Méthodologies de gestion de projet

Freelances

Vous êtes freelance Méthodologies de gestion de projet et vous recherchez une mission ? Rejoignez 101.989 autres freelances partout en France.

Déposez votre CV

Déjà inscrit ? Consultez nos offres de mission.

Entreprises 01 80 88 59 00

Déposez une offre de mission Méthodologies de gestion de projet (gratuit)

Portage salarial

Pas immatriculé ? Effectuez vos missions freelance avec SPG, la société de portage salarial des informaticiens.

Nos derniers

CV Méthodologies de gestion de projet

Nos dernières

missions Méthodologies de gestion de projet

Définition de la méthode EBIOS

Une méthode développée en 1995 par la DCSSI qui est actuellement l’ANSSI ou Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information, l’expression des besoins et identification des objectifs de sécurité est une méthode de gestion des risques, reconnue et compatible avec les normes ISO 15408, ISO 31000 et ISO 27005.

La méthode consiste donc à identifier les risques, à les analyser et à en trouver des solutions en tenant compte des exigences de sécurité. Elle est aujourd’hui adoptée par les Entreprises du secteur public et aussi privé.

La méthode peut être appliquée à n’importe quel domaine dans le cadre d’un projet comme la cybersécurité, la protection de la vie privée ou de l’environnement et à bien d’autres.

Il existe cinq étapes dans la mise en œuvre de la méthode EBIOS. D’abord la définition du cadre d’étude qui vise à identifier l’objet d’étude et les acteurs, ainsi qu’à concorder l’étude des risques.

Ensuite, l’étude des risques par rapport aux sources. Elle consiste à les identifier, à étudier sur ce qu’ils pourront apporter et à les classer par pertinence. Puis, l’analyse des menaces vis-à-vis des éléments à protéger.

Dans cette étape, l’objectif est de déterminer les éléments susceptibles aux risques, d’étudier la gravité de chacun d’eux et d’en trouver des mesures d’accompagnement.

Après, l’étude des risques proprement dits est une étape permettant de confronter les menaces au support, c’est-à-dire, de déterminer les objectifs de sécurité. Enfin, la recherche d’assurances : c’est le traitement et suivi des risques.

Définition du concept de PMO

Le PROJECT MANAGEMENT OFFICE (PMO) est un concept apparu au milieu du XXe siècle dans le monde de gestion de projet.

Il s’agit d’une organisation au sein d’une entreprise qui vise à la surveillance, au contrôle et à la gestion de projets ou de programmes. C’est alors considéré comme un centre de documentation et de conseils pour cette dernière.

Ses fonctions sont à la fois liées à l’entreprise et au projet. Les principaux rôles du PROJECT MANAGEMENT OFFICE PMO par rapport à un projet sont : l’établissement des stratégies, la gestion des risques et la vérification de la conformité.

Cependant, il agit aussi au niveau de l’Entreprise et possède ses propres principes. D’abord, il cherche à optimiser la gestion du projet en assurant une équipe compétente en management de projet.

En tant qu’exécutant, il est en relation directe avec la direction générale pour les stratégies de gestion et avec les chefs de projets pour servir de coach. Il garantit le bon déroulement du projet en entier : la gestion en temps et financière.

Ces rôles prouvent la fonction du « Project management officer », en tant que travailleur, comme vitale dans une entreprise et dans la réalisation d’un projet. Il commence à rechercher les principales difficultés et les expose, puis en cherche des solutions efficaces.

Définition de la méthode PRINCE II

PRojects IN Controlled Environments est une méthode dirigée de la gestion d’un projet et de sa certification. Le « 2 » fait référence à sa deuxième version en 1996. Elle agit donc dans la gestion d’un projet depuis son élaboration jusqu’à son accomplissement. PRINCE II s’adapte à n’importe quel type et n’importe quelle envergure du projet.

L’intérêt de son application est donc qu’elle permet une facilité de gestion des ressources et des risques du projet. De son côté, la certification offre son aide vers un travail plus efficace.

La technique fonctionne grâce à des directives posées et qui seront à suivre dans la réalisation du projet.

D’abord, le principe se porte sur la pertinence du projet, sa raison d’être ; le dispatching des tâches de chaque membre et la responsabilité partagée, l’élaboration des étapes du projet, la concentration sur le travail en question et enfin l’étude des risques que le thème pourrait apporter sur le plan environnemental et éco-social.

Pour appliquer ces idées dans le projet proprement dit, la méthode demande des étapes à suivre. D’abord, la mise au point du projet qui décide le lancement du défi. Ensuite, l’instauration du suivi et direction qui assureront son accomplissement. Puis l’initialisation, qui est une phase de définition du projet dans un cadre plus précis.

Outre, le contrôle des étapes qui est responsable de sa conformité. De plus, la mise en relation des chefs avec des équipes de réalisation. Aussi, l’analyse des séquences pour mieux étudier les prochaines étapes et leurs débuts.

Enfin, la clôture du projet qui est l’évaluation des résultats par rapport aux objectifs fixés. Toutes ces étapes doivent être suivies dans la réalisation d’un projet selon la méthode.

Réussir ses entretiens pour décrocher une mission Freelance

Lire l'article

Les technologies Méthodologies de gestion de projet