La puce de sécurité Pluton est ignorée par Dell et Lenovo

Publié le 15/04/2022
La puce de sécurité Pluton est ignorée par Dell et Lenovo

Microsoft a présenté le projet Pluton en 2020, une puce de sécurisation d’ordinateurs portables. Le dispositif départage les avis des grands fournisseurs. Certains d’entre eux comme Lenovo et Dell le rejettent froidement. L’attachement des deux marques avec le vPro d’Intel en est peut-être la cause. Les ordinateurs AMD et Intel seront toujours sécurisés même sans Pluton.

L’annonce de Pluton deux ans plus tôt précède la sortie des ordinateurs Windows 11. La sécurité est plus exigeante pour cette version : nécessité d’une plateforme TPM. Microsoft a proposé Pluton , le système qui protège entre autres la Xbox du piratage. Plus qu’un pare-feu, il sécurise les mises à jour effectuées via Windows Update. La puce de sécurité est présente dans les ThinkPads Z-series de Lenovo qui sont déjà sous AMD. Cependant, elle est désactivée par défaut.

Pour ceux qui ont besoin d’un informaticien pour réaliser des tâches précises, le recours à un Freelance IT est une excellente solution.

Son expérience dans l’informatique est un gage de qualité.

Des avis partagés

AMD a installé Pluton dans certains de ces ordinateurs, mais seulement pour compléter son propre TPM. La marque a d’ailleurs mentionné ne pas vouloir remplacer ce dernier. La présence de Pluton à l’intérieur du PC restera à titre de supplément.

Pour Intel, Pluton n’a jamais été une fonctionnalité dans ses plateformes récentes. Cependant, le fournisseur envisage de l’utiliser ultérieurement. Qualcomm, plus favorable en revanche, projette d’activer la solution de Microsoft destinée à Snapdragon 8cx Gen 3 .

C’est la semaine du 10 mars 2022 que Lenovo et Dell ont manifesté leur intention d’outrepasser la technologie Pluton. Au début, Qualcomm et Intel ont adhéré au dispositif, mais avec moins d’enthousiasme qu’AMD. Cette marque a d’ailleurs participé au développement du système pour la console Xbox.

Les processeurs AMD Ryzen, présents dans les ordinateurs Lenovo sont compatibles avec Pluton. Ceux-ci seront ainsi mis hors service automatiquement.

Selon Dell :

Pluton ne correspond pas à l’approche de Dell en matière de sécurité matérielle et à nos exigences en matière de PC commerciaux les plus sécurisés.

Lenovo tient à peu près les mêmes propos et commercialisera des ThinkPads Intel sans cette technologie.

D’autres solutions de sécurisation

La situation n’est pourtant pas si alarmante. Les PC commerciaux, du moins la majorité, possèdent déjà des puces Intel Core où la sécurité vPro est mise en marche. Le président de Technalysis Research, Bob O’Donnell, précise par ailleurs que Pluton et vPro ne peuvent pas coexister. Il continue en disant :

[…] Lenovo et Dell ont investi beaucoup de temps, d’argent et d’efforts dans la prise en charge de vPro. Donc, en conséquence [Pluton] devient un peu une chose inutile.

L’outil de sécurité développé par Microsoft est conçu pour protéger les puces pour ordinateurs portables. Cependant, ce n’est pas la seule solution. Lenovo et Dell préfèrent par exemple utiliser la technologie vPro. La désactivation de Pluton intégrée dans certains de leurs PC est d’ailleurs déjà prévue.

Les Lenovo ThinkPads Z16 et 13, communiqués au CES 2022, sont dotés des systèmes Ryzen et Pluton. Si l’un est désactivé, l’autre aura à travailler davantage selon Le registre.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.