Actualités Freelance Informatique

La CNI numérique arrivera sous peu en France

Publié le 09/08/2022
La CNI numérique arrivera sous peu en France

Quelque 1 000 bêta-testeurs expérimentent, depuis le 12 mai dernier, une édition d’essai de l’application France Identité. Une solution destinée à stocker une version numérisée d’une carte nationale d’identité dans le smartphone de son titulaire. Cet outil conçu par le ministère de l’Intérieur et l’Agence nationale des titres sécurisés sera disponible dès 2023.

La transformation numérique s’accélère à l’échelle de la société entière. Ce qui entraînera notamment une augmentation de l’activité des consultants informatiques ou Freelance IT . Des travailleurs dont le statut d’indépendant offre une pléthore d’avantages comme : liberté organisationnelle, autonomie dans la prise de décision…

En manifestation de la poursuite de ce processus transitionnel, la liste des documents officiels disponibles en version digitalisée s’allonge encore. Après le permis de conduire, le passeport, etc., la carte nationale d’identité (CNI) déclinée sous ce format sera bientôt proposée . Elle arrivera dès l’année prochaine, avance une source. Les titulaires de carte d’identité française qui pourront en bénéficier d’ici là seront toutefois limités.

Quelques procédures à respecter pour obtenir la nouvelle version de CNI

Ceux qui veulent profiter de la CNI numérique devront avant tout posséder la dernière version de cette pièce d’identité . En clair, il s’agit de la carte d’identité électronique (CNIe) qui :

  • Se présente sous l’aspect d’une carte bancaire ;
  • Contient l’image scannée des empreintes de l’individu nommé dans la carte et une copie numérique de sa photo d’identité ;
  • Embarque une puce NFC.

Ce modèle a été déployé à l’été 2021. Deuxième exigence à remplir : détenir un smartphone prenant en charge ce nouveau format à venir et avec :

  • iOS 16 pour les terminaux Apple ;
  • Android 8.1 pour les autres appareils.

Puis, il faut télécharger France Identité , l’application mobile sur laquelle s’appuie le sésame. Une fois cette étape franchie, l’on doit s’enregistrer sur cet outil afin de garantir un maximum de sécurité. Pour ce faire, deux options s’ouvrent à l’intéressé :

  • Utiliser un code à six chiffres qui lui sera transmis par voie postale ;
  • Passer par France Connect ou un service similaire.

C’est seulement après accomplissement de toutes ces formalités que la CNI numérique sera accordée au requérant. La généralisation de cette version nécessitera donc de nombreuses années. À noter que seule une frange de la population (un Français sur dix) dispose à ce jour de la CNIe .

La carte d’identité physique reste indispensable dans certains cas

La carte d’identité en version numérisée a été pensée pour faciliter :

  • Le retrait de colis ;
  • La création d’un justificatif d’identité authentifié dont la durée de validité sera limitée ;
  • L’abonnement avec un opérateur ;
  • Les démarches administratives.

La directrice de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS), Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc souligne :

Le citoyen gardera la maîtrise de ses données personnelles qui sont chiffrées et stockées dans son smartphone et pas dans un serveur central.

Dès que la présentation de la carte d’identité physique s’imposera, le format digital la remplacera. Des exceptions sont néanmoins prévues :

  • Lors des contrôles dans la rue ;
  • Lors des vérifications à l’embarquement ou l'atterrissage dans les aéroports.

La mise en place de cette CNI numérique découle d’une volonté de l’Union européenne. Cette organisation obligeant ses pays membres à proposer une identité digitale à leurs citoyens d’ici la fin de la décennie . L’État français a décidé d’avancer par phases dans la poursuite de cet objectif. La première étape choisie consiste ainsi à fournir une version disponible sur smartphone de cette pièce justificative à chaque Français.

Vous êtes freelance ?
Sécurisez votre activité grâce au portage salarial !
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée