Intégration continue / DevOps

Freelances

Vous êtes freelance Intégration continue / DevOps et vous recherchez une mission ? Rejoignez 98.753 autres freelances partout en France.

Déposez votre CV

Déjà inscrit ? Consultez nos offres de mission.

Entreprises 01 80 88 59 00

Déposez une offre de mission Intégration continue / DevOps (gratuit)

Portage salarial

Pas immatriculé ? Effectuez vos missions freelance avec SPG, la société de portage salarial des informaticiens.

Nos derniers

CV Intégration continue / DevOps

Nos dernières

missions Intégration continue / DevOps

Qu'est-ce que l'intégration continue ?

L'intégration continue est une pratique de développement qui exige que les développeurs intègrent du code dans un référentiel partagé plusieurs fois par jour. Chaque enregistrement est ensuite vérifié par une construction automatisée, ce qui permet aux équipes de détecter rapidement les problèmes.

Ainsi, comme les intégrations sont effectuées, il y a beaucoup moins de retour en arrière pour découvrir où les choses ont mal tourné, ce qui permet aux équipes de passer plus de temps à construire des fonctionnalités.

Par ailleurs, l'intégration continue apporte de nombreux avantages à votre entreprise. En effet, la mise en place d’un processus d’intégration continue permet de diminuer largement la durée des périodes d’intégration.

Aussi, l’intégration continue permet de détecter et de résoudre les problèmes beaucoup plus tôt, ce qui permet de perdre moins de temps et d’argent. L’intégration continue permet également de passer moins de temps à déboguer et plus de temps à ajouter des fonctionnalités.

Pourquoi mettre en place un processus d’intégration continue ?

Réduire les risques

Si les équipes testent et déploient du code plus fréquemment, cela réduira éventuellement le niveau de risque du projet, car les développeurs pourront détecter les bogues et les défauts du code plus tôt.

Améliorer la communication

Lorsque l’entreprise met en place un processus d’intégration continue relié à un flux de travail de livraison continue, il est facile pour les développeurs de partager leur code régulièrement. Ce partage de code permet d'accroître la visibilité et la collaboration entre les membres de l'équipe.

En fin de compte, cela augmente la vitesse et l'efficacité de la communication au sein de votre organisation, car tout le monde est toujours sur la même longueur d'onde.

Augmenter la vitesse des itérations

Comme les développeurs publient souvent leur code, l'écart entre l'application en production et celle sur laquelle ils travaillent sera beaucoup plus petit. Cela leur permettra ainsi de changer la façon dont ils développent les nouvelles fonctionnalités.

En effet, comme chaque petit changement sera testé automatiquement et que toute l'équipe sera informée de ces changements, les développeurs peuvent travailler sur de petits changements incrémentiels lors du développement de nouvelles fonctionnalités.

Quels sont les outils utilisés pour faire de l’intégration continue ?

Gitlab

GitLab est une plateforme open-source de développement collaboratif qui offre un emplacement pour le stockage de code en ligne et le développement collaboratif de projets logiciels massifs.

Le référentiel Gitlab inclut le contrôle de version pour permettre l'hébergement de différentes chaînes de développement et versions, permettant aux utilisateurs d'inspecter le code précédent et d'y revenir en cas de problèmes imprévus.

Jenkins

Jenkins offre un moyen simple de mettre en place une intégration continue ou un environnement de livraison continue pour presque toutes les combinaisons de langages et de dépôts de code source en utilisant des pipelines.

Par ailleurs, Jenkins permet d'automatiser d'autres tâches de développement courantes.

Bien que Jenkins n'élimine pas le besoin de créer des scripts pour des étapes individuelles, il donne un moyen plus rapide et plus robuste d'intégrer toute votre chaîne d'outils de compilation, de test et de déploiement.

DevOps, la démarche pour délivrer en continu

DevOps est un nouveau terme qui émerge de la collision de deux grandes tendances connexes.

La première était également appelée "infrastructure agile" ou "opérations agiles" ; elle est née de l'application des approches Agile et Lean au travail opérationnel.

La seconde est une compréhension beaucoup plus approfondie de la valeur de la collaboration entre le personnel de développement et le personnel d'exploitation à toutes les étapes du cycle de développement lors de la création et de l'exploitation d'un service.

Pourquoi faire du DevOps ?

Raccourcir les cycles de développement

Avec les procédures de validation classiques, les cycles de développement sont longs. En effet, les développeurs doivent respecter un certain nombre d’étapes de validation de la fonctionnalité qu’ils développent avant de passer à la suite.

En mettant en place un processus DevOps, le nombre d’étapes permettant d’aboutir à la validation est diminué. Cela permet donc de raccourcir les cycles de développement.

Corriger les défauts du code fréquemment

Les cycles de développement classiques n’intègrent pas les tests continus du produit conçu. Cela signifie que les défauts de code ne peuvent être vus qu’à la fin du cycle de développement. Il est donc beaucoup plus difficile de les corriger.

En revanche, la méthodologie DevOps favorise les vérifications de code fréquentes. Les défauts du code peuvent donc être repérés plus rapidement et plus facilement. Ainsi, en corrigeant les défauts du code fréquemment, la probabilité de succès du produit en fin de cycle de développement est plus élevée.

Améliorer la communication et la coopération des équipes

La mise en place de la méthodologie DevOps intègre l’utilisation de logiciels de développement collaboratifs. L’accent est donc mis sur la performance collective plutôt que sur les objectifs individuels.

Augmenter les compétences

Il existe des moyens d'automatiser les tâches DevOps. Par exemple, les serveurs d'intégration continue automatisent le processus de test du code, réduisant ainsi la quantité de travail manuel nécessaire.

Cela signifie que les ingénieurs logiciels peuvent se concentrer sur l'exécution de tâches qui ne peuvent pas être automatisées.

Quels sont les outils utilisés dans le cadre de la méthodologie DevOps ?

Docker

Docker est un ensemble de produits PaaS (Platform as a Service) qui utilisent la virtualisation au niveau du système d'exploitation pour fournir des logiciels dans des packages appelés conteneurs.

Les conteneurs sont isolés les uns des autres et regroupent leurs propres logiciels, bibliothèques et fichiers de configuration ; ils peuvent communiquer entre eux par des canaux bien définis.

Kubernetes

Kubernetes est un système open-source d'orchestration de conteneurs pour automatiser le déploiement, la mise à l'échelle et la gestion des applications.

Il a été conçu à l'origine par Google, et est maintenant maintenu par la Cloud Native Computing Foundation.

Ansible

Ansible est un outil open-source de provisionnement, de gestion de configuration et de déploiement d'applications. Il fonctionne sur de nombreux systèmes de type Unix ou Windows.

Par ailleuts, Ansible inclut son propre langage déclaratif pour décrire la configuration du système.

Les technologies Intégration continue / DevOps