Freelances OS AS400 : notre sélection de profils

Déposez une mission gratuitement ou Déposez votre CV

Qu’est-ce que AS400 ?

Origine de l’AS400

Créés vers la fin des années 1980, Advanced System 400 regroupe une gamme IBM de mini-ordinateurs parmi les trois qu’il possède. Ces serveurs ont été fusionnés avec d’autres gammes d’IBM et sont aujourd’hui groupés dans IBM Power Systems.

La machine comporte un disque dur de plusieurs téraoctets, et une mémoire virtuelle intégrée.

AS400 est un serveur généralement conçu pour les petites Entreprises et dans une partie des grandes Entreprises. De nos jours, plusieurs compagnies utilisent encore cette gamme IBM, comme les banques et les hôpitaux.

Spécificités de l’AS400

Sa spécificité est qu’il possède des bases de données et une sécurité très avancée. Malgré sa performance, la machine a toujours besoin d’informaticiens pour le contrôle de la sécurité ou des bases de données. Outre, sa compatibilité avec les power systems lui est aussi un de ses avantages.

Après l’apparition des générations plus récentes, un transfert direct des programmes ne pose aucun problème sur l’ancienne version. C’est aussi pourquoi certaines entreprises l’appellent toujours ainsi même après sa fusion avec l’autre gamme.

De plus, il s’agit d’une structure indépendante comportant plusieurs couches. Entre le système et le matériel, existe plusieurs microcodes les séparant. Il s’agit d’un serveur à plusieurs utilisateurs et tâches, pouvant même en supporter des milliers.

Qu’est-ce que OS400 ?

Présentation de l’OS400

Operating System 400, comme l’indique son nom, est le système d’exploitation des machines IBM et des iSeries et i5, qu’il fournit avec la machine. Sa création était dans le but de conserver les clients de l’ancien sytem36.

Ce système se caractérise aussi par son unique espace d’adressage. La mémoire centrale et le disque dur sont donc confondus. La spécificité de cette plateforme est sa sécurité qui est très assurée. Il dispose d’un système de fichier intégré qui permet de partitionner son disque pour d’autres systèmes NFS et CFS.

Le développement de OS400 est fait grâce à PL1 pour les processeurs CISC, et C++ avec les processeurs plus récents RISC. Dans Operating System 400, les données sont sous forme arborescente à trois niveaux dont : bibliothèques, objets et membres.

Les bibliothèques liées à l’OS400

Les bibliothèques sont les librairies qui contiennent tous les objets systèmes et chaque information correspondant (type de l’objet et son emplacement). Dans cette organisation, deux objets de même type et de même nom ne peuvent pas être placés dans une seule libraire.

Une bibliothèque peut contenir un nombre illimité d’objets. Comme étant un objet, elle est elle-même attachée à une autre bibliothèque. Par contre, la bibliothèque QSYS contient toutes les bibliothèques et le système d’exploitation.

Les objets liés à l’OS400

On entend par objet, tout élément introduit dans la machine. Les fichiers et les programmes sont tous des objets. Par des commandes spécifiques ou par compilation de sources, sont créés les objets dans ce système. Une fois créé donc, un objet reçoit automatiquement un attribut et un type qui ne seront plus modifiables.

Les objets créés seront par la suite organisés dans un fichier à plusieurs formats. Les fichiers sont classés en quatre catégories : les fichiers de données, les fichiers sources, les fichiers logiques et les fichiers écrans et imprimantes.

Les fonctions de l’OS400

De ce fait, ce système possède plusieurs fonctions comme la gestion des objets, la gestion des travaux, la communication, la sécurité, la gestion de la base de données. Chacune des fonctions possède son propre champ d’action, mais elles interagissent entre elles quand même.

La technologie PASE est intégrée dans « operating system 400 » pour permettre le développement des applications UNIX. Cela permet l’installation du système LINUX dans une autre partition du disque dur.

Qu’est-ce que ADELIA ?

ADELIA : plateforme pour les développements structurés

ADELIA est une plateforme pour les développements structurés. Édité par la société HARDIS, il utilise un langage orienté pour simplifier son utilisation par le développeur. Le développement avec ADELIA est plus facile et puissant à la fois, surtout dans la manipulation des bases de données.

Il est, de ce fait, adapté à n’importe quel niveau de développeurs. Actuellement, il se sert des langages de quatrièmes générations ou L4G.

ADELIA/400 : langage édité à partir de la méthode Merise

Antérieurement, ADELIA/400 est un langage édité à partir de la méthode Merise, pour la conception, l’analyse et la gestion de projets. L’objectif de ce langage est alors d’informatiser la méthode Merise.

Tout le travail demandé dans cette méthode peut donc être fait à partir de ce langage, surtout la relation entre les entités logiques.

ADELIA AS400 est de ce fait un outil de développement spécifique du fameux serveur IBM. Ce langage est l’origine des outils de développement actuel Adelia studio, qui permet d’accélérer à son tour le développement des programmes.

Les technologies OS AS400

Nos derniers

CV OS AS400

Nos dernières

missions OS AS400