Gatewatcher projette d’étendre son réseau dans d’autres parties du monde

Publié le 29/03/2022
Gatewatcher projette d’étendre son réseau dans d’autres parties du monde

Gatewatcher a annoncé le 14 février 2022 une levée de fonds en série A de 25 millions d’euros. Une première pour la jeune pousse qui a toujours soutenu sa croissance avec de l’autofinancement depuis sa création. Avec cette somme, le développeur français spécialiste de la sécurité Cloud songe à élargir son réseau hexagonal, mais aussi international.

Depuis son lancement sept ans plus tôt, Gatewatcher n’a cessé d’évoluer. Aujourd’hui, la start-up spécialisée dans la programmation de solutions de cybersécurité est active sur la scène internationale. Elle dispose en effet d’antennes en Afrique du Sud, en Asie, au Moyen-Orient et en Europe. Une présence que la jeune pousse compte étendre. Grâce à une collecte de fonds bouclée en février 2022, elle ambitionne une expansion dans de nouveaux pays.

Pour les indépendants experts en numérique désirant travailler dans l’entreprise, la concrétisation de ce projet représente une opportunité certaine. Pour trouver des missions dans d’autres sociétés de ce type, ils peuvent visiter régulièrement des plateforme freelance.

Une implantation à Toulouse est prévue

Son CEO et co-fondateur, Jacques de La Rivière, détaille que dans les mois qui viennent, Gatewatcher prévoit déjà :

[…] D’ouvrir 200 nouveaux postes en France et dans le monde. […]

Jacques La Rivière

L’éditeur tricolore, qui compte aujourd’hui 70 collaborateurs, recrutera précisément :

  • 50 personnes pour la branche recherche et développement ;
  • 50 collaborateurs pour le marketing ;
  • 100 employés pour les ventes.

Son président ajoute que la jeune pousse projette également de se doter de bureaux à Toulouse, mais aussi :

  • Au Royaume-Uni ;
  • En Allemagne.

Compte tenu de la multiplication des piratages informatiques depuis deux ans, ce projet se révèle ambitieux. D’ailleurs, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI) confirme cette augmentation. D’après elle, le nombre de cyberattaques perpétrées en France depuis 2020 a plus que triplé .

Alors que d’autres enseignes se sont positionnées sur le marché, le développeur parisien se démarque par son approche . Jacques La Rivière avance ainsi que Gatewatcher reste l’unique fournisseur dans la détection réseau à proposer à ses clients :

[…] Un fonctionnement en mode cloud et, d’autre part, en mode complètement déconnecté pour respecter toutes les contraintes réglementaires de chaque pays (comme le RGPD).

Jacques La Rivière

L’offre de l’entreprise s’adresse à tout type d’organismes

Un des cinq membres fondateurs du Campus Cyber , l’entreprise distribue actuellement trois produits :

  • Lastinfosec, une solution de Cyber Threat Intelligence ;
  • Un logiciel de protection des opérateurs d’importance capitale ;
  • AlonIQ, une plateforme Network Detection and Response (NDR).

Le premier produit sert à accroître la réactivité des analystes en sécurité informatique et à amoindrir les fausses alertes. Le second détecte instantanément les menaces avancées et permet d’agir lorsque des problèmes de cybersécurité surviennent. Le dernier identifie l’ensemble des actions malintentionnées, mais aussi des comportements douteux.

Parmi les clients de Gatewatcher, l’on mentionnera le ministère des Armées, Sanofi, EDF , etc. Cependant, son offre convient à toute société contrainte de sécuriser un réseau , son CEO expliquant :

Notre fonctionnement et notre tarification sont scalables. […]

Jacques La Rivière

Dans son développement, l’éditeur envisage de renforcer ses offres produits. Pour ce projet, il puisera dans les fonds levés en série A en février 2022. Le premier tour de table depuis sa fondation. En effet, l’entreprise s’est développée exclusivement en s’autofinançant depuis 2015.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.