Actualités Freelance Informatique

Thales présente une offre de transition vers son service de Cloud de confiance

Publié le 27/07/2022
Thales présente une offre de transition vers son service de Cloud de confiance

Thales officialise la création de sa joint-venture avec Google, S3NS, visant à faire face aux problématiques de Cloud souverain. Le développeur répond ainsi à Microsoft, Capgemini et Orange, qui ont fondé récemment Bleu. Sa société distribuera à compter de 2024 un service de Cloud de confiance. Cependant, en attendant, elle commercialisera une offre de transition.

Thales a annoncé le 30 juin 2022 le lancement d’une offre appelée « Contrôles locaux avec S3NS (sens) ». Ce service devrait être distribué avant fin 2022. Il sert de transition vers la solution de Cloud de confiance de la société, dévoilée le même jour. Grâce à lui, les clients pourront profiter des services de GCP (Google Cloud Platform). Le tout en hébergeant leurs datas en Europe ou dans l’Hexagone en s’appuyant sur le réseau Thales.

Relativement à ce dernier, il est possible de Devenir freelance IT en son sein. Pour ce faire, il suffit de suivre quelques étapes : s’informer sur le marché de l’emploi, choisir son statut juridique…

L’offre de Cloud de confiance arrivera sur le marché d’ici deux ans

Les Contrôles locaux avec S3NS seront proposés jusqu’au deuxième semestre 2024 . D’ici là, l’offre de Cloud souverain de Thales avec Google Cloud devrait être complètement mise en service. Pour diffuser cette proposition, l’entreprise a décidé de fonder une joint-venture avec le géant américain et contrôlée par elle-même, S3NS.

Cette structure apparaît comme le rival de Bleu, qui combine les offres de Microsoft à celles de Capgemini et d’Orange. Elle est ainsi également spécialisée dans le marché extrêmement demandé du Cloud de confiance. La co-entreprise cherche, selon un communiqué de Thales, à fournir aux organismes privés/publics tricolores toute la puissance de GCP :

[…] En conformité avec la stratégie cloud de confiance de l’État.

S3NS affirme déjà collaborer avec des développeurs de programmes informatiques et des coopérateurs intégrateurs. Tant elle veut déployer un écosystème composé de plusieurs applications et services associés.

Thales explique que son offre de Cloud souverain apporte la possibilité d’effectuer une vérification cryptographique de l’accès aux informations :

[…] Via une gestion externe des clés de chiffrement par S3NS.

L’offre de Cloud de confiance sera basée sur trois centres de données

Le développeur parisien poursuit que cette première confère une transparence et une auditabilité additionnelles, ainsi que :

Les bénéfices d’une automatisation supplémentaire permettant de simplifier les opérations […] afin d'accroître la confiance des clients dans les opérations du cloud.

Il garantit que son service apportera à ses usagers l’indépendance par rapport aux lois extra-territoriales. Leurs workloads et leurs informations seront en effet stockées dans trois centres de données gérées directement par S3NS. Ces datacenters seront en réalité installés dans le même secteur géographique que ceux de la région France de Google Cloud. Ils cohabiteront chez un ou plusieurs opérateurs dont l’identité demeure pour l’heure inconnue. Le directeur général de la filiale tricolore du géant de Mountain View, Anthony Cirot, glisse seulement :

C'est la même maison, mais avec des appartements séparés.

Thales et Google Cloud avaient conclu leur accord visant à monter S3NS en octobre 2021. Cette société sera pilotée par Cyprien Falque (directeur général) et Walter Cappilati (président). Deux personnes qui travaillent aujourd’hui en tant que directeur de « Defense Cloud services » et DG chez Thales.

Vous êtes freelance ?
Sécurisez votre activité grâce au portage salarial !
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée