Fiche métier Acheteur

Freelances

Vous êtes acheteur freelance et vous recherchez une mission ? Rejoignez 100.283 autres freelances partout en France.

Déposez votre CV

Déjà inscrit ? Consultez nos offres de mission.

Entreprises 01 80 88 59 00

Déposez une offre de mission d'acheteur (gratuit)

Portage salarial

Pas immatriculé ? Effectuez vos missions freelance avec SPG, la société de portage salarial des informaticiens.

Nos derniers

CV d'acheteur

Nos dernières

missions d'acheteur

Le métier d'acheteur

Un Acheteur est chargé des achats d'une entreprise. Il s'occupe de la gestion et de l'administration des contrats avec les fournisseurs et a également pour mission d'optimiser les prix d'achat.

Quelles sont les missions principales de l’acheteur informatique ?

Analyse des besoins de l’entreprise

L’acheteur informatique a pour mission de concevoir la définition d'une stratégie du secteur achats en lien avec le directeur des achats et/ou les chefs de groupe achats de l’entreprise.

Aussi, l’acheteur informatique étudie les besoins et les modes de fonctionnement des Directions métier de l’entreprise. Celui-ci prend en considération l’organisation, la culture du département, l’historique en matière de prestations de service, les enjeux stratégiques, les caractères composant le département.

De plus, l’acheteur informatique procède à une veille économique sur le marché dans le but d'en suivre les évolutions. Il établit un cahier des charges fonctionnel et précis avec les Directions métier de l’entreprise suivant les différentes attentes identifiées.

Identification et sélection des prestataires

L’acheteur informatique liste la totalité des fournisseurs existants sur le marché susceptibles de répondre au cahier des charges établi (sourcing). Il juge aussi ces prestataires en fonction du cahier des charges établi avec la Direction métier.

Ainsi, l’acheteur informatique prend en compte la nature de la prestation délivrée, les références clients, la taille du fournisseur, la santé financière, la bonne compréhension des attentes de la société.

En outre, l’acheteur informatique met en place des appels d’offre et/ou des consultations dans le but de faire le choix du prestataire adapté. Il analyse les dépenses et les leviers de négociation des prix.

Contractualisation de la prestation

En outre, l’acheteur informatique s'occupe de spécifier avec le prestataire l’ensemble du mode d’intervention proposé. Il s’intéresse à la contrainte de moyens ou de retombées, la durée de la prestation, les moyens mis en place par le fournisseur, le mode de communication entre la fonction achats et le fournisseur (fréquence du reporting), la valeur ajoutée finale pour l’entreprise.

L’acheteur informatique s'occupe également de la négociation sur les notions essentielles pour la société et/ou la Direction métier concernée. Celui-ci prend en compte les délais de paiement, garanties, prix de la prestation, négociation d’un accord-cadre, la définition de la propriété intellectuelle liée à la prestation, modalités de résiliation du contrat (en cas de non-respect par le fournisseur ou le service achats de quelques points du contrat).

En somme, l’acheteur informatique établit et/ou officialise avec la Direction juridique de l’entreprise la bonne formalisation contractuelle de la prestation.

Suivi et contrôle de la prestation

L’acheteur informatique prépare l’intervention et l’intégration du prestataire : communication près des Directions métier concernées, mise à disposition de moyens matériels (postes informatiques, salles de réunions...). Ce dernier établit des règles de suivi sur les états d’avancement à travers des comptes rendus périodiques entre la fonction achats et le prestataire.

Aussi, l’acheteur informatique évalue la satisfaction des Directions métier par rapport à la bonne mise en œuvre de la prestation (mise en place de grilles d’évaluation, tableaux de bord...). Ce dernier notifie les prestataires les axes d’amélioration et/ou de satisfaction, et départage les litiges éventuels : non-respect par l’entreprise ou le fournisseur de certaines clauses du contrat.

Finalement, l’acheteur informatique assure la remontée des informations vers la Direction des achats et les Directions métier de l’entreprise.

Quelles sont les autres missions de l’acheteur informatique ?

L’acheteur informatique peut également accompagner de façon opérationnelle la création des prestations au sein de le service achats. Son métier ressemble alors de celui d’un chef de projet fonctionnel, favorisant la communication entre la maîtrise d’œuvre (le prestataire) et la MOA (la Direction métier de l’entreprise).

Architecte informatique : quel profil ?

Diplômes
  • Écoles de commerce ou 3e cycle en gestion / management / économie
  • Écoles d'ingénieurs généralistes ou spécialisées dans le domaine d'activité de l'entreprise
  • 3e cycles spécialisés dans la fonction achats

Expérience

Le poste d'acheteur informatique s'adresse en général à des cadres bénéficiant d'au moins deux ans d'expérience professionnelle dans la fonction achats, ou au sein d'une Direction métier de l'entreprise liée aux types de services achetés (un chef de projet informatique pour l'achat de prestations informatiques, par exemple).

Quelles sont les compétences de l’acheteur informatique ?

L’acheteur informatique doit bien connaître les divers modes de consultation des fournisseurs (appels d’offre, référencement…). Celui-ci doit également connaître parfaitement les techniques de négociation.

Aussi, l’acheteur informatique doit bien connaître le marché et les principaux prestataires qui le composent. Ce dernier doit avoir une vision précise différentes professions de l’entreprise en matière de culture, d’organisation, d’historique des départements.

En somme, l’acheteur informatique dispose d’un bon bagage juridique, pour articuler au mieux les négociations contractuelles en liaison avec la Direction juridique de la société.

Quelles sont les qualités de l’acheteur informatique ?

L’acheteur informatique doit posséder un sens critique accru et d’une perspicacité accrue afin de juger les prestataires, notamment dans un cadre où les éléments factuels et/ou quantitatifs sont difficiles à comprendre.

Ce dernier doit également faire preuve de diplomatie dans la gestion des relations avec les prestataires pour encourager leur investissement permanent et de ne pas entrer en situation de conflit."

L’acheteur informatique doit donc avoir une bonne résistance aux tensions, aussi bien dans les phases de sélection des prestataires que dans les négociations, pour garder en vue les objectifs de la société.

Ce dernier doit aussi disposer de qualités relationnelles développées dans le but de créer des relations pérennes avec les prestataires et d'encourager l’obtention de conditions avantageuses pour l’entreprise : accords-cadres, investissement du prestataire…

De plus, l’acheteur informatique doit être curieux et faire preuve d'ouverture d'esprit. Ce dernier doit faire preuve de rigueur afin de se conformer au mieux les performances du fournisseur choisi.

Enfin, l’acheteur informatique doit être à l’écoute pour encourager la remontée et la compréhension des besoins de la société. Il doit ainsi être pédagogue, notamment pour accompagner l’intégration des fournisseurs dans l’entreprise.

Source : https://www.apec.fr/