Les domaines d'expertise informatique

Métiers et pratiques autour des systèmes

Publié le 13/06/2022
Métiers et pratiques autour des systèmes

C’est sans surprise que de très nombreux métiers gravitent autour des systèmes d’exploitation et des systèmes d’information. Le domaine de l’informatique a toujours été un grand pourvoyeur d’emplois et c’est encore plus vrai de nos jours avec la transformation digitale. Cursus, compétences, missions : on vous dit tout sur ces profils très recherchés. On en profite enfin pour aborder des notions intimement liées aux systèmes comme la programmation notamment.

Les différents métiers autour des systèmes

Les métiers liés au système d’exploitation

Ils concernent surtout l’installation, la maintenance, le dépannage et la migration des OS. Voici un panel des métiers les plus répandus dans ce domaine, accessibles avec un Bac + 2

  • Le technicien d’exploitation informatique : il assure la maintenance et le dépannage des équipements informatiques.
  • L’analyste d’exploitation : il garantit le fonctionnement des OS.
  • Le développeur ou analyste-programmeur : il dirige la conception et le développement des apps.
  • L’expert en système d’exploitation : il est à la fois le garant du bon fonctionnement de l’ensemble du parc informatique et le responsable des équipes de techniciens.
  • Le responsable de la sécurité des SI : c’est lui qui définit et met en place la politique de sécurité d’une entreprise ou d’une organisation.

Faisons à présent un gros plan sur quelques métiers accessibles, surtout avec un Bac + 5.

L’architecte Système & Réseaux

C’est une fonction clé pour construire et faire évoluer les SI et les réseaux de télécommunications d’une entreprise, en lien étroit avec ses besoins. L’architecte est donc surtout un concepteur dont voici les principales missions :

  • L’optimisation du réseau pour obtenir plus d'efficacité et de rapidité.
  • L’analyse de la performance et de la sécurité des systèmes existants.
  • La conception du système de communication.
  • Le choix des solutions techniques selon les besoins et le budget.
  • La mise en place d’une veille technologique systématique.

Avec un salaire de départ aux environs de 30-40 k €, l’architecte système et réseaux doit avoir de multiples connaissances techniques et faire preuve de qualités et compétences comme la rigueur, la curiosité, le leadership, la force de conviction…

L’Ingénieur Système

L’ingénieur système réseau est en charge d’installer, de gérer et d’optimiser les réseaux de communication d’une entreprise. Il doit en effet s’assurer qu’il soit fiable, sécurisé et accessible. La confidentialité des informations lui incombe aussi ; il veille aux autorisations d’accès et installe les outils nécessaires de protection. Voici en bref ses principales fonctions :

  • L’analyse des besoins du client ;
  • La définition des caractéristiques techniques d’un produit ;
  • La conception de l’architecture d’un SI ;
  • La réalisation de tests ;
  • L’assistance technique…

Un master professionnel en informatique spécialité réseaux ou spécialité architecture de systèmes en réseau est la voie de prédilection pour ce poste à responsabilités. L’ingénieur doit maîtriser entre autres les méthodes d’analyse, les normes et les standards d’exploitation, la modélisation informatique, les méthodes d’intégration des matériels et logiciels…

Le Directeur des Systèmes d’Information

C’est lui qui a la responsabilité de définir et mettre en œuvre la politique informatique d’une entreprise, en lien étroit avec la stratégie et les objectifs de performance de celle-ci. Rattaché le plus souvent à la direction générale, son poste s’articule autour des grandes missions suivantes :

  • Élaborer la stratégie et la politique informatique ;
  • Mettre en œuvre la politique informatique et la gouvernance du SI ;
  • Gérer les budgets de la DSI ;
  • Gérer la sous-traitance ;
  • Manager les équipes ;
  • Piloter l’organisation.

Diplômé d’un Bac + 5 en université ou en école d’ingénieurs, ses compétences techniques sont très plébiscitées : langages informatiques, OS, normes de sécurité, marché de la sous-traitance… Il doit aussi faire preuve de qualités relationnelles et managériales, avoir le sens de la négociation et être un bon pédagogue.

L’Administrateur Système

Au sein de la Direction des systèmes d’information dans une grande entreprise ou rattaché à la direction générale dans des structures de moindres tailles, l’administrateur système a la responsabilité du bon fonctionnement du système informatique. Ses missions principales sont les suivantes :

  • Installer les postes informatiques ;
  • Gérer le parc informatique ;
  • Déployer et mettre à jour les logiciels ;
  • Choisir et déployer le dispositif de sécurité ;
  • Faire évoluer le système.

Au-delà de ses compétences techniques et informatiques indispensables, l’administrateur système doit avoir des capacités relationnelles ; il est en lien direct et constant avec les collaborateurs de l’entreprise selon leurs besoins. Il doit aussi être un fin pédagogue et faire preuve de réactivité. Ce poste est accessible avec a minima un Bac + 2 ; il peut évoluer vers un poste de DSI ou de Responsable des Systèmes.

Les pratiques et activités autour des systèmes

Voici pour terminer notre article quelques rudiments sur la programmation et l’architecture des systèmes, deux notions en lien direct avec les systèmes.

La programmation

La programmation désigne l’étape au cours de laquelle est écrit le code source d’un programme à l’aide d’un langage informatique. Plus précisément, ce sont des instructions qui seront interprétées par une machine pour réaliser une tâche. Pour écrire un programme informatique ou un logiciel, il est indispensable de connaitre quelques notions :

  • Le fonctionnement de l’ordinateur et ses éléments de base (processeur, mémoire centrale et périphérique).
  • Le choix de structuration (ou paradigme de programmation).
  • Les patrons de conception.
  • Les frameworks.
  • L’algorithme.
  • Les librairies.
  • Les classes, les objets et les fonctions.
  • Les variables.
  • Les structures de données.
  • Les opérateurs.
  • Les instructions conditionnelles et itératives.
  • La connexion à une base de données.

Pour programmer, il est ensuite nécessaire de maîtriser :

  • Les langages de programmation. Les plus connus sont Java, C, C++, Objective-C, Python, JavaScript…
  • L'environnement de développement intégré.

Enfin, retenez qu’un programme informatique suit un cycle de vie dont voici les diverses phases :

  • l’implémentation ;
  • le débogage ;
  • l’interprétation ;
  • la compilation ;
  • les tests.

L’architecture et la structure des systèmes  

On parle d’architecture pour évoquer la structure d’un système informatique, l’organisation de ses différents éléments et leurs relations. Cette structure est représentée sous forme de graphique (organigramme, diagramme) ; il s'agit d'une perspective. Pour un même système, il peut donc y avoir plusieurs diagrammes d’architecture :

  • L'architecture métier : description des applications et des principales bases de données.
  • L’architecture des informations : organisation et synthèse des informations. L’architecture logicielle : découpage d’un logiciel en plusieurs modules.
  • L’architecture technique : organisation logique de la plateforme informatique.
  • L’architecture matérielle : présentation des caractéristiques générales et de l’organisation des dispositifs électroniques des appareils informatiques.
Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.