Freelance : devenez digital nomad

Publié le 23/04/2020
Freelance : devenez digital nomad

Avec le développement du numérique, la performance des smartphones et de la technologie, un nouveau style de vie se développe : le digital nomadisme.

Qu’est-ce qu’un digital Nomad ?

Digital nomad : la définition

Digital Nomad provient d’une expression anglophone qui exprime un état d’esprit, un mode de vie ou encore une forme de télétravail.

On appelle Digital Nomad une personne qui travaille à distance, n’importe où dans le monde, grâce à un métier qui nécessite un ordinateur, un smartphone et une bonne connexion internet. Cette personne peut exercer son activité de « n’importe où » en restant en contact, grâce à internet, avec les personnes liées à son travail. Il lui faut avant tout disposer d’une compétence solide et spécifique, de contacts et d’une clientèle déjà établie pour intéresser des clients potentiels.

Le mot « Nomad » traduit bien l’absence de bureau fixe et de situation géographique. Ils n’ont ni lieu de vie fixe ni lieu de travail fixe. Ils peuvent alors profiter de pouvoir travailler à distance pour financer leur passion pour le voyage et vivre une vie en grande partie nomade.

Les avantages du digital nomadisme

Il existe des centaines de métiers de Digital nomad, tel que Graphiste, Copywriter, Développeur Web, Community Manager, Chef de Projets, Expert référencements, Rédacteur Web

Ceux-ci présentent de nombreux avantages, le premier est la liberté.

La liberté de travailler depuis l’endroit que l’on souhaite tant que l’on dispose de son ordinateur et d’une bonne connexion internet. Ce qui permet de découvrir de nouveaux lieux et de rompre avec la routine. Mais aussi la liberté d’organiser sa journée comme il le souhaite afin d’être le plus efficace et productif possible.

Les inconvénients du digital nomadisme

Cependant, être Digital Nomad implique une certaine solitude pour les travailleurs qui exercent leur profession seul. Des plateformes sociales, des espaces de coworking ou encore des communautés sur les réseaux sociaux existent afin de pallier cette situation de solitude.

Un autre paramètre est à prendre en compte, celui du fuseau horaire. En fonction de ses clients et du pays où ces derniers travaillent, il faudra que le Digital nomad s’organise pour ne pas avoir un trop grand décalage horaire avec ses contacts professionnels afin de rester efficace dans ses échanges et son travail.

Comment devenir digital Nomad ?

Devenir digital nomad : un projet de vie

Devenir Digital nomad est un projet professionnel de taille et nécessite beaucoup de rigueur, de motivation et d’organisation.

Tout d’abord il suffit au travailleur à distance de se poser des objectifs clairs avant de démarrer son projet. Pourquoi souhaite-t-il devenir Digital Nomad, quels types d’activités professionnelles souhaite-t-il exercer, quelles sont ses priorités, où pense-t-il exercer son activité, à quel rythme, quels compromis serait-il prêt à faire… Toutes ces questions et leur précision lui permettront d’accroitre ses chances de réussir son projet.

Ensuite, il lui faudra bâtir un budget prévisionnel et déterminer le chiffre d’affaire mensuel qu’il devra obtenir afin de pouvoir vivre de son activité. Certaines destinations permettent de vivre confortablement avec un salaire parfois beaucoup plus bas que celui gagné en France. Il devra gérer son argent de manière à ne pas puiser dans ses réserves inutilement.

Le Digital Nomad doit choisir son activité professionnelle et avoir une solide expérience et des compétences dans ce domaine afin de construire sa clientèle et décrocher des contrats.

Trois façons de devenir digital nomad

Il existe trois différentes façons de devenir Digital nomad :

Auto-entrepreneur

Le statut d’auto-entrepreneur permet de pratiquer une activité professionnelle indépendante de manière facile, de façon régulière ou ponctuelle et en minimisant les coûts administratifs.

Toute personne peut se lancer, sous conditions.

Il suffit de remplir un formulaire de déclaration de début d’activité pour se déclarer auprès des instances administratives fiscales et sociales. Les charges sociales sont proportionnelles au chiffre d’affaires encaissé et l’auto entrepreneur ne dispose pas de charges fixes.

Ce statut vous permet de bénéficier, jusqu’à certains plafonds, de la franchise de la TVA et du paiement forfaitaires des charges sociales.

Freelance

Le statut freelance permet de travailler partout dans le monde en tant que Digital nomad. Le nombre de missions qui peut être remplies est illimité. Le freelance doit bénéficier d’une compétence et d’une expérience dans le domaine afin de pouvoir exister sur son marché, construire sa clientèle et obtenir des recommandations pour ses prestations de services. Le freelance peut être community manager, gestionnaire des médias sociaux, rédacteur, web développeur, photographe, comptable, consultant, coach, traducteur, enseignant en ligne, etc.

Pour travailler en freelance, plusieurs options sont disponibles :

  • Créer un statut de micro-entrepreneur qui permet d’exercer une activité professionnelle en freelance facilement. Il suffit au travailleur de créer un compte en ligne auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE).
  • Créer une entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) qui reste une option assez simple concernant les formalités de création. Ce type d’entreprise échappe aux formalités du droit des sociétés car elles ne dépendent pas du droit des sociétés.
  • Enfin créer une société unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) ou une société par actions simplifiées unipersonnelle (SASU). Lorsque l’activité du freelance se développe, il peut être est intéressant pour lui de créer sa société unipersonnelle. Cependant les formalités de création sont plus couteuses et plus lourdes. Posséder une société de type SASU ou EURL est un avantage de taille pour le freelance envers ses clients.

« Être heureux, c’est apprendre à choisir » disait le philosophe Sénèque. Choisir sa voie, son métier, sa façon de vivre, son mode de vie, là serait alors la clé du bonheur.

Ne nous dirigeons-nous pas vers un mode de vie différent, nous permettant d’être plus libre et de rompre avec la monotonie ? En tout cas la tendance est à la hausse et les estimations prévoient plus d’un milliard de Digital nomad d’ici 2035.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.