Quelles sont les villes les plus plébiscitées par le télétravail ?

Publié le 23/06/2020
Quelles sont les villes les plus plébiscitées par le télétravail ?

Même si le télétravail est plus pratiqué dans les grandes villes comme Paris, de plus en plus de freelances choisissent d'exercer leur activité en télétravail partout en France (ce qui est possible grâce aux technologies de l'information qui permettent également le travail collaboratif à distance).

Le télétravail dans les grandes villes de France

Selon une enquête de l’INSEE en 2017, le télétravail est plus fréquent en Ile de France que pour le reste de la France. 

Un cadre sur sept pratique régulièrement le télétravail en Ile de France contre en moyenne un sur 10 dans le reste du pays. Cela s’explique par les distances entre le domicile et le lieu de travail.

En Ile-de-France, ces distances sont souvent plus grandes et les salariés ont donc recours plus souvent au télétravail pour un gain de temps et de productivité

97 % des salariés qui télétravaillent sont en CDI, 63 % sont des CSP+, 49 % travaillent dans des entreprises de plus de 1000 salariés et 51 % sont des cadres.

Cela peut s’expliquer par le fait que les grandes entreprises soient mieux adaptées et structurées que les PME et TPE pour accueillir des télétravailleurs

En France, selon une étude IFOP, ce nouveau mode de travail concerne 29% des salariés en 2019 contre 8.9% en 2000. Néanmoins, seuls 6% des salariés le pratiquent de manière régulière et contractuelle. 

Ces chiffres sont encore revus à la hausse avec la crise du Coronavirus, le travail à distance concerne aujourd’hui plus de 40% des français.

Lyon, Nantes, Bordeaux, Paris, Lille, Montpellier, Marseille, autant de villes où le télétravail se démocratise de plus en plus. Cette forme de travail se développe dans la majorité des moyennes et grandes villes françaises.

Ceci s’explique par le fait que le temps passé dans les transports pour les travailleurs habitant dans ces villes est plus long et donc plus fatigant que pour ceux résidant dans des villes à petite taille.

De plus, la hausse des prix du pétrole (avant la crise du Coronavirus) devrait inciter encore plus à ce mode d’organisation ainsi que la prise en compte grandissante de l'environnement pour les citoyens.

Le télétravail depuis l’étranger

Face à la crise mondiale du Coronavirus, des milliers d’européens doivent désormais travailler à distance.

Un changement radical d'organisation du travail pour les entreprises, et pour certains pays. Si le télétravail était plus démocratisé dans certains pays, pour d’autres c’est une toute nouvelle organisation du travail

C'est aux Pays bas que le télétravail est le plus pratiqué, avec 14% de la population active travaillant à domicile en 2018 selon une étude d’Eurostat.

La Finlande arrive juste derrière avec 13.3% des actifs travaillant depuis chez eux. En Italie, Espagne et au Royaume-Uni, travailler chez soi est beaucoup moins courant, puisque le télétravail concerne 4% des actifs. 

Dans les pays de l’est, le travail à domicile ne concerne qu'une infime part de la population active.

Travailler depuis l’étranger, nécessite une certaine organisation de travail mais permet une extrême flexibilité.

S’assurer d’une bonne connexion internet, sécuriser les accès à distance sur le serveur et les terminaux mobiles, prendre en compte l’éventuel décalage horaire sont des points importants pour les "digital nomades".

Par ailleurs, il est important de s'assurer de pouvoir profiter d'un espace de travail permettant la bonne pratique de l'activité professionnelle (comme un espace de coworking qui proposent un poste de travail à la journée).

La fiscalité en télétravail depuis l'étranger

Il est conseillé de réaliser un bilan d’expatriation pour définir plus précisément les impacts du projet sur la vie personnelle et la vie professionnelle des travailleurs indépendants).

Le télétravailleur basé à l’étranger peut être considéré comme non résident fiscal s’il ne correspond plus aux critères de résidence fiscale français. Dans ce cas il pourrait être redevable de l'impôt dans le pays de résidence fiscale. 

Le télétravail à domicile est une organisation du travail nouvelle qui tend à se développer fortement dû aux changements des moeurs et aux évolutions de la société.

Le cadre juridique étant devenu plus favorable depuis 2017, ce qui a assoupli les règles encadrant le télétravail (qui se pratique à la maison ou dans des espaces de coworking).

En effet, celui-ci peut être défini dans un avenant au contrat de travail ou faire l'objet d'un accord tacite entre employeur et employé.

Avec le contexte actuel, n’allons nous pas vers une mutation de l’organisation du travail et des habitudes des salariés et des entreprises ?

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.