Actualités Freelance Informatique

EIT Digital officialise le lancement du Digital Challenge 2022

Publié le 23/09/2022
EIT Digital officialise le lancement du Digital Challenge 2022

Pour les scale-ups de rupture, le Digital Challenge représente un vrai tremplin pour obtenir un accompagnement dans leur développement. Il s’agit du premier concours dédié à ces jeunes pousses de la DeepTech digitale sur le Vieux Continent. Mise en place par l’accélérateur européen EIT Digital, cette compétition se tient tous les ans depuis 2014.

Le concours paneuropéen Digital Challenge, destiné à valoriser et appuyer les scale-ups de rupture, revient pour une neuvième édition. Son organisateur, EIT Digital, vient d’annoncer son ouverture pour cette année. Les organisations souhaitant y participer sont appelées à déposer leur proposition au plus tard le 19 septembre prochain.

Les personnes ayant choisi de devenir freelance informatique peuvent postuler à cette compétition, sous réserve de respect des conditions prescrites. Pour indication, l’adoption de ce statut confère de nombreux avantages. L’on retiendra notamment la souplesse d’organiser son planning en fonction de sa vie privée. Le travailleur indépendant profite aussi de la liberté de choisir le lieu où accomplir sa mission, entre autres.

Des conditions à respecter pour candidater au concours

Pour postuler au concours d’EIT Digital, la création de l’entreprise doit avoir été faite après le début de l’année 2012 . L’organisateur exige par ailleurs aux aspirants candidats de détenir un siège situé :

  • Soit dans l’un des pays éligibles au financement de l’initiative Horizon Europe ;
  • Soit en Irlande du Nord ou en Grande-Bretagne ;
  • Soit au sein du territoire de l’Union européenne.

Il leur impose également de disposer d’un service ou d’un produit numérique novateur lié à l’une des cinq branches thématiques. Ces domaines portant sur la finance numérique, le bien-être numérique, l’industrie numérique, les cités numériques et la technologie numérique . Les scale-ups sont aussi obligées de se trouver dans leur étape de croissance et d’être prêtes à s’élargir à l’international . Pour répondre à ce critère, il leur faudra :

  • Soit avoir récolté un financement d’au moins 2 millions d’euros au total ;
  • Soit présenter au moins 300 000 euros de revenu cette année jusqu’au 30 juin dernier ;
  • Soit afficher au moins 300 000 euros de revenu au cours de l’an passé.

Le Digital Challenge s’adresse en outre aux scale-ups menant une activité évolutive de type BtoBtoC ou BtoB. Celles-ci doivent rechercher un soutien évalué entre 5 et 25 millions d’euros .

Soutenir les meilleures jeunes pousses disruptives

Le responsable de l’EIT Digital Accelerator, Diva Tommei, explique que l’objectif de leur concours consiste à chercher :

[…] Les entreprises européennes de la DeepTech à croissance rapide […] pour les aider à se développer à l’international tout en consolidant l’écosystème de la DeepTech en Europe. […]

Diva Tommei

Le Digital Challenge se déroulera en plusieurs phases, pour choisir graduellement les 5 meilleures jeunes pousses disruptives . Des participants seront ainsi présélectionnés à l’issue du dépôt de candidature. Ils seront ensuite conviés à des appels individuels auprès des examinateurs de la compétition. Les évaluateurs éliront ensuite les vingt meilleurs d’entre eux. Viendra ensuite le Final Event vers la fin du mois d’octobre prochain. Les candidats sélectionnés devront convaincre un jury formé par des investisseurs et des entreprises de l’utilité de leur produit. Cinq lauréats seront consacrés au terme de cet événement. Diva Tommei annonce que ces gagnants obtiendront un accès :

[…] Au financement et au développement de leur activité via une équipe dédiée de développeurs d’entreprises et d’investisseurs experts, opérant dans plus de 15 grandes villes européennes et dans la Silicon Valley.

Diva Tommei

Concrètement, ils bénéficieront entre autres d’un soutien pour améliorer leur visibilité . EIT Digital communiquera leur réussite sur leurs plus grands médias d’Europe et sur leurs canaux hors ligne et en ligne.

Vous êtes freelance ?
Sécurisez votre activité grâce au portage salarial !
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée