Les domaines d'expertise informatique

Les systèmes d’exploitation, d’information et informatique

Publié le 13/06/2022
Les systèmes d’exploitation, d’information et informatique

On ne les présente plus : Windows, Linux, macOS sont les 3 systèmes d’exploitation les plus répandus. Mais savez-vous les définir et dire précisément à quoi ils servent ? Et le système d’information ? De quoi se compose-t-il ? Quel est son rôle ? Savez-vous faire la différence avec le système informatique ?

Comment ne pas en perdre son alphabet ? Entrons donc au cœur des systèmes. Pour ne pas les confondre et en avoir une définition claire et complète, tâchons ensemble d’aborder les points fondamentaux de chacun de ces 3 systèmes. Dévoilons aussi quelques métiers qui gravitent autour.

La composition d’un système

Les définitions

Le système d’information, souvent rencontré sous son abréviation SI, est un regroupement de ressources et de technologies qui favorisent la collecte, le stockage, le traitement et la diffusion d’informations indispensables au fonctionnement d’une organisation.

Attention à ne pas le confondre avec le système informatique, qui est un de ses sous-ensembles et qui comprend les ordinateurs, le réseau, les programmes, etc. Il rassemble les parties physiques et numériques de l’informatique.

Le système d’exploitation, très fréquemment rencontré sous l’acronyme OS pour Operating System, désigne un logiciel qui a pour but de piloter les matériels et de faciliter l’utilisation d’un ordinateur. Pour cela, le logiciel système reçoit des ordres provenant d’autres logiciels et de l’utilisateur. Windows pour les PC, macOS pour les ordinateurs Apple, Linux pour les PC et les serveurs et enfin Unix sont les 4 systèmes d’exploitation les plus connus.

Les rôles

Le système d’information occupe une place centrale dans l’entreprise : c’est tout son fonctionnement interne qui en découle, son rôle premier étant d’optimiser son efficacité. On parle de système d’information comptable, commercial, managérial, de production, etc. Il favorise également la communication avec les acteurs externes à l’entreprise, comme les fournisseurs, les banques… Enfin, il constitue une aide majeure à la prise de décision.

Le système d’exploitation a la charge de gérer les processeurs et la mémoire. C’est grâce à lui que peuvent fonctionner tous les périphériques tels que le clavier, la souris, l’écran, le disque dur, les lecteurs, etc. C’est aussi lui qui guide l’interface avec l’utilisateur en affichant les fenêtres et en présentant le contenu des unités de stockage : une vraie passerelle en somme entre l’utilisateur, les ressources et les applications.

Le système informatique, quant à lui, assure le traitement des données stockées. On lui attribue néanmoins plusieurs fonctions et on peut distinguer ainsi plusieurs catégories : un système informatique de stockage, de poursuite, de production, ou encore un système dit plein ou mixte.

Les composants physiques d’un système

Le système d’exploitation comporte plusieurs programmes. Donner sa composition exacte dépend en fait de l’usage prévu et du type d’appareil auquel il est destiné. Retenons qu’il comprend :

  • Une interface de programmation (le point de contact avec le logiciel applicatif).
  • Un ordonnanceur (le contrôle du déroulement des autres programmes).
  • Une mémoire virtuelle.
  • Un système de communication interprocessus.
  • Des pilotes (les instructions pour utiliser un périphérique).
  • Un système de fichiers.
  • Un réseau.
  • Un contrôle d’accès.
  • Une interface utilisateur.
  • Des logiciels utilitaires.

Le système d’information combine à la fois matériels et logiciels et réseaux de télécommunications. Il s’articule autour :

  • Du matériel informatique.
  • Des logiciels informatiques (système, d’application et de procédures).
  • Des bases de données.
  • D’un réseau.
  • Des utilisateurs finaux.

Le système informatique est constitué de nombreux composants divisés en 5 parties : les composants d’entrée, de processus, de sortie, de stockage et ceux complémentaires. Voici les fondamentaux :

  • La carte mère : ou carte principale, elle concentre tous les composants, connectés entre eux.
  • Le processeur ou CPU : il manipule les processus de données et les systèmes de contrôle sur un ordinateur.
  • La mémoire  : la RAM (Random Access Memory) traite les données, la ROM (Read Only Memory) est une puce de mémoire sur laquelle aucun contenu ne peut être lu.
  • La carte VGA (Video Graphics Array)  : elle convertit les signaux numériques en signaux graphiques.
  • Le dispositif de stockage avec la mémoire interne et le stockage externe.
  • Les périphériques (aux entrées et aux sorties).

Métiers et pratiques autour des systèmes

Les compétences numériques et informatiques sont recherchées de toute part et le sont encore plus dans le fort contexte de digitalisation que sont en train de connaitre toutes les entreprises. Les métiers aux salaires et niveaux d’études variés sont très nombreux. Zoom sur les principaux.

  • L’architecte Système et Réseaux : il se concentre sur l’évolution des systèmes d’information et des réseaux de télécommunications d’une entreprise ou d’une organisation.
  • L’ingénieur Système et Réseaux : c’est une fonction clé puisqu’il assure la mise en place et la maintenance à la fois du matériel et des logiciels. Il est le garant de leur fiabilité.
  • Le Directeur des Systèmes d’Information a pour rôle de définir et mettre en œuvre la politique informatique d’une entreprise en accord avec sa stratégie et ses objectifs de performance. Il fait le lien entre la direction informatique et les autres départements de l’entreprise. Il sait manager une équipe et piloter une activité.
  • L’Administrateur des Systèmes et Réseaux a un profil plus technique et plus polyvalent. Au sein d’une DSI, c’est lui qui veille au bon fonctionnement du système informatique.

Nous reviendrons plus en détail sur chacun d’entre eux et aborderons également quelques pratiques comme l’architecture et l’administration des systèmes et réseaux, inhérentes à ces domaines.

Enfin, nous ne pouvons terminer cet article sans évoquer la notion de programmation, pratique indissociable du secteur informatique et sans doute une des compétences les plus appréciées chez ses experts. Le codage permet de donner des instructions à un ordinateur par le biais d’un langage de programmation. Les plus connus sont Java, C, C++, Objective-C, Python, JavaScript, etc. Maitriser l’un ou plusieurs de ces langages est aujourd’hui incontournable pour concevoir des pages web ou créer une application sous iOS et Android notamment. Nous ne manquerons de les présenter plus en détail.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.