Les domaines d'expertise informatique

Les conseils et bonnes pratiques autour des apps mobiles

Publié le 14/06/2022
Les conseils et bonnes pratiques autour des apps mobiles

La fièvre de l’app mobile vous a gagné ? 3 heures par jour : c’est en effet le temps que passe un utilisateur sur son smartphone. Difficile d’envisager un business sans prendre en compte cette nouvelle donnée. Alors quel choix de système d’exploitation allez-vous faire entre Android et iOS ? Quelle stratégie mettre en place pour optimiser son application ? Quels outils d’analyse privilégier ? Retrouvez dans cet article tous les conseils et les bonnes pratiques pour bien développer et assurer le succès d’une app mobile.

Les applications Android et iOS

Android vs iOS : quelle plateforme choisir ?

Pour l’utilisateur, aucune différence n’est perceptible ; pourtant, en termes de conception, c’est tout autre chose. Chaque plateforme a ses particularités techniques :

Android repose sur le langage de programmation Java, tandis qu’iOS repose sur Objective-C/Swift. Notez qu’en plus cette programmation ne peut être réalisée qu’à partir d’un matériel compatible Apple. Cette spécificité induit forcément un coût supplémentaire.

Il vous est donc possible de choisir entre Android et iOS, comme vous pouvez rendre votre app disponible sur les deux plateformes. À vous d’en prévoir le budget nécessaire ! La notion de coût est fondamentale évidemment.

Si le coût et le temps de développement de votre future app pèsent dans la balance, concentrez-vous aussi sur les 4 critères suivants :

  • Sa cible.
  • Son contenu : jeu, boutique en ligne, service…
  • Sa monétisation.
  • Son optimisation (ASO).

Il apparait qu’iOS, bien que loin derrière Android en parts de marché, produise plus de chiffres d’affaires. Cela s’expliquerait en partie par le profil des détenteurs de la marque Apple, au confortable pouvoir d’achat. A contrario, Android serait plus utilisé par une cible jeune et moins fortunée et est à privilégier pour une application virale.

Maintenant que vous êtes conscient de ces tendances, voyez des éléments plus concrets :

  • La phase de test de l’application : le simulateur iOS est plus rapide que l’émulateur Android.
  • L’interface graphique : design, UX… à vous de comparer.
  • Le bouton « Retour » chez Android seulement.

Comment créer une application iOS ou Android ?

Il existe 3 façons de développer une app :

  • En le faisant soi-même si on maîtrise (ou on apprend) les langages de programmation Objective-C/Swift et Java.
  • En sollicitant une agence de développement mobile : c’est l’idéal si vous avez le budget. Une app iOS sera toujours plus coûteuse qu’une app Android (le développement et la publication sur le store sont plus complexes). Une agence a aussi des compétences en stratégie, technique, et UX ; son rôle va bien au-delà de la simple conception.
  • En utilisant une App Builder. Nul besoin de maîtriser les langages de programmation, l’app builder se charge de tout : interface graphique, contenu, arborescence… Le + de l’app builder ? Vous ne créez qu’une seule version qui est ensuite déclinable sur tous les OS.

L’optimisation des applications

Le commerce mobile ne cesse de se développer. Le desktop va-t-il être détrôné ? Quoi qu’il en soit, bien optimiser son app, c’est mettre toutes les chances de son côté pour assurer un taux de conversion optimal. Voici donc quelques conseils.

Mieux concevoir vos pages produits

  • La première page doit être déterminante et inclure suffisamment d’éléments sans avoir à scroller.
  • Les images doivent être choisies avec soin. Offrez la possibilité de zoomer sur chacune d’elles et prévoyez de les associer à un maximum d’informations. Ne négligez pas enfin leur vitesse de chargement.
  • L’état du stock doit être mentionné et de façon subtile.
  • Coût et délai de livraison doivent figurer systématiquement.
  • Le scroll doit fournir des détails complémentaires importants.
  • Le bouton « ajout au panier » doit être fixé.
  • Les avis clients doivent être facilement accessibles.

Mettre à jour régulièrement l’application

Votre app mobile est enfin terminée et disponible sur les stores ? Bravo ! Il vous incombe maintenant de la faire vivre et de l’entretenir régulièrement pour la rendre attractive et accessible de façon optimale.

Une mise à jour est indispensable pour repérer d’éventuels dysfonctionnements au niveau de l’expérience et des bugs plus techniques.

Une mise à jour permet aussi d’intégrer de nouvelles fonctionnalités : les contenus créent toujours plus de valeur pour vos utilisateurs et favorisent un meilleur référencement in store.

En bref, retenez que les mises à jour sont nécessaires et profitables, mais elles doivent également être stratégiques, sans trop perturber l’expérience de la communauté.

Augmenter les téléchargements

Vous avez consacré du temps et de l’argent à votre app ; comment garantir sa visibilité au sein d’un immense App Store ? Comment accroitre son taux de téléchargement ? Mettez en place des techniques d’optimisation propres aux App Store. L’ASO (App Store Optimisation) est le cousin du SEO pour les moteurs de recherche.

  • Travaillez votre icône : c’est votre toute première identité.
  • Choisissez des photos et des vidéos impactantes et captivantes.
  • Concentrez-vous sur les mots-clés sur lesquels vous devez absolument être positionné.
  • Ne négligez pas votre fiche d’application.
  • Motivez les utilisateurs à laisser un avis.
  • Communiquez avec cohérence : ton de la marque, choix des réseaux sociaux…
  • Visez plus large en ciblant de nouveaux marchés dans d’autres pays.

Analyser les performances de l’app

Pour bien gérer une application et être en mesure de l’améliorer, il faut savoir mesurer ses performances et analyser différents indicateurs.

Ce type d’analyse se prévoit bien en amont, avant même le lancement de l’app. Définir ce que vous voulez mesurer doit faire partie de votre stratégie marketing mobile.

Regardez :

  • Qui sont vos utilisateurs ?
  • Comment se servent-ils de votre application et comment les conversions s’effectuent-elles ? L’amélioration de l’expérience et des campagnes mieux ciblées sont à la clé !
  • Depuis quel appareil se connectent-ils ?

Tour d’horizon des erreurs à ne pas commettre

Dans ce dédale des stores, dans cette course effrénée à l’application mobile, il peut être rapide de commettre des erreurs. Voici un aperçu des plus fréquentes, pour bien sûr vous en éloigner et ne pas risquer de ruiner votre beau projet !

  • Ne pas penser au workflow, au déplacement dans l’app, dans un premier temps. Privilégier donc le design plutôt que les flux est une grosse erreur.
  • Développer la même interface pour Android et iOS.
  • Demander à l’utilisateur de s’inscrire systématiquement.
  • Négliger l’onboarding.
  • Ne pas placer l’UX au centre de vos préoccupations.
  • Créer une app design qui manque de cohérence.
  • Proposer trop de fonctionnalités.
  • Expliquer le fonctionnement de l’app à l’aide d’animations.
  • Ne pas mettre en place des bêta-testeurs et ne pas recueillir leurs avis.
  • Créer des éléments interactifs trop petits, comme les calls To action.
  • Surcharger votre app design.
Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.