La campagne de l’Impôt sur les revenus 2021 a officiellement démarré en France

Publié le 06/05/2022
La campagne de l’Impôt sur les revenus 2021 a officiellement démarré en France

Le lendemain du début de la campagne de déclaration des revenus 2021, l’administration fiscale française a suspendu les opérations en ligne. La raison : la direction générale des Finances publiques avait noté de nombreux dysfonctionnements au niveau du pré-remplissage des formulaires. Parallèlement à cette mesure, une investigation en profondeur sur l’incident a été lancée.

Le 7 avril dernier, le coup d’envoi de la campagne 2022 de déclaration des revenus 2021 a été donné. Cette année, celle-ci s’accompagne de quelques nouveautés, qui intéresseront notamment de nombreux consultants IT.

Ces derniers doivent par exemple savoir que le barème kilométrique a été augmenté de 10 %. Une conséquence de l’alourdissement des tarifs des carburants. Ce dispositif permet aux foyers imposés de déduire partiellement leurs dépenses en essence, gasoil, etc., à titre de frais professionnels.

En parlant de ces experts, on leur conseille d’utiliser des Plateforme informatique lors de leur recherche de missions. Le recours à ce type d’outil leur garantissant une plus grande facilité dans leur démarche.

Des dysfonctionnements ont été observés sur la déclaration en ligne

Par rapport à cette campagne de l’Impôt sur les revenus 2021, elle a connu un incident dès le 8 avril 2022. En effet, l’administration fiscale a déclaré avoir momentanément suspendu l’accès à la déclaration en ligne. En cause, de nombreuses erreurs sur les montants de revenus préremplis ont été détectées. Ces incidents ont notamment été observés chez les professeurs. Dans un article du blog de Julien Delmas, l’on pouvait lire :

[…] Les sommes préremplies sont pour la plupart d’entre nous erronées et largement surévaluées ! Les heures supplémentaires semblent avoir été comptabilisées deux fois au lieu de zéro. […]

Julien Delmas

L’interruption allait durer pendant le week-end au minimum, avait précisé un porte-parole de la direction générale des Finances Publiques (DGFiP). Ceci afin de pouvoir procéder aux enquêtes nécessaires. L’organe dépendant du ministère de l’Économie avait signalé que ses services menaient déjà des expertises sur le problème.

Les déclarations papier doivent parvenir au fisc d’ici le mois prochain

Pour apaiser les inquiétudes des ménages, Bercy avait souligné :

En tout état de cause, ces écarts de pré-remplissage n’auront aucun impact sur le montant de l'impôt. Le prélèvement à la source appliqué aux contribuables concernés n’est affecté en aucune manière […].

Il avait précisé que les personnes ayant validé une déclaration renfermant une erreur de pré-remplissage allaient pouvoir y remédier ultérieurement. Dès la remise à disposition du service en ligne, avait indiqué le ministère, tous les renseignements utiles leur seront fournis.

En dépit de ce dysfonctionnement, le planning pour la déclaration des revenus demeure inchangé. Les foyers dans l’impossibilité de réaliser une déclaration en ligne sont tenus d’en produire une version papier. La date limite pour transmettre le document à l’administration fiscale a été fixée au 19 mai 2022 à minuit. S’agissant de la déclaration en ligne, la date butoir dépend du département où habitent les individus qui l’accomplissent. Elle s’étale entre le 24 mai et le 8 juin 2022.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.