Les travailleurs indépendants dans le marché de l'emploi en 2020

Publié le 27/01/2020
Les travailleurs indépendants dans le marché de l'emploi en 2020

Immatriculés sous la forme d'entreprise individuelle, EURL, SARL ou encore EIRL, les travailleurs indépendants exercent leur activité pour leur propre compte et en toute autonomie. Découvrez dans cet article la situation actuelle du marché du freelance.

Être travailleur indépendant

De nombreuses personnes travaillant dans le numérique trouvent le statut de freelance attrayant, mais il est parfois difficile de se lancer dans la création d'entreprise pour travailler en freelance.

En devenant freelance, vous pourrez bénéficier d’une flexibilité beaucoup plus importante qu’avec le statut de salarié. Vous aurez ainsi la possibilité de combiner vie professionnelle et vie personnelle comme bon vous semble.

Aussi, l’avantage du statut de freelance réside dans la possibilité de choisir ses clients et ses missions. Ainsi, vous avez l’opportunité de réaliser des prestations variées qui vous permettront de développer votre spectre de compétences.

En outre, en tant que travailleur indépendant, vous devrez vous constituer votre propre portefeuille projets pour asseoir votre crédibilité. Vous aurez donc l’opportunité d’acquérir de véritables compétences en prospection, vente et marketing.

Cependant, vous devrez comparer les différentes solutions pour choisir le statut juridique, le régime social et le régime fiscal qui correspondent le mieux à vos attentes (SASU, micro-entreprise...)

Par ailleurs, de nombreux freelances travaillant dans le numérique ont un meilleur revenu en exerçant en tant qu’indépendant plutôt qu’en tant que salarié.

Les travailleurs indépendants en France (2019)

Après avoir subi une véritable chute entre le début des années 1980 et 2000, la part des personnes exerçant en tant que travailleur indépendant ne cesse d’augmenter ces 15 dernières années, passant de 10,9% en 2004 à 12,1% en 2019. En outre, cette proportion augmente de 0,5% par an.

Ainsi, ce sont environ 3,3 millions de personnes qui exercent en tant que travailleur indépendant en France en 2019.

Par ailleurs, on remarque que le statut de travailleur indépendant est plus plébiscité par les hommes que par les femmes. En effet, seulement 8,8% des femmes ayant un emploi exercent en tant qu’indépendant, contre 15,3% des hommes.

Aussi, on note que le statut de travailleur indépendant est plus répandu chez les seniors. En effet, 17,3% des plus de 50 ans ayant un emploi exercent en tant que travailleur indépendant, contre 10,8% des 25-49 ans et 2,7% des 15-24 ans.

L'augmentation du pourcentage de travailleurs indépendants, reflet des mutations du marché du travail

L’augmentation de la part travail indépendant reflète les mutations importantes que subit le marché du travail depuis plusieurs années.

En effet, de plus en plus d’entreprises ont recours à l’externalisation et aux plateformes d’intermédiation. Cela favorise donc grandement la création de nouvelles entreprises, et donc le recours au statut de travailleur indépendant.

Par ailleurs, l’augmentation de la part des personnes exerçant en tant que travailleurs indépendants a également été amplifiée par l’apparition du statut d’auto-entrepreneur en 2009 (et remplacé en 2014 par le statut de micro-entrepreneur).

Ainsi, dans certains secteurs d’activité, le statut d’auto-entrepreneur a largement dépassé les autres formes d’emploi.

Les métiers du numérique, part importante du marché de l'emploi

Il existe une grande variété de postes dans les métiers du numérique. C’est pourquoi l’INSEE a réalisé une classification en 7 grandes familles :

  • support informatique et systèmes d’information,
  • programmation et développement,
  • management et stratégie numériques,
  • communication numérique,
  • expertise et conseil numériques,
  • télécommunications,
  • analyse de données et intelligence artificielle.

Ainsi, le numérique est considéré comme un gisement d’emplois, puisqu’il fait largement émerger de nouveaux métiers chaque année. En effet, en 2017, 3% des emplois occupés en France rentrent dans le domaine du numérique, ce qui représente environ 815 000 emplois.

Par ailleurs, en 2017, 9% des personnes travaillant dans le domaine du numérique exercent en tant que travailleurs indépendants, soit environ 73 350 emplois.

Certains métiers du numérique en croissance, d'autres en décroissance

Parmi l’ensemble des métiers du numérique, on peut opposer ceux dont le nombre de poste a augmenté ces 10 dernières années, face à ceux dont le nombre de poste a diminué ces 10 dernières années.

Aussi, parmi les métiers du numérique en croissance depuis 2009, on peut citer :

  • chief digital officer,
  • data scientist,
  • UI/UX designer,
  • data analyst,
  • expert en cybersécurité,
  • technicien fibre optique...

À contrario, parmi les métiers du numérique en déclin depuis 2009, on retrouve :

  • gestionnaire d’applications,
  • administrateur réseau de télécommunications,
  • technicien informatique,
  • ingénieur réseaux et cloud,
  • technicien d’exploitation informatique,
  • informaticien,
  • pilote d’exploitation,
  • responsable des systèmes applicatifs...

*Source : étude INSEE

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.