Les actualités du Freelance

Linear Tape-Open (LTO) : définition, utilisations et perspectives

Publié il y a 6 jours
Linear Tape-Open (LTO) : définition, utilisations et perspectives

Le Linear Tape-Open (LTO) a été lancé en 2000 et s'est rapidement imposé comme le leader du marché des solutions de stockage sur bande magnétique pour les entreprises. Le système LTO, développé initialement par HP, IBM et Quantum, est devenu une référence grâce à ses fonctionnalités avancées.

Freelance Informatique vous propose une présentation complète de ce système de stockage particulièrement évolutif. Explorez en profondeur sa définition, son architecture, ses multiples utilisations et ses perspectives d’avenir.

Qu’est-ce que le LTO ?

Le Linear Tape-Open (LTO) est un système de stockage de données sur bande magnétique conçu pour répondre aux besoins croissants en termes de stockage à long terme et d'archivage des données. Utilisée par les entreprises, les administrations étatiques et les centres de données, cette technologie est prisée pour sa fiabilité, sa durabilité et son coût relativement bas par rapport aux autres solutions de stockage.

Les composants du système LTO

Le système LTO se compose de plusieurs éléments qui travaillent ensemble pour assurer un stockage fiable et un transfert efficace des données.

Les bandes magnétiques

C’est le support physique sur lequel les données sont stockées. Elles sont conçues pour être interchangeables entre différents lecteurs LTO de la même génération.

Les cartouches

Chaque bande LTO est contenue dans un boîtier robuste qui protège la bande magnétique de l’usure et qui peut être inséré dans le lecteur.

Les lecteurs/encodeurs de bande intégrés ou drives

Il s’agit de dispositifs permettant la lecture et l’écriture des données sur la bande magnétique. Ils sont compatibles avec plusieurs générations de bandes pour permettre la lecture des anciennes bandes et l’écriture sur les nouvelles. Par exemple, un lecteur LTO-5 peut lire une bande créée avec un lecteur LTO-3. Cette fonctionnalité assure une transition en douceur lors de la mise à jour des systèmes de stockage.

Les bibliothèques de bandes ou tape libraries

Ces systèmes automatisés contiennent et gèrent un grand nombre de bandes et de lecteurs. Elles permettent de rationaliser le processus de sauvegarde et de restauration des données en automatisant le chargement et le déchargement des bandes selon les besoins.

Le logiciel de gestion

Les opérations de sauvegarde, de restauration et d’archivage sont orchestrées par des programmes qui garantissent que les données soient correctement stockées, indexées et accessibles pour une récupération rapide.

L’interface SAS (Serial Attached SCSI)

Cette technologie de connexion est responsable du transfert de données entre les lecteurs de bande LTO et les systèmes informatiques.

Le fonctionnement de la technologie de stockage LTO

Le processus d’enregistrement des données dans le système LTO est linéaire, ce qui signifie que les informations sont stockées sous forme de pistes magnétiques enroulées en spirale autour de la bande. Voici comment cela fonctionne :

  1. La cartouche contenant la bande magnétique est insérée dans le lecteur ;
  2. Les têtes de lecture/écriture se déplacent le long de la bande pour accéder aux différentes pistes ;
  3. Les données sont enregistrées sous forme de pistes magnétiques en spirale autour de la bande.

La capacité à compresser les données avant leur stockage est une caractéristique clé de la technologie LTO. En plus d’augmenter considérablement la quantité d’informations pouvant être stockées sur une seule bande sans compromettre les performances, cette compression permet d’optimiser les opérations de sauvegarde.

Pour assurer la sécurité des données tout au long du processus, le LTO peut être intégré avec des solutions de gestion des endpoints. Cela inclut la mise en place de mesures de sécurité au niveau de ces points d’accès pour protéger efficacement les données lors de leur transit et de leur stockage.

Les différentes générations de LTO : bref retour historique

En 1997, HP, IBM et Seagate ont commencé à collaborer sur le projet LTO, visant à créer un format de bande magnétique ouvert. En 1998, ils ont annoncé les caractéristiques et la feuille de route technologique du format LTO, avec une disponibilité des licences. En 2000, l'activité de Seagate dédiée aux bandes devient indépendante sous le nom de Certance, avant d'être rachetée par Quantum en 2005. Voici un aperçu des différentes générations de LTO.

LTO-1

Lancée en 2000, la première génération de LTO offrait une capacité native de 100 Go et une vitesse de transfert de 20 Mo/s. Cette version posait les bases du standard LTO, puisqu’elle offrait une solution fiable et économique pour le stockage des données. Les lecteurs Ultrium-1 étaient déjà compatibles avec ces cartouches.

LTO-2

En 2003, la deuxième génération LTO a doublé la capacité de stockage à 200 Go et la vitesse de transfert à 40 Mo/s. Compatibles avec cette version, les lecteurs Ultrium-2 permettaient une augmentation significative de la performance et de la capacité, tout en assurant une rétrocompatibilité avec les cartouches de la première génération.

LTO-3

La troisième génération LTO, introduite en 2005, augmentait la capacité native à 400 Go et la vitesse de transfert à 80 Mo/s. Dans le respect de la feuille de route prédéfinie, elle était compatible avec les lecteurs Ultrium-3. Cette version a également introduit la fonctionnalité WORM (Write Once, Read Many) qui protège les données contre la réécriture et assure ainsi la conformité aux réglementations de rétention des données.

LTO-4

Le lancement de la quatrième génération LTO s’est fait en 2007. Compatible avec les lecteurs Ultrium-4, cette version avait une capacité de 800 Go et une vitesse de transfert de 120 Mo/s. Elle a introduit le chiffrement des données, une méthode de sécurisation qui convertit les informations en un format illisible sans une clé de déchiffrement spécifique. Ce système sécurisé protège les informations sensibles pendant leur stockage et leur transfert contre les accès non autorisés et les violations de données.

LTO-5

La cinquième génération LTO a vu le jour en 2010, apportant une capacité native de 1,5 To, une vitesse de transfert de 140 Mo/s et une compatibilité avec les lecteurs Ultrium-5.

Elle intégrait également la fonctionnalité de partitionnement LTFS (Linear Tape File System). Celle-ci permet de diviser la bande en plusieurs sections distinctes, afin de faciliter la gestion et l'accès aux fichiers stockés, tout en offrant une structure similaire à celle d'un système de fichiers traditionnel. L’objectif est de rendre la recherche et la récupération des données plus efficaces.

LTO-6

En 2012, le monde assistait au lancement de la sixième génération LTO qui disposait d’une capacité de stockage de 2,5 To et d’une vitesse de transfert de 160 Mo/s. La compression des données et la gestion de l'espace de stockage sont améliorées, assurant non seulement une compatibilité avec les lecteurs Ultrium-6, mais aussi avec les fonctionnalités WORM et LTFS des générations précédentes.

LTO-7

Introduite en 2015, la septième génération LTO a offert une capacité native de 6 To et une vitesse de transfert de 300 Mo/s. En plus de marquer une augmentation significative de la capacité de stockage et des performances, elle assure une compatibilité avec les lecteurs Ultrium-7.

LTO-8

Fin de l’année 2017, la huitième génération LTO est venue doubler la capacité à 12 To et offrir une vitesse de transfert de 360 Mo/s, tout en étant compatible avec les lecteurs Ultrium-8.

LTO-9

La dernière génération, LTO-9, lancée en 2021, a porté la capacité native à 18 To et la vitesse de transfert à 400 Mo/s. Cette version peut atteindre les 45 To avec la compression.

Les différents secteurs appliquant la technologie LTO

Offrant des capacités de stockage élevées et évolutives, la technologie LTO s'est imposée comme un pilier essentiel dans divers secteurs. Ce système peut sauvegarder de grandes quantités de variables informatiques utilisées dans le cadre de calculs ou d'analyses complexes, notamment des matrices de confusion, pour des projets de machine learning.

Industrie

Les entreprises manufacturières utilisent les bandes LTO pour l'archivage à long terme de plans de conception, de données de production et de documents réglementaires. Elles assurent ainsi la sécurité et la conformité d’une grande quantité de données.

Énergie

Dans l'industrie pétrolière et gazière, les bandes LTO servent à stocker des données de surveillance des pipelines et des informations sismiques et géologiques, garantissant la disponibilité des informations essentielles aux opérations.

Banques et assurances

Les institutions financières utilisent les bandes LTO pour la sauvegarde sécurisée des transactions, des archives historiques et des informations concernant les clients, afin de répondre aux exigences strictes de sécurité et de conformité réglementaire.

Recherche scientifique

Les chercheurs et institutions scientifiques dépendent des bandes LTO pour le stockage à long terme de données critiques comme la génomique et les simulations climatiques, ce qui facilite et organise l'accès aux archives de données pour la recherche future.

Les avantages du système de stockage magnétique LTO

Le système LTO est une solution de stockage fiable, durable et sécurisée, répondant aux besoins variés des entreprises et des organisations en matière de gestion des données.

Capacités élevées

Les bandes LTO peuvent stocker jusqu’à plusieurs téraoctets de données. Elles permettent aux entreprises de sauvegarder une très grande quantité de données sur un seul support à des prix avantageux.

Durabilité

Avec une durée de vie moyenne de 30 ans, les bandes LTO sont idéales pour le stockage à long terme. Leur format en cassette les protège contre l’usure du temps, la poussière ou encore l’exposition à des conditions environnementales difficiles.

Sécurité et fiabilité

Les cartouches LTO sont équipées d’un cryptage matériel intégré, ce qui signifie que les fichiers ne peuvent être lus que par les personnes autorisées. Cette fonctionnalité, couplée à leur conception en cassette, assure l'intégrité des données et les protège contre les altérations.

Les limites de l’utilisation LTO

Bien que LTO soit très bénéfique aux entreprises, cette technologie a aussi ses inconvénients. Les temps d'accès aux données sont plus lents comparés aux disques durs et aux SSD, ce qui peut poser problème pour des besoins de récupération de données en temps réel. Malgré une capacité de stockage élevée, le processus de sauvegarde et de récupération des données peut être long et nécessite une planification minutieuse.

De plus, l'investissement initial en matériel, y compris les lecteurs et les bibliothèques de bandes, peut être significatif. Enfin, le maintien de l'infrastructure nécessaire pour gérer et archiver les bandes LTO requiert une expertise technique spécifique.

Les perspectives d’évolution des bandes LTO

La technologie LTO continue d’évoluer pour suivre la croissance en matière de stockage de données. La prochaine génération, LTO-10, dont on ignore encore la date de lancement, devrait atteindre une capacité de 50 To et un taux de transfert de 1 100 Mo/s.

Des discussions sont en cours pour développer une future norme appelée “LTO-X” qui pourrait doubler ou tripler la capacité actuelle et augmenter considérablement les vitesses d’écriture et de lecture.

Par ailleurs, les fabricants améliorent les fonctionnalités logicielles associées à la technologie LTO, notamment dans les domaines de la compression et du chiffrement des données, ainsi que dans l’intégration avec le cloud computing.

Enfin, l’adoption croissante du LTO dans des secteurs comme le divertissement, la recherche scientifique, le secteur financier ou les centres de gestion de données, souligne son importance en offrant des capacités accrues, une sécurité renforcée et une fiabilité éprouvée.

Ce qu’il faut retenir sur le LTO

  • LTO est une solution de stockage sur bande magnétique développée par HP, IBM et Quantum et utilisée pour l'archivage et la sauvegarde de données ;
  • Elle offre une capacité de stockage élevée, avec les dernières générations pouvant atteindre les 45 To avec compression et des vitesses de transfert de 400 Mo/s ;
  • La technologie LTO est fiable, durable et intègre des fonctionnalités de sécurité avancées comme le cryptage des données ;
  • La technologie LTO continue de progresser avec des projets comme LTO-10 et la future norme “LTO-X”, promettant des capacités et des vitesses encore plus élevées ainsi que des améliorations logicielles pour une intégration plus poussée avec le cloud computing.
Vous êtes freelance ?
Sécurisez votre activité grâce au portage salarial !
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée