Frédéric Sarrat devient officiellement DGA de Wallix

Publié le 03/05/2022
Frédéric Sarrat devient officiellement DGA de Wallix

Pour mener son tout dernier plan stratégique, Wallix a désigné en novembre 2021 Frédéric Sarrat directeur général adjoint. En mars dernier, l’éditeur de solutions de cybersécurité a officialisé cette nomination. Cette décision intervient à un moment où le groupe veut appuyer son objectif de développement. Le nouveau dirigeant est à ce titre chargé de piloter le plan Unicorn 2025.

Poussé par une hausse de 35 % de ses activités à l’international, Wallix a bouclé 2021 sur d’excellents indicateurs financiers. Pour continuer sur cette lancée, le groupe a entamé un renforcement de ses équipes. À cet effet, Frédéric Sarrat vient d’être confirmé au poste de directeur général adjoint (DGA). Il s’occupera du pilotage du plan stratégique Unicorn 2025 de l’entreprise. Cette feuille de route couvrant les services Recherche & Développement, services et support, commercial, marketing.

Pour information, Wallix est un développeur de logiciels de cybersécurité basé à Paris. Aux freelances IT souhaitant l’intégrer, on recommande de chercher des missions sur une Plateforme informatique spécialisée exclusivement dans cette filière.

Un cadre avec 20 ans d’expérience

Diplômé de l’École Polytechnique, Frédéric Sarrat apporte une aide importante. De plus, il possède également :

  • Un MBA de l’INSEAD ;
  • Un Master of Science de l’Université américaine de Stanford.

Concernant son parcours professionnel, le nouveau DGA dispose d’une vingtaine d’années d’expérience éprouvée en transformation et en développement. Il a acquis diverses compétences dans les filières :

  • Sécurité ;
  • Logiciel ;
  • Télécommunication.

L’expert a démarré sa carrière en janvier 2004 au poste d’ingénieur systèmes au sein de Logitech. En 2006, il a co-créé LFDQ Technologies, qui est positionnée sur les solutions de parangonnage pour l’industrie de l’imagerie digitale. Deux années plus tard, Frédéric Sarrat a rejoint le cabinet de consulting Booz & Company. Il y a œuvré en tant que directeur chargé de l’engagement clients grands comptes. En 2016, le professionnel a commencé à travailler pour Idemia, un leader mondial des technologies d’identité et de sécurité. Les fonctions suivantes, entre autres, lui ont été confiées :

  • Éditeur responsable des activités de transformation et intégration ;
  • Programmeur spécialisé dans la sécurisation de l’identité digitale ;
  • Vice-président senior.

Avant sa nomination chez Wallix, Frédéric Sarrat a mené une activité de manager de transition et de consultant en freelance.

Wallix veut accélérer sa croissance

Fin 2021, l’entreprise parisienne s’est donnée comme but d’enregistrer un chiffre d’affaires d’au moins 100 millions d’euros d’ici trois ans . Cette ambition s’inscrit dans le cadre du plan Unicorn 2025, qui prévoit divers programmes comme :

  • L’étoffement des modèles de distribution du groupe ;
  • Son expansion en dehors de la France ;
  • Etc.

Pour atteindre son objectif, lors de sa prochaine Assemblée Générale, Wallix suggèrera au Conseil d’Administration :

  • La désignation d’administrateurs indépendants ;
  • Sa conversion en Société Anonyme (SA).

Avec ambition et confiance, elle s’apprête à entrer dans un nouveau cycle de croissance grâce auquel elle pourra :

  • Se présenter en tant qu’enseigne fédératrice de la cybersécurité, garant de la sauvegarde des organisations dans un univers numérique ;
  • Renforcer sa position de leader dans la sécurisation des identités et des accès.

En ce moment, l’éditeur entretient l’objectif de répondre aux besoins à venir du monde 100 % digital .

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.