Types de réseaux

Freelances

Vous êtes freelance Types de réseaux et vous recherchez une mission ? Rejoignez 105.847 autres freelances partout en France.

Déposez votre CV

Déjà inscrit ? Consultez nos offres de mission.

Entreprises 01 80 88 59 00

Déposez une offre de mission Types de réseaux (gratuit)

Portage salarial

Pas immatriculé ? Effectuez vos missions freelance avec SPG, la société de portage salarial des informaticiens.

Recevoir un dossier Simulation en ligne
Nos derniers

CV Types de réseaux

Nos dernières

missions Types de réseaux

Qu’est-ce qu’un réseau LAN ?

Un réseau local LAN, qui signifie Local Area Network, est un système informatique sans Internet par lequel les terminaux qui y sont intégrés se partagent des trames par la couche de liaison.

On peut aussi interpréter le réseau local comme une zone de diffusion ou un groupe de station qui captent une trame identique. Concernant le paramétrage IP, souvent un réseau local est pareil à un min-réseau IP, avec un préfixe d’adresse IP similaire. Enfin, les routeurs interviennent pour relier tous les réseaux locaux.

En revanche, une autre méthode consiste à définir le réseau local par sa dimension physique. Le réseau local est doté notamment, d’une portée géographique relativement limitée, à titre d’exemple, nous pouvons citer : site d’entreprise, salle informatique, résidence particulière ou bâtiment.

Ainsi, quand il s’agit d’un réseau local domicilié dans une entreprise, l’appellation RLE est également possible.

Qu’est-ce qu’un réseau WAN ?

Le réseau Wide Area Network, ou encore WAN, est un réseau de télécommunication ou informatique étendu sur un vaste territoire géographique, pareil à celui d’une nation, d’un continent ou de la planète. Ainsi, l’Internet est connu comme le plus vaste dans la catégorie des réseaux Wide Area Network.

Dès lors qu’internet a connu un réseau Wide Area Network plus performant et efficace, disposer de son énorme réseau privé n’est plus nécessaire.

En revanche, il est également possible d’opter pour l’utilisation d’un VPN, donc d’un réseau privé virtuel, en adoptant un système de chiffrement et d’autres méthodes pour feindre l’utilisation d’un réseau personnel, tout en surfant sur l’infrastructure commune d’Internet.

Néanmoins, cette alternative possède donc des insuffisances sur le plan qualitatif, par rapport à celui d’une connexion Internet classique.

Qu’est-ce qu’un réseau WLAN ?

Un réseau Wireless Local Area Network (WLAN) sans fil est un système informatique de partage sur lequel un utilisateur se connecte à un réseau local par l’intermédiaire d’une connexion sans fil.

Ainsi, la totalité des normes ou règles IEEE 802.11 régisse tous les procédés innovants utilisés dans le cadre des réseaux sans fil de cette catégorie.

Cependant, se connecter à ce type de réseau consiste d’abord, à ouvrir la barre du menu principal et cliquer sur Wireless Fidelity. Ainsi, il faut activer le système de recherche du réseau pour capter alors les réseaux accessibles et disponibles. Ensuite, choisir un réseau local.

Enfin, toutes les informations se rapportant au mot de passe, Passphrase ou Wireless Key se trouvent souvent derrière le modem.

Qu’est-ce qu’un réseau VLAN ?

Le réseau virtuel local VLAN est un système de partage informatique réputé indépendant. Ainsi, plusieurs réseaux virtuels peuvent cohabiter ou partager un seul commutateur réseau.

Notamment, le réseau virtuel possède quelques avantages comme, l’amélioration de la gestion du réseau, la séparation des flux, l’optimisation de la bande passante, la sécurité et la segmentation.

Dans ce contexte, la sécurité favorise un ensemble logique indépendant, tout en rendant plus performant le caractère sécuritaire.

Ainsi, le routeur est la seule alternative pour partager des informations entre les machines reliées par réseaux virtuels distinctes. Et d’autre part, nous avons la segmentation qui limite la dimension d’un domaine de trame ou broadcast.

Généralement, pour la configuration d’un réseau virtuel, il est donc nécessaire de passer par la voie statique, en marquant ainsi dès le départ l’appartenance des réseaux à chaque port du commutateur.

D’une part, l’opportunité est aussi offerte de pouvoir, de manière dynamique changer la configuration d’un port, si vous le souhaitez. Donc, sur la base de l’adresse IP voire MAC de la machine, l’assignation peut se faire de façon sûre en utilisant le mécanisme comme le 802.1X.

D'autre part, c’est un moyen qui comporte de risques en termes de sécurité, car les adresses peuvent être modifiés sans difficultés.

Qu’est-ce qu’un réseau WIFI ?

En conformité avec les exigences actuelles des internautes, on peut alors définir le réseau Wireless Fidelity, ou communément appelé WIFI, comme un système technologique sans fil qui facilite la connexion des appareils (ordinateur, mobile, IPad) à Internet de manière plus soft et moins encombrante.

Le rôle du réseau Wireless Fidelity est de connecter par le biais d’ondes radio une multitude de machines ou gadgets informatiques, à l’intérieur d’un même réseau, pour faciliter ainsi le partage d’informations entre eux.

Pour détecter les appareils connectés au réseau Wireless Fidelity, il faut commencer par vérifier les points d’accès, ensuite, ouvrir l’application Google adaptée à ce type de réseau, et aller dans l’onglet pour finalement trouver l’icône des appareils ciblés.

Et naturellement, l’affichage des points d’accès, du débit de la connexion, et de la date de la dernière analyse réseau seront visibles. Enfin, si vous souhaitez retenter votre connexion, relancez simplement le test réseau.

Les technologies Types de réseaux