Devenir Freelance : quelques conseils avant de vous lancer

Publié le 27/01/2020
Devenir Freelance : quelques conseils avant de vous lancer

Devenir freelance en informatique, c'est avant tout vendre son expertise dans un domaine, en facturant à la journée ou au forfait. Il faut donc prendre en compte certains paramètres avant de se lancer en freelance.

L'analyse de la demande

Vérifiez d'abord que d'autres personnes qui ont la même expertise que vous arrivent à la vendre auprès des clients. Cela vous permettra d'évaluer votre tarif journalier ainsi que la durée probable de vos futures missions.

Le choix du statut juridique

Attendez d'avoir décroché une mission pour devenir freelance immatriculé. Cependant, commencez déjà à réfléchir à un cadre juridique et un régime fiscal adapté à votre future activité : travailleur indépendant (SARL, EURL, SASU, micro-entreprise etc), auto-entrepreneur ou encore salarié d'une société de portage.

Il est donc important de bien comparer les différents statuts pour choisir la forme juridique la mieux adaptée à vos besoins.

Les formalités administratives de création d'entreprise ont été simplifiées et sont aujourd'hui très rapides, notamment pour le statut d'auto-entrepreneur. Néanmoins, avant de vous lancer comme consultant, vous devrez acquérir de nombreuses connaissances sur le travail indépendant.

Vous devrez notamment vous renseigner sur le fonctionnement de l'impôt sur le revenu et de l'impôt sur les sociétés. Vous devrez aussi choisir si vous engager votre patrimoine personnel ou non. 

Aussi, vous devrez définir votre capital social et le montant de vos apports.

Ouvrez un compte bancaire professionnel, différent de votre compte personnel

Peu importe le statut juridique que vous choisissez pour créer votre entreprise individuelle, vous aurez besoin d'ouvrir un compte bancaire différent de votre compte personnel.

Ne vous empressez pas d'ouvrir votre compte professionnel dans la même banque que votre compte personnel mais faites plutôt jouer la concurrence. Les frais bancaires peuvent varier fortement d'une banque à une autre.

La prospection

Utilisez les réseaux sociaux professionnels et les plateformes spécialisées pour trouver plus facilement des missions, afin de limiter au maximum vos périodes d'intercontrats.

En effet, travailler en freelance présente des avantages et des inconvénients. En tant que micro-entrepreneur, vous profitez d'une liberté dans la gestion de votre activité professionnelle.

Mais comme vous ne signez pas de contrat de travail avec votre client, lors de vos périodes d'inter-contrat, vous ne percevez aucune rémunération, puisque vous ne percevez pas d'assurance chômage.

En tant que freelance, vous ne bénéficiez pas non plus du régime social lié au salariat. Il vous faudra donc bien définir votre tarif journalier pour anticiper toutes ces dépenses (cotisations sociales, protection sociale, charges sociales...).

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.