Fiche métier Architecte réseaux

Freelances

Vous êtes architecte réseaux freelance et vous recherchez une mission ? Rejoignez 98.221 autres freelances partout en France.

Déposez votre CV

Déjà inscrit ? Consultez nos offres de mission.

Entreprises 01 80 88 59 00

Déposez une offre de mission d'architecte réseaux (gratuit)

Portage salarial

Pas immatriculé ? Effectuez vos missions freelance avec SPG, la société de portage salarial des informaticiens.

Nos derniers

CV d'architecte réseaux

Nos dernières

missions d'architecte réseaux

Le métier d'architecte réseaux

Le cœur de la mission de l'architecte de réseau consiste à définir les composantes d'un réseau adapté aux besoins de l'entreprise.

Quelles sont les missions principales de l’architecte réseaux ?

Evaluation des besoins

L’architecte réseaux examine avec les clients les besoins effectifs de télécommunications. Il précise et analyse ensuite les besoins mises en avant. L’architecte réseaux est ainsi en mesure de déterminer des hypothèses d'optimisation du trafic.

Mise en œuvre d’un projet d'architecture

L’architecte réseaux élabore un document technique, qui comporte les possibilités ainsi que les évolutions en fonction des volumétries à servir. Celui-ci met en place par conséquent une évaluation économique puis expose le projet assorti des adaptations à la MOA.

Production d’un appel d'offres et constitution d’une équipe projet

L’architecte réseaux chapeaute la rédaction des appels d’offres et détermine les particularités de service du réseau à adapter. Il regroupe, étudie et choisie les réponses les plus adaptées.

D'autre part, l’architecte réseaux est chargé de mise en place de l’équipe projet, incluant des ingénieurs systèmes et réseaux et, des ingénieurs sécurité.

Pilotage de la construction du réseau

L’architecte réseaux est en charge de distribuer les responsabilités entre les membres de l'équipe projet. Il organise et contrôle l’avancement des actions mises en place.

Par ailleurs, l’architecte réseaux prend en compte les obstacles techniques et adapte les solutions. Celui-ci met en place et chapeaute des actions de recette fonctionnelle du réseau.

Contrôle des performances de service du réseau

L’architecte réseaux élabore et implémente des progiciels de surveillance du fonctionnement du réseau. Celui-ci met à jour régulièrement les spécifications fonctionnelles. Par conséquent, l’architecte réseaux chapeaute la maintenance du réseau.

Comment devenir architecte réseaux ?

Diplômes

Généralement, dans le but de devenir architecte réseaux, il est indispensable d'avoir un diplôme issu d’une école d’ingénieurs spécialisée en télécoms.

Expérience

En outre, pour la mission d’architecte réseaux, une expérience de 5 ans est en règle générale demandée dans des prestations de système et réseaux.

Quelles sont les compétences de l’architecte réseaux ?

L’architecte réseaux doit posséder des connaissances approfondies en ingénierie et dimensionnement des systèmes et des réseaux. Ce dernier doit aussi connaître parfaitement l’étendue des environnements de télécommunications.

Par ailleurs, l’architecte réseaux doit avoir une maîtrise parfaite des outils de suivi d’un projet. Celui-ci doit également comprendre toutes les méthodes de conduite de projet.

En outre, la maîtrise de la langue anglaise est nécessaire chez des employeurs de dimension mondiale. L’architecte réseaux est en effet amené à contrôler des projets utilisant des réseaux mixtes dont les collaborateurs communiquent dans une langue différente que le français.

Quelles sont les qualités de l’architecte réseaux ?

L’architecte réseaux doit être doté d'une maturité importante alliée à une bonne appréhension des objectifs en lien avec la conception d’un réseau de télécommunications. Il doit avoir la capacité de faire preuve de pédagogie dans le but de convaincre les chefs de projet et conduire des projets souvent complexes.

Aussi, l’architecte réseaux doit avoir une vue d'ensemble du projet, car les projets d'architecture de réseau sont généralement à échéance moyen ou long terme. Ce dernier doit également acquérir un goût particulier pour la veille technologique, car l’architecte réseaux doit continuellement maintenir ses connaissances.

Source : https://www.apec.fr/