Outils de programmation BI

Freelances

Vous êtes freelance Outils de programmation BI et vous recherchez une mission ? Rejoignez 101.990 autres freelances partout en France.

Déposez votre CV

Déjà inscrit ? Consultez nos offres de mission.

Entreprises 01 80 88 59 00

Déposez une offre de mission Outils de programmation BI (gratuit)

Portage salarial

Pas immatriculé ? Effectuez vos missions freelance avec SPG, la société de portage salarial des informaticiens.

Nos derniers

CV Outils de programmation BI

Nos dernières

missions Outils de programmation BI

POWERBUILDER : langage de programmation dédié aux applications de gestion

Voici un langage de programmation dédié aux applications de gestion permettant des interactions avec une base de données. Développé à l’initiative de la société PowerSoft, il a été reconnu sous l’appellation POWERBUILDER SYBASE après l’achat de la firme par Sybase en 1994.

Ce langage à l’origine du C++ est accessible avec Windows. Orienté objet, il se veut spécial par sa structure originale. Elle favorise la communication entre les bases de données et fenêtre. Ce langage semi-accompli permet aussi le développement orienté objet. Il présente des caractéristiques favorables au passage de paramètres.

POWERBUILDER peut s’utiliser en tant qu’interface avec powerdesigner. Il adopte de nombreuses fonctionnalités, comme fenêtres, menus et UserObjets.

La vocation première de ce langage de programmation consiste à standardiser le dialogue via les bases de données. Il utilise, pour ce faire, datawindows. Ce dernier s’agit d’un outil de génération automatique de requêtes SQL Structured Query Language.

L’utilisation de cet outil de programmation vous permettra de procéder au développement rapide des applications puissantes. Mieux encore, il vous donnera facilement accès aux serveurs de données.

Il ne cesse de s’évoluer au fil des années et propose des applications plus sophistiquées. Avec la version 5.0, vous pouvez, par exemple, créer des applications sur de nombreuses plateformes.

PL/SQL et Transact SQL : deux outils de programmation BI

PL SQL et Transat SQL sont deux outils de programmation BI dont leur différence réside au niveau de leur développeur. Le Procedural Language to SQL appartient à Oracle tandis que T-SQL fait partie des produits Microsoft.

Ce sont, comme leur nom l’indique, des langages de procédures adoptant une extension SQL. D’ailleurs, ce dernier a été considéré en tant que référence par des fournisseurs SGBDR ou système de gestion de base de données relationnelles.

Les deux outils respectent la norme ANSI SQL. Ils sont également les fournisseurs des rares fonctionnalités supplémentaires qui ne sont pas accessibles avec cette norme. Toutefois, elles jouent un rôle important en matière de programmation de bases de données.

Le Procedural Language to SQL et T-SQL ne présentent pas les mêmes caractéristiques au niveau de certains points, notamment le contrôle, la base de données et le mode d’usage.

À titre d’exemple, le premier s’agit d’un langage de programmation naturel qui va facilement de pair avec SQL. Tandis que le deuxième fait profiter aux programmeurs d’un niveau de contrôle important. Si T-SQL fonctionne très bien avec Microsoft SQL Server, PL-SQL est à l’aise avec le serveur Oracle.

En ce qui concerne l’usage, le premier est accessible à tous, étant facile à cerner. Le second s’avère assez difficile à comprendre. Toutefois, il reste toujours un outil ultra puissant.

À noter qu’il n’est pas possible de procéder à la conversion de T-SQL en PL-SQL. Effectivement, leurs fonctionnalités respectives sont différentes, surtout au niveau de la syntaxe. Ils se distinguent au niveau de la façon qu’ils utilisent pour gérer leurs variables.

Leurs autres différences se trouvent également au niveau des systèmes de gestion des fonctions intégrées et des procédures sauvegardées.

Focus sur quelques outils de programmation BI

Il existe aussi d’autres outils de programmation de Business intelligence qui sont très utilisés par les programmeurs. L’on distingue, par exemple, APACHE HADOOP. Il s’agit d’un projet Open Source développé par Apache Software Fundation.

Pour bien fonctionner, il adopte deux principaux produits Google Corp, notamment Map Reduce et Google File System. Ce système de traitement de données évolutif est écrit en langage Java.

Hadoop comprend actuellement quatre principaux modules : Hadoop Common, Yet Another Resource Negotiator ou YARN, MapReduce et Hadoop Distributer File System ou HDFS. Ce dernier s’agit d’un système Java dédié au stockage des données avec plusieurs machines.

PROLOG est aussi un outil de programmation BI jugé efficace. Ce langage adopte une syntaxe ainsi qu’un système de fonctionnement qui sont tout à fait différents des langages courants, comme Java ou C. Non-fonctionnel, il s’agit d’un langage de programmation logique.

Le logiciel R s’utilise dans le secteur de la statistique. Ce langage informatique permet de lancer des commandes à l’aide des instructions codées. Il facilite la manipulation des données ainsi que les analyses statistiques. Cet outil de programmation BI est compatible avec Mcintosh, Windows et Linux.

ORACLE ADF ou Oracle Application developement Framework, quant à ce framework Java, a vu le jour, afin de faciliter la réalisation des programmes d’entreprise. Il met en relief une approche claire et précise en matière de développement Java EE. Il est utilisé souvent dans le cadre du développement d’applications tout en faisant profiter à l’utilisateur d’un gain de temps optimal.

Réussir ses entretiens pour décrocher une mission Freelance

Lire l'article

Les technologies Outils de programmation BI