Les domaines d'expertise informatique

Le Web : tout ce qu’il faut savoir

Publié le 04/07/2022
Le Web : tout ce qu’il faut savoir

Bienvenue dans l’univers du web. Inventé à la fin des années 80, ce terme est souvent mal employé et crée l’amalgame avec internet. Savez-vous faire la différence justement ? Voyons donc en détail ce que renferme le web : définition, outils d’analyse, développement, conseils pratiques… Des notions comme CMS ou frameworks vous sont-elles familières ? Pour décoder le web, voici tout ce qu’il faut savoir.

Web ou mobile ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important de bien cerner ce qu’est le web et ce qu’est internet. Entre eux, une distinction technique et de taille tout de même : internet représente le réseau informatique, le support physique que le web, le réseau d’informations va utiliser selon des protocoles. Des milliards de documents reliés par le système de l’hypertexte le constituent. On imagine une toile gigantesque d’araignée : c’est le World Wide Web ou www. Créé à la fin des années 1980 par Tim Berners-Lee et Robert Cailliau, le Web permet de consulter à l’aide d’un navigateur des pages de sites.

Web et internet ne sont pas les deux seuls termes mal employés. Le web et le mobile font aussi les frais d'un emploi inadapté. Il faut dire que la distinction entre application web et application mobile n’est pas tout à fait évidente. Retenez qu’une application web est utilisée sur internet via un navigateur web. Et qu’une application mobile résulte d’un développement pour être utilisée sur un appareil mobile.

Les informations à connaître autour du Web

Si on vous dit cookies, hormis les délicieux gâteaux, comment les définissez-vous ? Et le RGPD (Règlement Général Protection des Données) ? Êtes-vous au point sur le maniement de cette réglementation européenne et sur les cookies de votre site web ?

Là encore, avant d’aller plus loin, commençons par définir un cookie. C’est un fichier texte généré par le serveur du site web et déposé par le navigateur sur un ordinateur lors de la navigation. Mais à quoi servent-ils ? Grâce à eux, un site web conserve vos préférences et peut vous proposer des contenus personnalisés. Intéressant, non ? Mais attention à la gestion des données personnelles. Les cookies en contiennent pleins et la CNIL veille entre autres à l’intégrité de ces données. Autant dire que cookies et RGPD sont étroitement liés. Le consentement aux cookies est la base juridique du traitement des données personnelles. Nous y reviendrons plus largement.

Et un projet web, avez-vous une idée de son coût ? Plusieurs facteurs entrent en compte que ce soit pour un site vitrine ou un site e-commerce : le design, la quantité de pages, la profondeur fonctionnelle… Qui réalise votre site ? Un freelance ou une agence web ? C’est un élément clé dans la prévision budgétaire. Et soyez vigilants aux dépassements budgétaires, vite engendrés avec une optimisation SEO, une installation de Google Analytics, une éventuelle infogérance, la maintenance…

Le développement web et les méthodes agiles

Pas de site web sans développement web : c’est le processus qui consiste à écrire un site ou une page web dans un langage technique comme le HTML ou JavaScript. Ces programmes sont ensuite exécutés par les ordinateurs.

Connaissez-vous les méthodes agiles ? Ce terme est apparu en 2001 à l’initiative d’un groupe de développeurs. On peut parler de méthode ou bien d’état d’esprit : le but est l’accélération du développement d’un site web à l’aide d’une version minimale, enrichie par la suite par une écoute client et des tests réguliers.

La méthode agile s’oppose à la méthode classique, appelée aussi en cascade, en V ou prédictive. Nous l’évoquerons plus en détail.

Conseils pratiques et utilisation des outils du Web

Chaque site web a fait l’objet au préalable d’un projet web articulé autour de plusieurs étapes. La recherche du marché, la création d’un business plan, le plan de communication sont quelques-unes des étapes indispensables qu’il faut passer. Les distinctions se font ensuite sur la typologie du projet : est-ce un site e-commerce avec une possibilité de paiement en ligne ? Une application mobile ?

La question de l’hébergement est aussi essentielle dès le début du projet de création d’un site. C’est comme trouver un lieu de résidence à tous ses contenus, pour rester dans la même terminologie. Un serveur va stocker les fichiers et les données du site. L’hébergement web est incontournable, c’est lui qui permet et garantit la visibilité du site par tous et à toute heure.

Une fois qu’il est mis en ligne, aucun site ne s’envisage sans l’installation d’outils d’analyse. Dans le domaine du marketing numérique, les données sont centrales et savoir bien les analyser est essentiel. Il existe pour cela de nombreux outils de suivi et d’optimisation. Le plus connu est Google Analytics. Viennent ensuite SEMrush et Ahrefs, des références en la matière !

Les différents Frameworks

Framework un terme anglais qui se traduit par cadre de travail littéralement et plus globalement par infrastructure logicielle. Il désigne un ensemble de composants et d’outils qui vont améliorer la productivité en programmation informatique. Le principe est de proposer des codes préétablis et réutilisables, que ce soit pour le développement d’un site web, une application mobile, un jeu, etc. Le but est de gagner du temps, d'avoir une organisation efficace, de se doter d’un système sécurisé… bref simplifier et uniformiser le travail des développeurs.

De nombreux Frameworks existent en France dont de très populaires. Avez-vous déjà entendu parler de AngularJS ou de ReactJS ? On distingue 4 catégories de frameworks :

  • Les frameworks d’infrastructure système pour développer des OS et des interfaces graphiques.
  • Les frameworks d’intégration intergicielle pour regrouper des applications variées.
  • Les frameworks d’entreprise.
  • Les frameworks de gestion de contenu.

Les différents CMS

L’acronyme CMS désigne un Content Management System et se traduit donc en français par système de gestion de contenu. C’est un indispensable dans la conception, la gestion et la mise à jour de sites web ou d’applications mobiles. De façon générale, un CMS couvre les domaines suivants :

  • La gestion de contenu.
  • La publication de blog.
  • Le développement de réseaux sociaux.

Il permet de proposer aux internautes des contenus qui leur sont adaptés et de travailler le référencement sur les moteurs de recherche.

On distingue les CMS disponibles en open source et les CMS propriétaires. WordPress est sans aucun doute le plus répandu avec 65 % des parts de marché ; gratuit, en open source, des millions de sites web l’utilisent. Viennent ensuite Shopify, Wix, Joomla !, Drupal, etc. Nous les présenterons.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.