Fiche métier Ingénieur Télécom

Freelances

Vous êtes ingénieur télécom freelance et vous recherchez une mission ? Rejoignez 103.336 autres freelances partout en France.

Déposez votre CV

Déjà inscrit ? Consultez nos offres de mission.

Entreprises 01 80 88 59 00

Déposez une offre de mission d'ingénieur télécom (gratuit)

Portage salarial

Pas immatriculé ? Effectuez vos missions freelance avec SPG, la société de portage salarial des informaticiens.

Nos derniers

CV d'ingénieur télécom

Nos dernières

missions d'ingénieur télécom

Le métier d'ingénieur télécom

L’utilisation des matériels de télécommunication a acquis une place importante dans le fonctionnement des entreprises. Il est loin le temps ou les professionnels se servaient de courrier papier. Actuellement, les échanges d’informations et la communication sont assurés par des matériels sophistiqués et des logiciels. Toutefois, les matériels doivent être adéquats pour garantir la transmission et la réception de données de manières efficientes. Dans ce cas précis, une entreprise fait appel à un Ingénieur télécom. Il aura pour mission d’assurer la fluidité et la fiabilité des matériels nécessaires aux échanges d’informations.

Quels sont les rôles de l’ingénieur télécom ?

L’ingénieur télécom joue le rôle d’homme-orchestre. Il met en place les dispositifs nécessaires à la circulation de l’information entre différents services d’une entreprise.

Dans un service de recherche, l’ingénieur télécom apporte diverses solutions techniques afin d’aider à la création de nouveaux produits. Au sein d’une unité de production, il aura le rôle superviseur. En fait, tout dépend de l’état du chantier en cours et la taille de l’équipe en place.

Dans la plupart des PME ou les PMI, l’ingénieur télécom est emmené à travailler avec une équipe réduite. Il supervise l’assemblage des composants matériels et logiciels conçus par les techniciens. L’ingénieur en télécommunications recherche la stratégie évolutive pour améliorer l’infrastructure de télécommunication de l’entreprise. Pour ce faire, il collabore étroitement avec les équipes d’exploitation.

Au sein d’un service d’étude, l’ingénieur télécom définit l’architecture d’un réseau d’entreprise et peut développer des logiciels de traitements de signaux numériques. Il intègre les nouveaux matériels conçus. L’ingénieur télécom tient également le rôle de support aux utilisateurs pour trouver la solution d’une panne réseau. En effet, il sera emmené à intervenir en tant qu’expert auprès des administrateurs réseau.

Quelles sont les missions de l’ingénieur télécom ?

L’ingénieur en télécommunications conçoit et développe de nouvelles méthodes ou technologies pour faciliter la transmission et la réception de données. Sa mission commence dès la qualification des besoins de l’entreprise.

Après une analyse minutieuse, l’ingénieur télécom pourra décider d’intégrer de nouveaux outils dans l’entreprise. Il peut aussi travailler sur un ancien outil en apportant des mises à jour. Le plus important est de concevoir un outil correspondant aux besoins de l’entreprise et aux normes internationales.

À noter que le métier de télécom et de l’informatique sont étroitement liés. Par exemple, l’ingénieur télécom peut intégrer un nouveau serveur de messagerie, mettre en place un nouveau relai de communication... Après avoir créé le matériel, l’ingénieur télécom est emmené à effectuer les tests et les réglages nécessaires. Si le test est probant, ce dernier aura la charge d’intégrer le matériel sur un site ou un atelier.

La mission de l’ingénieur télécom est également d’assurer la mise en place des câblages pour gérer les opérations de contrôle et d’essai... Pour ce faire, il travaille avec des documentations techniques déjà disponibles. L’ingénieur en télécommunication aura également pour mission d’effectuer les mises à jour des équipements de suivi et contrôler les différentes exploitations système.

Quelles sont les compétences de l’ingénieur télécom ?

L’ingénieur en télécommunication doit posséder des connaissances poussées sur le fonctionnement et les fonctionnalités du système d’information de l’entreprise. Il doit avoir une expertise dans l’administration des réseaux et systèmes (routeurs, firewall…).

Aussi, l’ingénieur télécom doit maîtriser les protocoles réseaux et de télécommunication. Il doit également maîtriser la gestion des logiciels d’infrastructure. L’ingénieur télécom doit ainsi être doté d’une bonne connaissance en matière de technologies télécoms et internet. Grâce à ses compétences en informatiques, il a une connaissance des bases de données.

L’ingénieur télécom doit maîtriser les principaux systèmes d’exploitation. Outre ses connaissances en informatique, il doit maîtriser l’électronique. En effet, il peut être amené à créer ou à assembler de nouveaux matériels à partir de rien. Il est impératif qu’il sache les rôles de chaque composant électronique.

D’ailleurs, l’ingénieur télécom doit avoir une base solide en électronique et micro-électronique. Ainsi, il peut facilement détecter les causes probables d’une mauvaise réception de signaux d’un support. Il doit maîtriser l’anglais technique. Il sera également emmené à utiliser les mathématiques appliquées et la physique tout au long de sa carrière.

Quelles sont les qualités de l’ingénieur télécom ?

L’ingénieur télécom doit posséder de nombreuses qualités. En tant qu’homme d’orchestre, il doit posséder une bonne capacité à manager une équipe. Il doit posséder un goût affirmé pour le contact humain. En fait, il travaillera avec des équipes multidisciplinaires.

Par ailleurs, l’ingénieur télécom doit être une personne curieuse et passionnée par les nouvelles technologies. Il est également rigoureux pour assurer la qualité de son travail. Parfois, un mauvais branchement peut changer la qualité de réception d’un nouveau matériel. Il doit disposer d’un bon sens de la responsabilité.

Aussi, l’ingénieur en télécommunication doit être doté d’un bon sens d’autonomie et de créativité. En effet, il doit régulièrement proposer de nouvelles idées ou d’un nouveau matériel pour améliorer le système de télécommunication déjà en place. La réactivité est également une qualité nécessaire. Il doit trouver des solutions et réparer rapidement les pannes électroniques et informatiques.

En somme, il ne faut pas oublier que les outils de communication sont des éléments clés dans l’entreprise. Une bonne qualité physique est de rigueur. Sachant que l’ingénieur en télécommunication est un homme de terrain. À cet effet, il doit être doté d’une bonne résistance aux stress.

> Quelle formation pour devenir ingénieur télécom ?

Pour décrocher le diplôme d’ingénieur en télécommunications, l’élève doit suivre une formation d’ingénieur de 5 années. L’étudiant a généralement deux choix pour devenir ingénieur en télécommunications : soit il intègre directement dans une université spécialisée en télécom ou intégrer une école d’ingénieur ultérieurement.

Après le bac, plusieurs écoles d’ingénieurs admettent les bacheliers scientifiques ou technologiques pour cinq ans d’études. Il peut aussi espérer se faire recruter dans une école généraliste après deux ans de classes préparatoires scientifiques. Les écoles d’ingénieur recrutent les élèves de niveau BTS/DUT dans les domaines informatiques. Mais également les élèves qui ont suivi une formation en électrotechnique, maths et physique. Le recrutement est fait à partir d’une étude de dossier et le résultat des épreuves écrites et orales.

Quelles perspectives d’évolution pour l’ingénieur télécom ?

Les domaines d’applications des technologies de télécommunications sont vastes. La filière permet ainsi de trouver facilement un emploi. L’ingénieur télécom peut rejoindre une entreprise spécialisée en conseil et organisation d’entreprise.

Celui-ci pourra alors élaborer et concevoir des systèmes d’informations de divers clients. Il est même possible d’intégrer une entreprise spécialisée en étude et développement informatique. L’ingénieur aura pour tâche principale de concevoir et de développer les projets d’applications informatiques.

Aussi, un ingénieur en télécommunications peut travailler dans presque tous les domaines. Après quelques années d’expérience acquise dans une entreprise, il peut occuper un poste à responsabilité. Il peut devenir un chef de centre télécoms ou devenir un architecte réseau.

