Freeland est la plateforme leader en France pour freelances IT après le rachat de Codeur

Publié le 29/07/2022
Freeland est la plateforme leader en France pour freelances IT après le rachat de Codeur

Grâce à l’acquisition du groupe Codeur.com, Freeland devient la première communauté pour indépendants orientés dans le secteur du digital. Les prestations et accompagnements proposés par Freeland conviennent particulièrement aux entreprises et aux indépendants. D’une part, pour optimiser la gestion en personnel qualifié pour les premières. Et d’autre part, accroître facilement l’activité des seconds.

En dehors des conseils, Freeland aide les indépendants dans le choix de la forme juridique de leur activité. Elle leur apporte aussi les missions selon leur profil et aussi les formations nécessaires à leur qualification. Du côté des transactions, la plateforme offre aux freelances la garantie des paiements et autres recouvrements à l’issue des missions. C’est un environnement de mise en relation professionnelle sécurisée qu’elle propose aux indépendants et aux sociétés.

En tant qu’expert en technologie, le Consultant informatique pourra aisément postuler sur les missions IT proposées sur la plateforme de Freeland. Ce site offre de réelles opportunités aux indépendants de trouver des offres adaptées à leur profil scientifique.

Un effectif d’indépendants qui fait de Freeland le n°1 Français

Le rachat de Codeur par Freeland fait de ce groupe le grand pourvoyeur de profils dans les secteurs du digital. En effet, c’est Codeur qui occupait la première place en parlant des effectifs. Après cette opération d’acquisition, Freeland est désormais le n°1.

À la base, les missions IT étaient candidatées par près de 43 % des indépendants sur Freeland . Ce rachat lui permettra de répondre davantage à la demande sur ce secteur précis. Dès lors, La plateforme pourra proposer à ses sociétés clientes un suivi sur l’ensemble des offres du digital.

Freeland compte bonifier ainsi le flux élevé des plateformes de Codeur et la diversité de ses prestations de qualité. Codeur détenait des sites à fort trafic sur plusieurs services en ligne, tels que :

  • Traduc.com ;
  • Redacteur.com ;
  • Graphisme.com.

L’ensemble du trafic organique annuel des différents sites de Codeur est estimé à 13,5 millions de visites. Le Président de Freeland estime que :

[…] Ce rachat nous permet d’intégrer des communautés de freelances dynamiques et conforte notre leadership sur le freelancing en France, en particulier sur les prestations du digital et de l’IT.

De son côté, le Fondateur de Codeur, Serge Roukine affirme que :

Codeur.com que j’ai fondé en 2006 est devenu en 15 ans une des marketplaces de freelances leader en France. Je me réjouis de pouvoir continuer le développement de l’entreprise en adossant Codeur.com aÌ€ Freeland […].

Serge Roukine

L’objectif de Freeland est de devenir le n°1 européen à l’horizon 2027

Cibler le grand nombre d’entreprises et d’indépendants est l’objectif affiché de Freeland. En effet, le secteur des freelances est très prometteur avec un potentiel chiffre d’affaires évalué à 355 milliards à l’échelle européenne . Rien que pour l’Hexagone, on enregistre une progression d’environ 7 % chaque année.

D’ici les cinq prochaines années, c’est-à-dire en 2027, le chiffre d’affaires attendu est fixé à 1 million d’euros. Traditionnellement construit sur le concept du portage salarial, Freeland intègre déjà sous sa coupe différents acteurs des services en ligne comme :

  • Auto-Entrepreneur ;
  • FC immobilier.

Ces acquisitions ont contribué à positionner Freeland comme un acteur important des plateformes de mise en relation . Sa stratégie basée à la fois sur le capital humain et la digitalisation favorise les rencontres physiques entre les différents acteurs.

Les antennes régionales du groupe facilitent les mises en relation entre les indépendants et les sociétés. Tout en proposant toujours des offres totalement digitalisées .

La concurrence sur le secteur IT est de plus en plus rude en France. De ce fait, les offres venant des quatre coins de l’Europe sur le site de Freeland permettront aux indépendants d’être plus actifs.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.