Freelances Conceptualisation BI : notre sélection de profils

Déposez une mission gratuitement ou Déposez votre CV

Qu’est-ce que la BI ?

La Business Intelligence BI définit un ensemble d’outils, de techniques et de moyens visant à collecter, modéliser, analyser et restituer des données.

En récupérant des données structurées (données de marchés, sources externes, etc.) la technologie de la BI va les transformer en informations normalisées puis les diffuser sous la forme de reporting ou tableaux de bord, facilitant ainsi non seulement l'accès à l’information mais également les vitesses de traitement de celle-ci.

Elle peut être employée par un grand nombre d’utilisateurs, internes ou externes à l'entreprise, aussi bien dans le but de supporter des activités opérationnelles quotidiennes que dans le cadre d'un suivi stratégique à plus grande échelle.

La Business Intelligence constitue une aide décisionnelle significative pour les gestionnaires. Si elle peut produire des indicateurs de performance qui permettront de comprendre le passé puis d’analyser le présent des performances d'une entreprise, la Business Intelligence BI a pour finalité l'identification des nouvelles opportunités d'affaires et l'implémentation d'une stratégie opérationnelle efficace, afin d'établir sur le long terme un avantage concurrentiel de marché.

Qu’est-ce que le big data ?

Sa définition la plus courante le décrit comme un concept visant à stocker un ensemble extrêmement volumineux de données sur un support numérique, processus que les outils traditionnels de gestion de base de données ou de l’information ne sont pas en mesure de faire.

Contrairement à la BI où l'information est stockée sur un serveur central (Data Warehouse), le Big Data correspond à un système de fichiers distribués, donnant plus de souplesse aux opérations et permettant aussi une préservation plus sûre des données.

Pour une entreprise, le Big Data se compose de l'ensemble des connaissances, techniques et outils ayant comme objectif de collecter, traiter et exploiter d'importantes quantités de données cette fois dites non structurées, en temps réel.

Les données non structurées correspondent à des données stockées ou représentées dans un format indéfini ; elles peuvent être textuelles (courriels, documents word, messagerie instantanée, etc.) ou non textuelles (à partir de supports vidéo, audio ou visuel).

La méthode du Big Data se base sur une approche qualifiée de Massively Parallel Processing (MPP) ou traitement massivement parallèle en français, qui permet d'accélérer le traitement et l’analyse des données. Par ailleurs, c'est une technologie qui aide à assurer un réalignement des architectures et des modèles de données grâce aux technologies émergentes (Internet des Objets, réseaux sociaux, Cloud).

Le concept lié au Big Data s'appuie notamment sur l'énonciation de la règle des « 3 V » : à savoir le Volume de données colossal à traiter, la grande Variété d'informations (en provenance de multiples sources, non-structurées, organisées ou open) et enfin le niveau de Vélocité à atteindre, c'est à dire la vitesse avec laquelle les données seront générées, stockées et partagées.

Le terme de vélocité s'applique également au temps de réponse d'une requête réalisée sur ces données.

Qu’est-ce qu’un ETL ?

L'ETL ou « Extract, Transform & Load », est une technologie informatique intergicielle (ou middleware) utilisée pour effectuer des synchronisations massives d'informations présentes au sein d'une base de données, vers une autre.

Plus précisément, ce logiciel habilite la collecte et la restructuration de données venant de sources multiples, afin de les convertir par la suite dans un format adapté à une Data Warehouse (entrepôt de données) pour les y transférer.

Ce sont des technologies à la fois flexibles, résistantes aux pannes, sécurisées et scalables, c'est à dire en mesure de maintenir leurs fonctionnalités et leurs performances en fonction de la grandeur de la demande. Les plateformes d'ETL doivent assurer la récupération en temps réel et l'enrichissement des données ainsi que la gestion permanente de milliards de transactions.

Ces outils ont la possibilité de prendre en charge les données structurées ou non structurées pouvant provenir de sources sur site ou depuis le Cloud.

Qu’est-ce que la DataVizualisation ?

La dataviz ou visualisation de données dans notre langue, désigne un large panel de méthodes de représentations graphiques et visuelles des données brutes que les entreprises souhaitent pouvoir utiliser.

La data visualisation est répandue parmi de nombreux corps de métiers (journalisme, marketing, événementiel, le secteur de la communication et bien d'autres encore) car elle permet un gain de temps significatif lors de la recherche et l'analyse des données.

En alliant des fonctionnalités très simples à un esthétisme apportant de la clarté et lisibilité aux informations, elle aide les entreprises à représenter des ensembles complexes de données d'une façon plus didactique et épurée.

La data visualisation peut se faire par exemple en deux ou trois dimensions, à l'aide de couleurs, de trames et est représentée sous des formes aussi diverses que des cartes, des graphiques, des diagrammes, des animations ou des vidéos.

Les technologies conceptualisation BI

Nos derniers

CV conceptualisation BI

Nos dernières

missions conceptualisation BI