Exemple de missions d'Omar, Ingénieur Télécom habitant le Val-de-Marne (94)

03/2012 – 05/2012 Ingénieur Télécom CIF Technologie
 Mise en route et calibrage des Tests site Master des câbles RF des équipements 4G (LTE) pour Bouygues TELECOM
Mode de Tests : Return loss (RL), DTF, Affaiblissement,

9/2009 – 12/2009 Ingénieur SI D.G.A.R.P
Service de l'Informatique des Statistiques et du suivi-Evaluation
Réalisations :
 Administration de réseau (LAN/WAN)des établissements liés à la délégation générale (60 sites)
 Configuration des switch, routeurs, Fire wall, serveurs...
Configuration de l’environnement Windows/ Active Directory, DHCP, DNS. ISA server
Mail server ....
 Etablissement des plans de securite des reseaux (CISCO ASA & PIX) (architecture LAN-MAN-WAN.

10/2002 – 06/2011 Ingénieur Télécom Faculté des télécommunications, Arabie Saoudite
Réalisations :
- Ingénieur Système d’Information ( Administration réseau).
- Réalisation des stages de perfectionnement pour les professionnels
- Assistance et direction des projets en ingénierie.

01/1998 – 07/2002 Inspecteur des télécommunications Agence Entreprises des télécom.
MAROC TELECOM
Réalisations :
- Produire les plans directeurs définissant les activités nécessaires au soutien de la demande pour les services existant et les nouveaux services,
- Élargir le parc téléphonique par la promotion des services de télécommunications et solutions au profit des clients grand compte
- Assurer la bonne qualité de service (Support technique)

12/1991 – 12/1997 Inspecteur des télécommunications Centre de Transmission
Centre INTRAMURROS
Station sous marine
MAROC TELECOM
Contexte :
- Gestion des réseaux de transmission a grande distance (Exploitation, Maintenance, Supervision, Test d'intégration et de réception.
- Configuration des équipements
- Ingénierie du trafic

Réalisations :
Opération de transmission et de maintenance
 Construction, configuration et test des liaisons à grande distance (Câble, F.O ou FH).
 Élaboration des configurations variées des terminaux à câbles sous marins à fibre optique,
 Supervision de l’implémentation du projet EURAFRICA (câble sous marin à fibre optique et l’équipement terminal de transmission),
Assistance en installation, test d’acceptance, test d’intégration et de réception.
 ALCATEL PFE (Power feeding equipment)
 ALCATEL TTE (terminal transmission equipment)
 ALCATEL OALW terminal Commissionning.
 Maintenance du câble sous marin et configuration & interrogation des répéteurs.
 Extension de la liaison EURAFRICA à F.O basée sur l’intégration du réseau SDH
 Installation, Supervision et maintenance des MULDEX numérique (PDH(3G) pour les liaisons internationales).
 Installation, supervision et maintenance de la liaison INTRAMURROS basée sur la technologie SDH-SAGEM (STM1-STM64)
 Configuration et maintenance des différents équipements de transmission numérique,
 IACS - AT&T (Integrated Access and Cross-Connect System).
Equipement de multiplication (1:4) des liaisons PDH à 2Mbit/s.
 DCME – MITSUBISHI / ECI (Digital Circuit Multiplication Equipment).
Equipement de multiplication (1:5) des liaisons PDH à 2Mbit/s.
 ANTICALL BACK Equipment (ACB) – CIBERTEC INC.
Configuration des applications matérielle et logicielle suivant différent système de signalisation (R2D,R2A,C5,SS7).
 BMX264 – SAT (Brasseur Multiplexeur 264).
Equipement d’extraction des circuits à partir des liaisons à haut débit.

Ingénierie du trafic
 Élaborer la planification et la mise en service des liaisons de transmission avec les stations internationales,
 Contrôler la qualité de transmission du trafic international (entrant et sortant) á haut débit,
 Recommander les acheminements nécessaires pour un écoulement optimal du trafic,
 Prévoir les jonctions de débordement en cas de fort trafic ou incident,
 Élaborer le plan schéma directeur d’équipement des télécommunications,
 Suivre les statistiques et les indicateurs de qualité,
 Définir les procédures techniques pour éviter les litiges imprévus.
Environnement technique :
- PDH, SDH, PCM, ACB, Brassage, FO, Control de trafic.

Voir le profil complet de ce freelance