Télécom

Freelances

Vous êtes freelance Télécom et vous recherchez une mission ? Rejoignez 107.671 autres freelances partout en France.

Déposez votre CV

Déjà inscrit ? Consultez nos offres de mission.

Entreprises 01 80 88 59 00

Déposez une offre de mission Télécom (gratuit)

  • ou déposez une offre détaillée.
Portage salarial

Pas immatriculé ? Effectuez vos missions freelance avec SPG, la société de portage salarial des informaticiens.

Recevoir un dossier Simulation en ligne

La communication occupe une place de très grande envergure au sein de la société. Grâce aux fruits de la nouvelle technologie, le monde de la communication virtuelle ou « télécommunication » a vu le jour. Grâce à cette dernière, la transmission de données et les échanges entre entités s’effectuent rapidement et sans ambiguïté.

Backbone (dorsale Internet) : définition et utilisation

Le backbone telecom ou dorsale Internet est défini comme l’épicentre d’un réseau haut débit. Également appelée cœur de réseau, il est constitué d’une architecture backbone fibre optique de qualité qui assure la transmission du réseau Internet.

L’histoire du backbone ou dorsale Internet

La dorsale Internet est apparue pour la première fois en 1989 sous le nom d’ARPANET. Vers le deuxième trimestre de la même année, l’armée américaine a mis au point une technologie de substitution appelée NSFNet. Cela a provoqué la dissolution absolue de l’ARPANET. Bien que ce dernier soit à la pointe de la nouvelle technologie, il ne peut remplacer le savoir-faire des entreprises spécialisées dans l’entretien d’architecture fibre optique.

L’utilisation de la dorsale Internet

Étant un composant essentiel du Telecom fibre optique, il permet la synchronisation de plusieurs appareils et procure un accès illimité à Internet. D’ailleurs, une backbone informatique peut atteindre une vitesse de navigation de 800 Gbit par secondes.

Fibre optique et FTTH : définition et utilisation

Certains d’entre nous confondent souvent la définition de fibre optique multimode et FTTH. Bien que ce soit des mots avoisinants, il se diffère à travers quelques points.

Apparu pour la première fois vers le milieu du XXe siècle, le fameux ADSL fibre optique est définie comme un réseau backbone apparente dont l’âme très fine a la capacité de transmettre des données numériques. Comparé aux autres conducteurs tels les câbles coaxiaux, il propose un débit d’information de très haute qualité.

En général, il est utilisé en guise de support pour les types de réseaux à « larges bandes » tels que les smartphones, les ordinateurs, les télévisions smart HD et autres. Outre sa fonction dans le domaine de la télécommunication, les backbones fibres optiques peuvent être utilisée pour illuminer deux lieux distants. Comment fonctionne le signal lumineux émis par le reseau fibre optique ? Notez que chaque signal lumineux contient une quantité impressionnante de données informatiques. Pour plus de sécurité, ces derniers sont codés et traversent plusieurs pares-feux avant de parvenir à son réceptacle.

La fibre optique FTTH, quant à lui, tire son sens à travers les termes « Fiber To The Home ». En effet, le FTTH ou FTTLA est utilisé afin d’offrir un réseau de télécommunication stable et de très haut débit au sein d’un foyer. Comparé aux performances des câbles coaxiaux, l’ADSL FTTH est insensible aux troubles électromagnétiques. Actuellement, c’est le type d’architecture backbone fibre optique le plus utilisé par les entreprises agissant dans les TIC. En effet, le xdsl ftth supporte un grand nombre d’usagers sans, pour autant, alterner la qualité de la connexion ou des téléchargements (documents, logiciel et autres contenus numériques).

SDH et PDH : définition et utilisation

Outre le réseau FTTH, le domaine de la télécommunication est également constitué par les SDH et les PHD. Bien que ce soit des termes assez courants, la plupart en ignorent encore le véritable sens.

# Notion de SDH

SDH Telecom ou Synchronus Digital Hierarchy est un ensemble de protocoles qui assure la transmission de donnée numérique contenue dans les fibres optiques-ftth. Suite à quelques mises en normes, le pdh SDH suit une hiérarchie numérique synchrone figurant dans le SONET. Ce dernier est un protocole SDH d’origine américaine qui garantit le succès de la télécommunication. Sachez que le SDH architecture possède une distribution d’horloge réseau qui facilite la fluidité de la connexion.

Pourquoi le SDH mpls est-il autant suscité ? Notez que le réseau SDH procure quelques avantages pour les usagers. Pour commencer, il simplifie les processus de multiplexage et de démultiplexage. Cela revient à l’utilisation d’un grand nombre de matériels sans alterner la qualité de la communication. D’ailleurs, il peut être associé avec le PDH.

Notion de PDH

Le Plesiochronous Digital Hierarchy ou PDH (traduit par les termes hiérarchie numériques plésiochrone en français) est une nouvelle gamme d’architecture backbone ip très utilisée dans le domaine de la télécommunication. Il fonctionne à partir d’un ou plusieurs composants identiques (même débit), mais non synchronisés. Jusqu’ici, ce réseau fibre ftth produit un flux de 2 048 kbit par seconde. Notez qu’il est également utilisé dans l’émission de voies téléphoniques numérisée avec un flux séparé de 30 canaux de 64 kbit par secondes. Grâce à cela, les éléments perturbateurs n’auront aucun pouvoir sur votre échange.

SIGFOX et LORA : définition et utilisation

La société SIGFOX est l’un des premiers opérateurs à avoir investi dans la télécommunication et le déploiement optique backbone. Depuis sa création en 2009, il est devenu l’un des grands pionniers dans le domaine de l’Internet des objets. Jusqu’à aujourd’hui, SIGFOX émet sur la bande 868 Mhz SDH dwdm dans toute l’Europe et peut envoyer jusqu’à 140messages à 300 bits par secondes. Malheureusement, le playload de chaque message électronique ne peut pas dépasser les 12 octets. Toujours en pleine amélioration, SIGFOX élabore un projet axé sur l’architecture réseau ftth.

Cependant, SIGFOX est un opérateur multisource qui offre un large choix de produit. De plus, il propose un réseau stable et haut débit qui peut assouvir le besoin des clients les plus exigeants.

Qu’est-ce que le LORA

LORA ou LORAWAN est un protocole ArcGIS ftth spécialement crée à l’intention de l’Internet des objets. Conçu dans le cadre d’une meilleure ingénierie ftth, il a été conçu à l’aide d’une technique de modulation par étalement de spectre. Comparé aux autres backbone ftth, il est facile à utiliser et moins onéreux. D’ailleurs, l’utilisation d’une fréquence libre permet aux utilisateurs de créer un vaste réseau de télécommunication ftth fttb privée.

Les technologies Télécom

Nos derniers

CV Télécom

Nos dernières

missions Télécom