Freelances OS embarqués : découvrez les meilleurs CV

Déposez une mission gratuitement ou Déposez votre CV

Présentation du système embarqué

Les systèmes embarqués, similaires aux systèmes classiques

Les systèmes embarqués ou intégrés sont similaires aux premiers ordinateurs avec leurs ressources limitées.

Ils ont besoin pour fonction d’un code compact pour gérer efficacement le matériel même si cette habitude n’est plus visible avec les systèmes informatiques qui misent davantage sur les ressources de calcul et la mémorisation.

Toutefois, que cette différence ne vous effraie pas : comparer ne veut pas dire être identique, le système informatique embarqué actuellement est plus performant que les anciens systèmes informatiques non embarqués.

Les performances des systèmes embarqués

Ils sont juste extrêmement contraints, même si dépourvus de quelques microsecondes, kilo-octets ou milliwatts, et fonctionnent à l’aide d’un système d’exploitation ad hoc indispensable pour la bonne marche l’application. Il favorise un fonctionnement plus long, sécurisé et optimal des appareils.

En fait, l’objectif d’un système d’exploitation est d’abstraire et partager les ressources physiques et matérielles afin de limiter l’écriture des applications.

Les ordinateurs récents ont des systèmes d’exploitation qui améliorent le temps de réponse moyen aux questions de l’utilisateur laissées via la souris ou le clavier.

Dans certains cas, il sollicite de nombreuses ressources pour le traitement d’un problème particulier.

Avec le système embarqué, un tel procédé est dépourvu de sens dans la mesure où l’utilisateur en réalité n’existe pas et le concept de temps de réponse moyen acceptable ne tient pas la route.

Les OS embarqués : fonctionnement avec des contraintes précises

Le système embarqué possède son propre système d’exploitation qui fonctionne avec des contraintes bien précises pour l’aider dans l’exécution de tâches à accomplir.

Comme critère, on peut noter la performance temporelle par exemple pour la latence maximale et minimale lors du traitement des interruptions, la capacité de contrôle du matériel pour limiter la consommation, le calcul de l’espace maximal nécessaire en mémoire.

Focus sur certains OS embarqués

VX WORKS

Le système d’exploitation VX WORKS à temps réel est très utilisé comme système embarqué. Flexible par rapport aux applications, il accède facilement aux ressources et supporte les langages de programmation tels que C et Ada.

Système d’exploitation propriétaire, il a été conçu par la compagnie Wind River et a été utilisé dans des programmes particuliers de la Nasa comme la sonde Mars Reconnaissance Orbiter, les rovers martiens, Dawn, Stardust, Mars Pathfinder et Discovery.

Le système est en mesure de gérer différentes cartes mères, chacune ayant plusieurs slots d’interface pour l’ajout d’interfaces comme les cartes d’entrées/sorties, l’écran, le réseau, les sondes de températures.

ChorusOs

ChorusOs est un mini système d’exploitation en temps réel qui fonctionne comme la base de message modèle de calcul. Le projet démarre en 1979 en France sous la forme d’un chœur distribué sous la coordination de l’Institut National de Recherche en Informatique dans le projet de recherche du système d’exploitation en temps réel.

Durant la décennie 1980, ce système d’exploitation fut l’un des pionniers en micronoyaux (son concurrent était Mach) et fut développé pour le commerce par Chorus Système. C’est avec le temps qu’il fut adapté à la distribution en temps réel en intégré au système embarqué.

Palm OS

Plus connu comme Garnet OS, Palm OS est un système d’exploitation embarqué conçu par US Robotics Corp, détenteur de la Palm Computing inc. en 1995, la version dédiée aux PDA (assistants personnels numériques) sortira en 1996.

L’interface est intuitive avec son écran tactile. Il possède de nombreuses applications de base pour la gestion d’information personnelle. Des versions améliorées sortiront pour les smartphones.

Symbian OS

Successeur du système d’exploitation Epoc32, Symbian OS convient au système embarqué. La firme Symbian ltd nait en 1996 après une association entre la firme PSION et Matsushita, Motorola, Ericsson, et Nokia.

Il possède de multiples applications dédiées à la communication mobile en donnée et voix, et est compatible avec les protocoles de communication réseau comme Java, GPRS, Bluetooth, MMS, Wap, IPV4…

En novembre 2006, plus d’une centaine de millions de téléphones ont été cédés avec comme OS le Symbian. Plusieurs concessionnaires de fabricants l’ont adopté pour leurs téléphones de deuxième génération et de troisième génération.

Les technologies OS embarqués

Nos derniers

CV OS embarqués

Nos dernières

missions OS embarqués