Les domaines d'expertise informatique

Les applications mobiles

Publié le 14/06/2022
Les applications mobiles

Les applications mobiles ont le vent en poupe ! Grande entreprise ou petite structure, toutes ont compris la nécessité de créer une application et de l’intégrer à leur stratégie de croissance. Est-il en effet possible en 2022 de ne pas faire appel à ce type de technologie ?

Comment lancer un projet mobile ? Avec quelles technologies ? Quels sont ses bénéfices ?

Android ou iOS, savez-vous faire la différence ? On vous dit tout sur la fièvre du mobile qui gagne les entrepreneurs.

Les informations et les actualités autour du mobile

Commençons par ne pas confondre application web et application mobile. L’application web est répertoriée dans un moteur de recherche et est accessible à l’aide d’un navigateur internet. Elle ne nécessite pas de téléchargement et d’installation. L’application mobile dite native est conçue et disponible sur une marketplace : Play Store pour Android, App Store pour iOS et Windows Store pour Windows Mobile. Elle fonctionne en mode déconnecté et est très performante grâce aux fonctionnalités du mobile comme la caméra, le GPS, etc.

La préparation du projet mobile

Avant de vous lancer dans un tel projet qui vous mènera sur les routes denses et sinueuses du marché mobile, posez-vous les bonnes questions afin de bien valider sa pertinence et son importance.

  • Quel est le besoin ? Est-il réel, testé et prouvé ? Ou est-ce juste le souhait de vous doter d’une appli pour profiter de l’essor des technologies mobiles, sans véritable enjeu marketing derrière ?
  • Quel est le budget alloué à ce projet ? Avez-vous une idée des coûts inhérents à la conception d’une application ?
  • Quel est le modèle économique associé ? Envisagez-vous une application de marketing, de service client, une application avec publicité ou de l’affiliation, etc. ?
  • Comment allez-vous vous différencier des autres applications ? Quelles innovations allez-vous apporter ?
  • Avec quel développeur allez-vous travailler ? Disposez-vous d’une équipe compétente et motivée ?

L’allocation d’un budget

Cela fait en effet partie des premières questions à se poser, on vient de l’évoquer plus haut. Avez-vous une idée du coût de développement d’une application mobile ? Sans entrer dans les détails d’un projet, car aucun projet ne se ressemble en plus, retenez qu’une app de base coûte entre 15 000 et 35 000 €. Une application plus complexe peut s’échelonner entre 35 000 et 90 000 €.

Entrent en compte diverses phases de développement, appelées « sprint », le forfait design, le développement, le forfait testing… Ce qui pèse le plus lourd dans le développement concerne les fonctionnalités, l’adaptabilité aux plateformes, le design, l’infrastructure et l’API. Avez-vous aussi prévu une maintenance ?

Le développement d’une application mobile

Programme autonome développé pour un terminal mobile (smartphone et tablette), une application mobile repose sur diverses technologies. Mais les technologies natives iOS et Android ne sont pas multiplateformes, ce qui peut imposer d’investir sur les deux. Ce sont vos besoins métiers (ceux de vos utilisateurs finaux par conséquent) qui vont donc déterminer le choix de ces technologies.

Le développement mobile repose sur 3 technologies :

  • Les technologies natives : l’app est développée spécifiquement pour un système d’exploitation, iOS ou Android. C’est la technologie qui demande le coût de développement le plus important.
  • Les technologies hybrides : l’app est intégrée dans une application native.
  • Les technologies web apps : l’app au format responsive design, sera accessible depuis un navigateur web.

En fonction de la plateforme choisie, le langage de programmation va différer :

  • JavaScript et Python sont les langages des applications Android.
  • Objective-C est celui des applications iOS.
  • C# et HTM5 sont les langages des applications Windows.

Au-delà des langages, sachez que chaque plateforme détient son environnement de développement :

  • Xcode IDE est propre à Apple.
  • Android Studio est propre à Android.
  • Visual Studio est propre à Microsoft.

Conseils et bonnes pratiques autour des applications mobiles

Les applications iOS et Android

Une personne non avertie ne sait pas faire la différence entre une application Android et iOS pourtant le développement diverge grandement entre les deux. Mais pas seulement. La conception et la stratégie marketing les opposent aussi.

D’un point de vue technique donc, voici les points principaux de divergence :

  • Les langages de programmation : Java pour Android et Objective C/Swift pour iOS.
  • Les phases de contrôle : le simulateur iOS et l’émulateur Android.
  • L’interface graphique : les animations, l’expérience utilisateur et l’esthétique varient.
  • Le bouton « retour », disponible sur Android seulement.

D’autres éléments entrent en compte :

  • Le mobile design.
  • Le coût.
  • L’App Store Optimization (ASO), l’équivalent du SEO pour les applis mobiles.
  • La monétisation : les apps iOS sont payantes. Les apps Android, gratuites, deviennent rentables grâce aux publicités.

Vous vous demandez encore comment créer une application pour Android et iPhone ? 3 solutions pour cela :

  • Apprendre les langages spécifiques de programmation vus plus haut.
  • Solliciter une agence de développement pour la création complète de votre app.
  • Utiliser un App Builder.

L’analyse des applications mobiles

Votre app est enfin disponible sur une marketplace. Il vous faut à présent surveiller de près sa performance. On vous explique pourquoi.

  • Sans analyse, il n’est pas possible de mettre en place une stratégie marketing mobile pertinente et cohérente.
  • Utilisation et conversion sont deux données fondamentales à connaître.
  • Connaître les utilisateurs est indispensable pour cibler les prochaines campagnes marketing.
  • Identifier la plateforme majoritairement utilisée est crucial pour adapter les nouvelles versions.

Les erreurs de développement design à ne pas commettre

Malgré sa conformité aux procédures de développement, vous constatez que votre app ne fonctionne pas aussi bien que vous l’auriez espéré ? Quelques attitudes sont à proscrire pour que votre app ne soit pas définitivement vouée à l’échec et vite désinstallée :

  • Ne pas se soucier de l’onboarding : la première impression est très souvent la bonne !
  • Ne pas proposer un service unique dans le cadre d’un objectif clair.
  • Bâcler la phase de navigation.
  • Proposer trop de fonctionnalités.
  • Ne pas porter d’attention au contexte d’utilisation.
  • Proposer un design compliqué.
  • Manquer de cohérence.
  • Trop abuser des notifications push.
  • Ne pas effectuer d’A/B testing.
Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.