Les actualités du Freelance

Les identifiants, talon d’Achille des entreprises face aux cyberattaques

Publié il y a 5 jours
Les identifiants, talon d’Achille des entreprises face aux cyberattaques

80 % des intrusions informatiques exploitent des identifiants volés ou compromis, selon le rapport Data Breach Investigations de Verizon. Face à ce constat alarmant, il est impératif pour les entreprises de comprendre le mode opératoire des cybercriminels et de mettre en place des mesures de protection adéquates.

Les identifiants, cibles privilégiées des attaques

Les cybercriminels privilégient les identifiants de connexion pour plusieurs raisons. Tout d’abord, ces données sensibles sont souvent accessibles par des méthodes simples, telles que l’hameçonnage ou l’exploitation de failles de sécurité.

ImportantEnsuite, un identifiant compromis permet aux attaquants de s’infiltrer dans les systèmes informatiques et d’y naviguer furtivement, leur ouvrant la porte à un large éventail d’actions malveillantes.

Enfin, dans leur volonté de nuire, les cybercriminels cherchent à infliger le plus de dégâts possibles au sein de l’entreprise ciblée. Le vol d’identifiants peut en effet entraîner des fuites de données, des interruptions d’activité ou encore des atteintes à la réputation .

Les facteurs aggravants

Plusieurs facteurs peuvent aggraver la situation :

  • La négligence des utilisateurs : partage accidentel d’informations d’identification, mauvaises pratiques de gestion des mots de passe, etc., sont autant de comportements qui facilitent la tâche des cybercriminels.
  • Le turnover du personnel : les départs d’employés peuvent laisser des accès non contrôlés ou des comptes oubliés, exploitables par les assaillants.
  • Les attaques sur la chaîne logistique : souvent moins bien protégés, les fournisseurs peuvent devenir des points d’entrée pour compromettre les identités des collaborateurs des entreprises clientes.

La chaîne d’attaque : un processus en plusieurs étapes

Les cybercriminels procèdent généralement en plusieurs étapes :

  • Récupération d’identifiants : vol, hameçonnage, etc.
  • Escalade des privilèges : utilisation des identifiants compromis pour obtenir des accès plus élevés au sein du système.
  • Collecte de renseignements : espionnage des données et des systèmes de l’entreprise.
  • Déploiement de malwares : les pirates volent des données et causent des dommages dans le système compromis via l’installation de logiciels malveillants.

Se protéger : une approche proactive

Pour se prémunir contre les attaques basées sur les identités, les entreprises doivent adopter une approche proactive.

Cela commence par la sensibilisation des collaborateurs . La formation des employés aux bonnes pratiques de sécurité et d’hygiène cybernétique est primordiale.

L’entreprise doit également gérer de manière rigoureuse les identités . L’adoption de solutions de gestion des accès et des identités (IAM) est préconisée pour contrôler et surveiller les accès aux systèmes.

Il est aussi important de sécuriser au maximum les identifiants . Cela implique la création de mots de passe forts et complexes qu’il faudra changer régulièrement et qui ne devront surtout pas être réutilisés sur d’autres sites.

Par ailleurs, l’entreprise devra disposer d’un système performant de surveillance et de détection des intrusions ainsi que d’un plan de réponse aux incidents à déployer immédiatement en cas d’attaque. Pour ce faire, le recours aux services d’un expert en cybersécurité est hautement recommandé.

Vous êtes freelance ?
Sécurisez votre activité grâce au portage salarial !
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée