Les domaines d'expertise informatique

La logistique : métier et domaine de gestion

Publié le 26/10/2021
La logistique : métier et domaine de gestion

Flux, stocks, entrepôt, expédition… : bienvenue dans le domaine de la logistique en entreprise. Vous la gérez déjà peut-être, mais vous souhaitez l’optimiser ? Votre entreprise acquiert une nouvelle société avec une importante activité de logistique ? Profitez de nos articles pour vous instruire davantage sur le métier de la logistique et ses process de gestion. Définition, missions principales, mais aussi logiciels de gestion : on vous dit tout sur cette fonction transversale et centrale pour la performance de l’entreprise.

La logistique : origine, définition et fonction

Longtemps considérée comme une fonction secondaire, ou souvent confondue avec le transport, la logistique a ensuite pris ses galons pour acquérir un rôle majeur au sein de l’entreprise.

Les origines de la logistique

Sémantiquement parlant, le mot logistique trouve ses origines dans l’armée. L’officier en charge du logis devait s’occuper des troupes et de l’organisation pendant et en dehors des combats. La logistique était déterminante en temps de guerre pour mettre en place une stratégie militaire. Le ravitaillement des soldats devait s’effectuer dans n’importe quelle situation pour que ces derniers restent opérationnels.

C’est ensuite l’industrie automobile qui l’a démocratisée avec l’impératif de gérer le stockage et l’entreposage de toutes les pièces détachées. C’est seulement dans les années 80-90 que la logistique gagne en croissance et occupe un rôle essentiel dans les entreprises. Plus qu’une simple organisation, elle devient incontournable pour la maîtrise des coûts et l’efficacité et la compétitivité de l’entreprise.

La définition de la logistique

L’ASLOG, une association qui rassemble les acteurs de la filière Supply Chain propose la définition suivante : il s’agit de « l’art et la manière de mettre à disposition un produit au bon moment, au bon endroit, au moindre coût et avec la meilleure qualité ». Autant dire que les enjeux sont majeurs.

C’est en cela qu’elle est considérée comme une fonction transversale, car tous les services sont concernés. Elle fait partie intégralement de la chaine de valeur et œuvre de ce fait pour l’objectif commun : la satisfaction des clients.

Une entreprise qui démontre une logistique à la pointe est une entreprise compétitive, en capacité de gérer efficacement ses flux physiques, ce qui constitue un important avantage concurrentiel.

La fonction logistique

Son périmètre est large et les fonctions couvertes sont multiples. La logistique doit répondre à la fois à des besoins à court terme et à long terme. Ses missions s’observent à diverses phases :

En amont :

  • pour organiser les approvisionnements en matière première ;
  • pour coordonner les besoins d’approvisionnements et de production ;
  • pour gérer les fournisseurs et optimiser les achats. 

Au sein de l’entreprise :

  • pour gérer l’entreposage et piloter les stocks ;
  • pour analyser la qualité des composants de production ;
  • pour optimiser tous les flux ;
  • pour déployer des systèmes d’information adaptés 

En aval :

  • pour préparer les commandes ;
  • organiser le service client ;
  • améliorer les process de distribution ;
  • gérer les retours et le recyclage des produits.

Les métiers de la logistique

De magasinier à préparateur de commandes, de responsable logistique à gestionnaire de stocks, de responsable des achats à affréteur, tous font partie de la grande famille des métiers de la logistique et la liste est loin d’être exhaustive.

La mondialisation a accéléré le mouvement et de nouveaux profils, toujours plus qualifiés, ont été créés. On les appelle Supply chain manager, ingénieur logisticien… le secteur est en plein essor et il offre de nombreux débouchés.

Le e-commerce et la prise de conscience de la protection de l’environnement jouent également un rôle majeur dans la transformation du métier qui ne fait que débuter.

La logistique et ses outils de gestion

Le secteur de la logistique ne serait sans doute pas aussi performant et pointu sans l’aide précieuse des logiciels de gestion dédiés à ce métier et leurs innombrables fonctionnalités. La supply chain n’a pas attendu la révolution digitale pour automatiser ses process, même si celle-ci offre aujourd’hui un vrai confort de gestion. Le secteur jouit en effet depuis plusieurs années d’un appui informatique essentiel sur des domaines différents.

Les publics concernés sont nombreux autour d’une seule et même supply chain. Centraliser les données et fluidifier les informations s’avère indispensable au sein de toute cette multiplicité d’acteurs. Optimiser les flux au sein d’un entrepôt, faciliter la prise de décision, mieux collaborer… les bénéfices sont évidents et la productivité est décuplée.

Les logiciels les plus utilisés au sein de ces organisations sont sans contestation les WMS et les TMS. Le WMS (Warehouse Management System) est une gestion d’entrepôt. Et c’est un incontournable. Distributeurs, e-commerçants, etc. tous l’adoptent. Le TMS (Transport Management System) se focalise sur l’organisation des tournées et leur gestion opérationnelle.

D’autres progiciels complètent le paysage de la supply chain. Il y a ceux dédiés à la gestion de la production et de la qualité, ceux qui gèrent les chantiers et enfin, ceux consacrés à la gestion industrielle, comme un MES (Manufacturing Execution System) ou une GPAO. Chacun a ses spécificités et nous ne manquerons pas de les évoquer pour comprendre comment tous ces divers progiciels s’articulent.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.