit expliquer certaines de ses décisions et démontrer leur bien-fondé devant des non-initiés (directeur général, directeur administratif et financier…). Il doit, au préalable expliciter les évolutions et les progrès attendus.

Disponibilité :

Le poste de DSI nécessite une implication très importante dans son travail. En effet, l’activité de management nécessite beaucoup de temps et le DSI doit se réserver des moments de réflexion pour adapter la politique informatique aux besoins des utilisateurs.

Évolution professionnelle du DSI

Dans les grands groupes, le directeur des systèmes d’information peut évoluer vers une fonction de directeur général adjoint en charge de l’informatique, la logistique et l’organisation.

Source : https://www.apec.fr/