Actualités Freelance Informatique

Quels sont les métiers les plus demandés dans la blockchain ?

Publié le 29/11/2022
Quels sont les métiers les plus demandés dans la blockchain ?

La chaîne de blocs propose de nombreuses possibilités de carrière aux experts en informatique. Tant elle requiert le concours de profils à la fois diversifiés et multiples : consultants, programmeurs, etc. À l’approche du quinzième anniversaire de cette technologie, une étude a dévoilé les métiers les plus recherchés dans ce domaine.

Née en 2008, la blockchain (chaîne de blocs) a créé des métiers qu’on ne trouvait nulle part auparavant. Elle est présentée cette année comme l’un des secteurs les plus porteurs sur le marché du travail. Tant cette technologie génère d’offres d’emploi. Outre la formation et les talents, elle regroupe en premier lieu des professionnels passionnés par l’IT.

Les travailleurs indépendants dans l’informatique pourraient donc trouver diverses mission freelance liées à cette invention. Pour dénicher des opportunités, ils ont la possibilité de visiter les plateformes en ligne spécialisées. D’autres options sont également envisageables : effectuer des recherches sur les réseaux sociaux, prospecter auprès des entreprises…

Le crypto asset manager et l’ingénieur blockchain

Le site Tokize a étudié les professions les plus recherchées dans la blockchain. Parmi celles-ci figure l’ingénieur spécialisé dans cette technologie. Pour pouvoir occuper le poste d’ingénieur blockchain, la détention d’un diplôme en ingénierie informatique est exigée . À cela s’ajoute une formation en chaîne de blocs . Plusieurs offres débouchent sur une spécialisation dans l’ingénierie de la blockchain, incluant des projets pédagogiques relatifs :

  • À l’analyse de données ;
  • Aux protocoles Ethereum et Bitcoin ;
  • À la programmation d’application.

Cet expert s’occupe de la conception et de la gestion des architectures reposant sur la blockchain . Il collabore étroitement avec les Product Owner et les programmeurs blockchain. Ceci pour surveiller l’évolution des outils logiciels et adopter les mesures indispensables. Les autres missions de ce professionnel consistent à :

  • Garantir que le projet soit correctement intégré dans l’environnement de l’entreprise ;
  • Procéder à des essais avec ses collègues ;
  • Diriger l’aspect technique du projet.

Un autre métier très recherché : le crypto asset manager . Ce dernier gère et optimise le portefeuille de cryptomonnaies d’une entreprise. Il est ainsi appelé à trouver l’équilibre entre performance et prise de risque.

À noter que le cours des cryptoactifs (éther, bitcoin…) se révèle très volatile. Les entreprises menant des projets de chaîne de blocs ont ainsi besoin de protéger leurs investissements. Ceci pour anticiper une éventuelle hausse ou baisse soudaine des cours .

Le développeur et le consultant blockchain

Le consultant blockchain constitue également une des professions les plus demandées. Ce travailleur accompagne les entreprises dans la compréhension et l’utilisation de cette technologie .

Pour exercer ce métier,

On peut se former dans le cadre d’un cursus d’ingénieur ou de programmeur.

Une autre option réside dans le suivi d’un parcours spécialisé en contrats intelligents et chaîne de blocs. Pour remarque, un Master lié à cette invention est maintenant proposé dans certaines écoles. Dans les deux cas, l’objectif est d’acquérir des compétences en :

  • Langages de développement propres à la blockchain ;
  • Protocoles ;
  • Cryptomonnaies.

Le consultant dispose d’une connaissance poussée de la technologie. Il conseille ainsi ses clients sur la meilleure manière de s’en servir selon la stratégie d’investissement établie . Pour aider au mieux les organisations, il doit en même temps :

  • Étudier le marché des cryptoactifs et de la chaîne de blocs ;
  • Comprendre les processus de décision des entreprises ;
  • Fournir son aide à la décision.

Enfin, l’un des métiers les plus sollicités dans la blockchain porte sur le développeur spécialisé dans cette technologie. Il crée des outils numériques pour cette dernière.

Vous êtes freelance ?
Sécurisez votre activité grâce au portage salarial !
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée