Actualités Freelance Informatique

Une nouvelle cyberattaque a été exécutée contre Samsung

Publié le 19/09/2022
Une nouvelle cyberattaque a été exécutée contre Samsung

Pour la seconde fois depuis le début de l’année, Samsung a subi une cyberattaque en juillet dernier. Cette fois-là, la firme n’a pas dévoilé la quantité de données subtilisées par les hackers. Ce que l’on sait de cette affaire, c’est que les informations volées appartiennent à des clients habitant aux États-Unis.

Samsung a confié en mars 2022 à Bloomberg avoir été ciblé par une cyberattaque. Le gang derrière l’offensive, Lapsus$, était alors parvenu à dérober 190 Go d’informations industrielles . Parmi ces données se trouvait le code source du chargeur de lancement des Galaxy. Les criminels avaient aussi volé des algorithmes dédiés aux opérations d’accès biométrique, entre autres.

À savoir : les consultants travaillant sous le statut freelance informatique peuvent chercher des missions auprès de cette firme sud-coréenne. Ce dispositif regroupe les personnes menant une activité professionnelle indépendante dans le domaine de l’ IT . Il permet d’exercer un emploi en l’absence de contrat de travail reliant l’intéressé et son client.

Les hackers ont pu consulter diverses catégories de données

Quelques mois après cet épisode, Samsung a subi fin juillet 2022 une seconde attaque. Le géant technologique n’a remarqué l’incident qu’au début du mois qui a suivi , a-t-il déclaré le 2 septembre dernier. Des mesures ont depuis été adoptées en collaboration avec une société externe spécialisée en cybersécurité pour sécuriser les systèmes compromis.

Le groupe a précisé qu’un tiers a réussi à voler des données issues de certains de ses systèmes américains . Les pirates ont ainsi pu subtiliser des renseignements personnels des consommateurs de Samsung. Le média en ligne PhonAndroid indique que la marque a avisé les victimes de cette fuite d’informations avec un message.

Parmi les données qui ont pu être volées, l’on citera :

  • Des renseignements liés aux enregistrements de produits de l’enseigne sud-coréenne ;
  • Des dates de naissance ;
  • Des informations démographiques ;
  • Des coordonnées ;
  • Des noms.

La société basée à Suwon a souligné que les renseignements récupérés varient d’un client à l’autre. Les cybercriminels ont en revanche échoué à accéder à des informations plus sensibles comme les numéros :

  • De Sécurité sociale ;
  • De carte bancaire.

Les personnes concernées ont été prévenues

Samsung a manqué de s’exprimer sur l’envergure de ce nouvel incident. Le leader mondial du marché des smartphones a assuré qu’elle prendra immédiatement contact avec les personnes concernées :

Si nous déterminons au cours de notre enquête que l’incident nécessite une notification supplémentaire. […]

Les pirates peuvent en effet exploiter les informations désormais en leur possession à des fins d’usurpations d’identité, d’escroquerie, etc. La cyberattaque de juillet 2022 n’aurait pas touché les terminaux grand public. L’on peut donc continuer à utiliser ces appareils sans prendre de précaution particulière.

Cet acte malveillant survient peu de temps après que d’autres organisations ont aussi été visées par des piratages. Également en juillet 2022, des hackers ont affirmé avoir infiltré la base de données de la police nationale de Shanghai. Ils ont alors revendiqué un vol de 23 To d’informations, appartenant à des milliards de citoyens chinois . Ces données incluant des casiers judiciaires, des cartes nationales d’identité, des coordonnées téléphoniques, etc.

Vous êtes freelance ?
Sécurisez votre activité grâce au portage salarial !
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée