Les domaines d'expertise informatique

ERP : de multiples domaines et cas d’utilisation

Publié le 16/08/2021
ERP : de multiples domaines et cas d’utilisation

Que ce soit pour accompagner un accroissement d’activité ou être rapidement performant dès la création d’une entreprise, l’ERP joue un rôle essentiel dans le dynamisme d’une entreprise. De nos jours, TPE, PME et grands comptes ont accès à ces progiciels ultras pointus. Et si, à ses débuts, l’ERP se montrait généraliste, ce n’est plus le cas dorénavant. Il propose des solutions métiers dédiées à votre secteur.

Découvrez les domaines d’utilisation de l’ERP spécialisé ou verticalisé. Aide à la direction, levier de performance, un ERP pour la comptabilité : informez-vous ensuite sur divers cas d’utilisation.

Les nombreux domaines d’utilisation de l’ERP

À son lancement, l’ERP affichait un profil généraliste, dit standard, sans possibilité de modification ni d'extension sur-mesure. Il répondait à de nombreux besoins, à condition toutefois qu’ils soient dans le périmètre fonctionnel de base de la solution.

Rapidement, les utilisateurs ont eu envie de plus avec ce type de référentiel unique. Et les intégrateurs ont bien compris les enjeux ! Des « briques » ont été développées pour convenir à des spécificités métiers et garantir ainsi une meilleure adaptation.

L’ERP viticole : 

Vous travaillez dans le vin (cave, coopérative, négociant et domaine viticole) et il vous faut analyser efficacement vos stocks, tracer vos flux et contrôler chaque mise en bouteille ? Équipez-vous d’un ERP pour gérer vos déclarations, vos finances, vos approvisionnements et votre entrepôt.

L’ERP industrie :

Professionnel de l’automobile, de l’électronique, de la mécanique, du médical, du plastique ou de l’industrie à l’affaire ou manufacturière, déployez un ERP pour gérer le cycle de vie du produit (PLM pour Product Life Management), le supply chain, la sous-traitance, la traçabilité, la GMAO (Gestion de Maintenance assistée par Ordinateur)…

L’ERP achat :

La gestion des achats est une tâche hautement complexe dans l’industrie manufacturière ou de fabrication sur commande. La mise en place d’un ERP permet de rationaliser et d’automatiser les processus d’achat. Optimiser ses relations fournisseurs et améliorer les chaînes d’approvisionnement sont ses deux grands enjeux.

L’ERP chaîne d’approvisionnement :

Répondre aux fluctuations des marchés est un impératif pour les fabricants. L’intégration d’un ERP favorise notamment une visibilité consolidée sur toute la chaîne, une gestion de l’inventaire complète, une comparaison des fournisseurs.

L’ERP Ressources Humaines : 

Autrement appelé SIRH (Système d’Information des Ressources Humaines), ce logiciel est voué à gérer l’ensemble des processus RH, le recrutement, la formation, la paie, les talents… Longtemps dédié aux grands groupes pour l’homogénéisation des filiales, le SIRH est désormais entré chez les PME. La transformation digitale est bien en route !

L’ERP Immobilier : 

Professionnel de la vente ou de la location immobilière, ne tardez pas à vous équiper d’un ERP pour gérer en priorité vos baux, votre facturation et créer vos rapports. Bénéficiez ainsi d’une gestion conforme à la législation et gagnez en productivité sur tous vos diagnostics immobiliers.

Un ERP pour les TPE : 

Votre entreprise compte moins de 10 salariés ? Un ERP adapté à votre taille est tout à fait recommandé même si les enjeux sont beaucoup moins complexes que ceux d’une PME ou ETI. Dans la vente ou dans la production, améliorez votre visibilité sur toute la gestion commerciale. Boostez ainsi la performance de votre entreprise et garantissez sa rentabilité.

Les divers cas d’utilisation de l’ERP

Bon nombre de sujets et d’interrogations s’élèvent autour des logiciels intégrés et de leurs cas d’utilisation. Abordons quelques thèmes principaux. Quand un ERP est jugé obsolète ? ERP et PDG font-ils bon ménage ? L’ERP est-il devenu indispensable pour la performance d’une entreprise ? Comment s’exprime un ERP en comptabilité ? 

Les raisons de changement d’un ERP

L’ERP est la pièce maîtresse d’un système d’information puissant et performant et il participe pleinement à la productivité de l’entreprise. C’est donc en cela qu’il est indispensable de se soucier de son évolution ou de son changement. Voici les raisons principales pour conduire un projet de refonte :

  • avoir un équipement récent, sans limites fonctionnelles ;
  • satisfaire l’ensemble des utilisateurs et profiter d’une ergonomie optimale ;
  • suivre l’évolution de votre écosystème : fournisseurs, revendeurs, partenaires ;
  • maîtriser vos coûts de maintenance ;
  • multiplier vos canaux de vente ;
  • pouvoir utiliser l’ERP en toute mobilité grâce au SaaS.

Un ERP pour un PDG

Partage d’information en temps réel, fourniture de données complètes et fiables, reporting…  : un ERP est capable de produire et d’exploiter des centaines d’informations et d’indicateurs qui sont fort précieux pour les PDG et les cadres dirigeants. Voici les avantages majeurs d’un ERP pour les directions d’entreprise :

  • surveiller et faire progresser l’organisation de la société ;
  • réduire les coûts ;
  • améliorer l’expérience client ;
  • permettre une meilleure prise de décision ;
  • générer des rapports complets et détaillés.

L’ERP, levier de performance de l’entreprise

Et si l’ERP et la performance d’une entreprise étaient étroitement liés ? Quelle est la portée réelle d’un PGI et comment contribue-t-il à cette performance ? Déployer un ERP, notamment dans une PME, est un signe fort de dynamisme et de productivité croissante. Sa puissance et son impact sur la performance de l’entreprise se mesurent grâce à :

  • une information unique partagée entre les divers services ;
  • une gestion en temps réel ;
  • des processus métiers améliorés et simplifiés ;
  • une rentabilité accrue ;
  • un coût réduit de main-d’œuvre.

L’utilisation d’un ERP en comptabilité

ERP comptable ou suite financière : ces logiciels de gestion facilitent et automatisent les tâches comptables et financières tout en centralisant les données et en respectant les obligations légales et fiscales.

Le périmètre fonctionnel d’un ERP comptable est le suivant :

  • La comptabilité générale : plan comptable, bilans, journaux achats et ventes…
  • La comptabilité analytique : grand livre, balance, compte de résultat…
  • La comptabilité budgétaire : suivi des écarts entre le prévisionnel et le réalisé.
  • La comptabilité auxiliaire : suivi des mouvements des clients et des fournisseurs.
  • Le fichier des écritures comptables : recueil de l’intégralité des enregistrements comptables d’une société.
  • La gestion des paiements : encaissements, décaissements, multidevises…
  • Le rapprochement bancaire des écritures avec le compte.
  • Les déclarations de TVA.

Pilotez ainsi votre performance économique et renforcez trois aspects principaux :

  • Le gain de temps : la saisie automatisée des écritures comptables permet aux collaborateurs de se consacrer à d’autres tâches opérationnelles.
  • La diminution des risques d’erreurs lors des ressaisies.
  • La traçabilité des données.
Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.