Grafana Labs se dote d’un nouveau module complémentaire à sa plateforme de monitoring

Publié le 11/05/2022
Grafana Labs se dote d’un nouveau module complémentaire à sa plateforme de monitoring

Pour améliorer sa plateforme de surveillance IT, Grafana Labs a récemment lancé Mimir. Quelques jours après, l’entreprise de New York a annoncé une nouvelle levée de fonds, menée en série D. Cette campagne survient après celle bouclée en août 2021 et qui a été évaluée à 220 millions de dollars.

Fondé en 2014, Grafana Labs a développé diverses solutions pour renforcer sa plateforme de base, Grafana. En 2018, l’éditeur a conçu un outil d’intégration de logs nommé Loki. Pouvant être dimensionné de manière horizontale et présentant une architecture multientité, celui-ci repose sur une licence Apache 2.0. Pour l’élaborer, l’entreprise new-yorkaise a pris comme modèle Prometheus, la solution de monitoring créée par SoundCloud, une plateforme de streaming audio. Plusieurs professionnels IT y effectuent des partages d’expériences. L’un d’entre eux a par exemple témoigné que le Freelance informatique lui a permis d’exercer simultanément plusieurs professions différentes. Autre avantage de ce dispositif : la liberté de choisir son horaire par exemple.

L’entreprise a dévoilé Mimir en mars 2022

Ce qui distingue Loki des autres systèmes du même type : la manière dont il archive les logs. D’abord, seules les métadonnées de ces derniers sont indexées. Ensuite, le stockage est opéré de façon compressée.

Parmi les outils produits par Grafana Labs figure également Mimir, présenté le 30 mars 2022. Grâce à cette base de données classant les informations du plus ancien au plus récent, les entreprises peuvent :

  • Stocker les renseignements de maintenance de leurs matériels IT ;
  • Réaliser des études.

Concernant les extensions Grafana, parmi les plus célèbres, l’on citera Datadog Datasource. Un connecteur pour Datadog, un logiciel de monitoring orienté Cloud. Cet addon permet de sonder directement l’interface de programmation d’application (API) de cette plateforme afin d’en tirer des indices de performance.

Pour beaucoup d’autres solutions de surveillance informatique, Grafana Labs a également développé différents plugins. Pour les services de contrôle IT de Microsoft Azure, la société a mis au point Azure Monitor. Pour ceux d’Amazon Web Services (AWS), elle a déployé CloudWatch.

L’éditeur vient de terminer une récolte de fonds en série D

Au début du mois en cours, l’éditeur américain a terminé une levée de fonds estimée à 240 millions de dollars. Le plus important tour de table bouclé de toute son histoire, cette opération a été pilotée par :

  • JP Morgan ;
  • Coatue ;
  • Lead Edge Capital ;
  • Lightspeed Venture Partners ;
  • Le fonds souverain de Singapour, GIC, qui avait déjà pris part aux précédents financements.

Au total, le spécialiste des logiciels open source de monitoring a donc levé environ 535 millions de dollars depuis 2014. Son co-fondateur et PDG, Raj Dutt a déclaré qu’avec les fonds récoltés, Grafana Labs accomplira des projets simples :

[…] Respecter de manière offensive notre feuille de route de produits et notre engagement à permettre à nos utilisateurs de composer et de visualiser des données à partir de n'importe quelle source tout en continuant à développer des capacités d'observabilité modernes à travers les métriques, les journaux, le traçage, etc.

Grafana Labs

Comptabilisant 10 millions d’usagers à l’échelle mondiale, les logiciels du développeur américain comptent 900 000 installations.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.